Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test du OnePlus Nord CE 2 : la base salade-tomate-oignon cherche sa sauce

Les personnes ayant décidé du nom de ce smartphone ne sont sans doute pas francophones. Quiconque maîtrise la langue de Jean-Baptiste Poquelin aurait bien du mal à passer à côté de la mention « CE2 » qui nous ramène sur les bancs de l'école primaire. Et pourtant, nous avons bien affaire là au OnePlus Nord CE 2. Tel un instituteur, me voilà amené à évaluer la copie rendue par ce nouvel élève aux capacités intéressantes. C'est l'heure du conseil de classe.

Fiche technique

Le smartphone utilisé pour ce test a été prêté par OnePlus.

Un design léger et sobre

La première chose que l'on va juger sur un smartphone, c'est forcément le design. Avant d'être confronté aux qualités intrinsèques du OnePlus Nord CE 2, on scrute forcément son look et l'agréabilité de sa prise en main. Commençons par le premier point. Nous avons clairement affaire à un appareil qui se veut plus efficace que créatif. Bulle dans le coin gauche de l'écran pour abriter le capteur photo frontal, bordure inférieure plutôt épaisse et angles arrondis... Rien de quoi se décrocher la mâchoire.

Le dos me laisse un peu perplexe. Ce n'est pas dû à la couleur de notre modèle de test (à laquelle je n'accroche pas trop), mais plutôt au module photo. On voit particulièrement bien les caméras dédiées au grand-angle et à l'ultra grand-angle, mais l'objectif macro est tout petit, juste au-dessus du flash. Ce qui perturbe un peu, c'est la manière dont le bloc photo se glisse sous la même couche plastique que le reste de la surface. On a déjà vu quelque chose de similaire chez la marque cousine Oppo, avec le Find X3 Pro ou plus récemment le Find X5 Pro, mais c'était fait avec un matériau plus noble.

Ici, le point de jonction entre le bloc et le reste du dos crée des reflets mal maîtrisés qui soulignent trop l'effet plastique. Rien de rédhibitoire, rassurez-vous, le passage en CM1 du OnePlus Nord CE 2 (hohoho) n'est pas remis en cause par ce simple détail.

Passons à la prise en main. Celle-ci ne révolutionne pas le genre, mais se montre tout à fait appréciable. C'est dû en grande partie à la légèreté de l'appareil qui ne dépasse pas les 173 grammes. Notez par ailleurs que l'arrondi des tranches du smartphone se ressent bien sous les doigts. Bon à savoir, si vous préférez les design plus plats.

D'ailleurs, le OnePlus Nord CE 2 trahit un peu sa famille en n'embarquant pas d'Alert Slider sur le côté. Ce petit loquet était pourtant une marque de fabrique du constructeur chinois. Ce dernier assume le fait que cet appareil ne s'adresse pas à sa communauté de fans, mais vraiment au grand public. Il faut composer avec la touche de déverrouillage sur la droite, celles du volume sur la gauche. En bas, le port USB-C côtoie une prise jack.

Le lecteur d'empreintes est situé dans l'écran. Pas de certification pour l'étanchéité malheureusement, mais un petit joint dans le tiroir à carte SIM laisse penser qu'il est tout de même un minimum protégé contre les aléas du quotidien.

Petit calibrage d'écran à faire

L'écran AMOLED de 6,43 pouces jouit d'une définition Full HD+ (2400 x 1080 pixels) et d'un taux de rafraîchissement de 90 Hz. La qualité d'affichage est agréable pour les yeux grâce notamment au contraste qui tend vers l'infini. En revanche, la luminosité d'affichage n'est pas aussi élevée qu'on aurait pu l'espérer. Retenez toutefois qu'avec un pic à 560 cd/m², il n'y aura pas besoin de plisser les yeux dans l'immense majorité des scénarios.

Au-delà de ça, notre sonde associée au logiciel CalMan de Portrait Displays nous permet de mesurer une température moyenne de 7446 K, ce qui est traduit un penchant pour la couleur bleue. C'est plutôt normal étant donné que, par défaut, le Nord CE 2 est réglé sur le mode de couleurs « Vives » pour apporter plus de peps. Rappelons que l'idéal pour un affichage équilibré se situe aux alentours de 6500 K.

On peut s'en rapprocher avec le mode « Doux » qui fait descendre la température à 7220 K. Toutefois, la meilleure option pour avoir un compromis intéressant entre un écran qui flatte la rétine sans trop dénaturer les couleurs est de garder l'option « Vives » et de régler à la main le curseur de température vers des tons chauds.

OygenOS de OnePlus... à la sauce Oppo

Nativement, le OnePlus Nord CE 2 profite de l'interface OxygenOS 11 basée sur Android 11. La marque promet que la mise à jour vers Android 12 ne tardera pas après la sortie du smartphone. L'expérience logicielle proposée ici trahit déjà le grand rapprochement opéré entre OnePlus et Oppo. On a beau être sur OxygenOS, tout fait penser à ColorOS.

En soi, cela n'est pas un défaut puisqu'il s'agit d'une interface facile à prendre en main et plutôt agréable. Cependant, l'onglet Personnalisations n'est pas le plus étoffé malheureusement. On peut changer la forme des icônes, mais il n'y a que deux options pour l'écran d'accueil et quatre pour le panneau des raccourcis. Quand on sait ce que peut proposer ColorOS, c'est un peu frustrant. Pour la couleur d'accentuation, la palette de teintes disponibles reste encore assez fournie, mais ce n'est pas la folie non plus.

L'ensemble reste cela dit fluide et il n'y a rien de très particulier à signaler sur le fonctionnement global. On apprécie l'absence d'applications tierces préinstallées à l'exception d'apps comme OnePlus Community ou celle dédiée à la météo.

Attention cela dit à la luminosité automatique parfois dans les choux. Même quand le capteur de luminosité ambiante n'est pas obstrué, le smartphone ne comprend pas toujours quand il doit donner un coup de boost à son écran comme si c'était réglé en manuel -- il faut alors désactiver puis réactiver l'option automatique.

Le OnePlus Nord CE 2 sera par ailleurs un bon compagnon pour vos séries et films sur les services SVoD puisqu'il profite du DRM Widevine L1 permettant de lire ces contenus avec un flux HD. Enfin, le dernier patch de sécurité au moment où nous publions ce test date de janvier, soit du mois dernier. Ce n'est pas mal du tout.

Un haut-parleur qui fait le job

Le haut-parleur du OnePlus Nord CE 2 sait se montrer puissant, mais ne peut pas faire des miracles sur la qualité audio. Pour de la musique par exemple, vous perdrez beaucoup sur les basses et les aiguës. Pour un smartphone, cela reste plutôt correct. N'attendez pas grand-chose cependant du haut-parleur des appels, il n'a clairement pas le même coffre que celui en bas.

Pour une vraie bonne qualité, n'hésitez pas à vous servir de la prise jack 3,5 mm présente sur le smartphone. Enfin, pour de l'écoute sans fil, vous aurez affaire ici aux codecs audio aptX, aptX HD, LDAC, AAC et SBC.

Un petit manque de polyvalence sur la photo

Trois caméras se trouvent sur le bloc photo arrière du OnePlus Nord CE 2 :

Le OnePlus Nord CE 2 propose une qualité photo assez classique sur son capteur principal. Rien ne sort vraiment de l'ordinaire et rien ne vient vraiment gâcher l'expérience. C'est donc du très classique pour du milieu de gamme avec une colorimétrie maîtrisée et une gestion de la dynamique parfois trop moyenne et parfois vraiment satisfaisante. Même constat sur le niveau des détails. Vous ne jouerez pas les artistes avec, mais ça fera bien le job pour des photos souvenirs en vacances.

En faible luminosité, le OnePlus Nord CE 2 affiche forcément quelques limites. Tout n'est pas à jeter, loin de là, mais on constate une perte de netteté assez flagrante -- plusieurs détails sont comme lissés. La gestion des fortes sources de lumière peut aussi poser problème.

 

Il existe un mode nuit, mais il n'est pas follement convaincant comme vous pouvez le voir sur la scène ci-après.

Il existe aussi un mode 64 Mpx sur le OnePlus Nord CE 2. L'option est très facile à activer, il suffit d'appuyer sur un bouton dans l'interface principale de l'appareil photo. Ce point positif est malheureusement terni par l'apport très relatif de cette fonction. Dans la comparaison ci-dessous, par exemple, on ne voit aucune différence de taille au niveau de la finesse des détails.

Passons à l'ultra grand-angle. Celui-ci propose des rendus capables de plaire à l'œil sur l'écran du smartphone avec des tons qui pulsent beaucoup, mais qui n'assurent aucune cohérence colorimétrique avec la caméra principale. Si toutefois vous zoomez dans l'image, surtout sur les bords, vous verrez que le niveau de détails est grandement sacrifié. Vous observerez aussi un bruit très présent. Ce constat est encore plus renforcé sur les clichés nocturnes.

Les prises de vue en macro n'ont aucun intérêt. On perd du temps à trouver la bonne distance avec l'objet pour bien faire le point et en vain : les rendus ne sont presque pas exploitables.

Le mode portrait n'est pas irréprochable. Le flou généré en arrière-plan peut manquer d'intensité tandis que des cheveux un peu farfelus représentent un challenge conséquent pour le Nord CE 2 dans cet exercice. Notez quand même qu'en extérieur, quand les conditions lumineuses le permettent, sur un sujet pas trop difficile à détourer et avec un coup de pouce du HDR, le rendu semble presque inspiré d'un Google Pixel 6... Presque. Le tout reste quand même très perfectible.

Sur les selfies, le capteur frontal de 16 Mpx (f/2,4) s'en sort convenablement, mais reste assez plat dans son traitement de l'image. Le visage manque un peu de piqué. Difficile d'en attendre beaucoup plus d'un smartphone à moins de 400 euros.

Pour la vidéo, vous pouvez filmer jusqu'en 4K à 30 FPS. Les 60 FPS sont disponibles en 1080p.

Des performances honorables

Vous connaissez la chanson avec ce genre de smartphone milieu de gamme. Vous profiterez de performances satisfaisantes au quotidien, pas d'inquiétudes à avoir sur les tâches classiques. Sur les jeux 3D, il y a forcément quelques concessions à faire.

Par exemple, sur Fortnite, la configuration maximale et par défaut propose un niveau « Moyen » pour les graphismes et 30 FPS. Ces trente images affichées par seconde sont bien au rendez-vous presque tout au long de la partie. Il y a cependant bien quelques ralentissements qui interviennent à quelques reprises. Je ne parle pas de chutes drastiques du framerate, mais vraiment de lenteurs qui s'étirent sur une petite poignée de secondes. Pas de quoi menacer mon Top 1, mais assez gênant mine de rien.

Rappelons que le OnePlus Nord CE 2 est animé par un Dimensity 900 (6 nm) de MediaTek. La puce est ici accompagnée de 8 Go de RAM LPDDR4X ainsi que d'un espace de stockage UFS 2.2 de 128 Go avec possibilité d'extension jusqu'à 1 To. D'autres variantes de RAM et stockage existent, mais ne sont pas disponibles officiellement en France.

Au niveau des benchmarks, on peut voir que le OnePlus Nord CE 2 ne cherche pas à séduire avec une puissance brute de folie. Si vous voulez jouer à fond sur votre smartphone, ce n'est sans doute pas la meilleure option.

Une batterie bien aidée par la charge rapide

La batterie du smartphone profite d'une capacité de 4500 mAh et permet de tenir vraiment aisément le long de la journée sans faire beaucoup de compromis. À vrai dire, avec une utilisation assez modérée, la journée et demie d'autonomie est tout à fait envisageable. Pour résumer la chose, il faut retenir que le OnePlus Nord CE 2 est rassurant, sans être infaillible.

On saluera ainsi son très bon comportement en veille où il ne perd presque pas de batterie (pendant la nuit par exemple). À l'inverse, une session un peu trop longue sur TikTok ou Netflix aura un impact marqué sur le pourcentage restant.

Le OnePlus Nord CE 2 est donc très correct, mais sans être un marathonien. En témoigne son score de 12 heures et 29 minutes sur notre protocole de test personnalisé ViSer. Il s'inscrit ainsi dans un ventre mou confortable, mais pas transcendant par rapport à d'autres smartphones testés sur Frandroid.

La vraie force du OnePlus Nord CE 2, ici, réside dans la puissance de sa charge rapide livrée avec le smartphone : 65 W. Concrètement, on passe de 1 à 75 % de batterie en seulement 20 minutes. Les 25 derniers pour cent prennent plus de temps cela dit puisqu'il faut encore un peu plus de 20 minutes pour gonfler la batterie à bloc.

Belle qualité d'appel et 5G au rendez-vous

Le OnePlus Nord CE 2 n'a posé aucun problème pendant ce test pour capter la 4G d'Orange en région parisienne. Par ailleurs, sachez qu'il est aussi compatible avec le réseau 5G. Concernant la précision de la géolocalisation, je n'ai pas rencontré le moindre souci sur Google Maps ou les services de VTC.

Par ailleurs, on profite ici d'une très bonne qualité d'appel. Votre interlocuteur ne percevra pas les bruits autour de vous quand vous serez en extérieur et votre voix restera toujours bien claire malgré quelques modulations possibles en fonction du son à côté de vous que le micro cherchera à atténuer.

Du reste, le NFC et le Bletooth 5.2 sont de la partie.

Prix et date de sortie

Le OnePlus Nord CE 2 est disponible en France à partir du 10 mars 2022. Prix conseillé : 369 euros.