OnePlus a donné un peu plus d’informations concernant le capteur d’empreintes sous écran du OnePlus 6T. Il ne s’agit pas d’un capteur ultrasonique, mais d’un capteur optique. Un choix qui peut apporter autant d’avantages que de contraintes à l’usage.

Les capteurs d’empreintes sous écran ne sont pas encore popularisés sur nos smartphones et seuls quelques modèles tentent timidement de l’intégrer. Si les plus gros constructeurs n’ont pas encore sauté le pas, c’est notamment parce que la technologie n’est pas encore jugée assez peaufinée pour être intégrée sur des flagships servant de vitrine aux marques et sur lesquels la moindre erreur reste à jamais inscrite dans l’histoire.

De son côté, OnePlus a déjà annoncé que son prochain smartphone, le OnePlus 6T, disposera d’un tel capteur d’empreintes. Et plus récemment encore, la marque a annoncé sur Weibo qu’il s’agit d’un capteur optique, contrairement à la plupart des capteurs sous écran qui sont ultrasoniques. Mais qu’est-ce que cela change réellement en pratique ?

Capteur optique vs capteur ultrasonique

Un capteur d’empreinte ultrasonique agit un peu comme un sonar et utilise la réflexion du son pour dresser une carte 3D de l’empreinte digitale. Cela permet notamment de déverrouiller son smartphone avec les doigts mouillés ou gras, mais aussi de traverser des couches relativement épaisses, comme un écran.

À l’inverse, un capteur optique enregistre une image de l’empreinte digitale. Celle-ci est donc plus simple à berner, mais aussi plus rapide à analyser. Pour fonctionner correctement, ce type de capteur nécessite cependant de lire facilement l’empreinte, ce qui est compliqué par les matières se trouvant entre le capteur et le doigt : eau, graisse… ou écran.

Quid du OnePlus 6T ?

En pratique, qu’est-ce que cela devrait donc changer sur le OnePlus 6T ? Sachant que les capteurs ultrasoniques ne sont pas encore tout à fait au point et prennent encore du temps pour déverrouiller le téléphone, il n’est pas vraiment étonnant que la filiale de BBK ait choisi l’option optique, plus rapide au quotidien pour l’utilisateur.

Notons tout de même qu’il existe déjà des capteurs d’empreintes sous écran optiques sur le marché, notamment sur… le Vivo Nex S. Pour rappel, Vivo est également une marque de BBK Electronics, la maison-mère de OnePlus, et que les deux constructeurs partagent certainement des centres de R&D.

Il est donc possible que le capteur d’empreintes du OnePlus 6T soit proche de celui du Vivo Nex S. Lorsque nous avons testé ce dernier, nous avons remarqué qu’il était plus lent qu’un capteur d’empreintes traditionnel (en raison de l’écran à traverser), mais tout de même assez rapide pour ne pas gêner au quotidien. Les optimisations logicielles d’OxygenOS pourraient cependant rendre l’ensemble plus rapide encore pour se rapprocher des capteurs actuels.

Reste à voir maintenant si la sécurité ne sera pas sacrifiée sur l’autel de l’expérience utilisateur comme c’était le cas avec la reconnaissance faciale.

À lire sur FrAndroid : OnePlus 6T : tout ce que l’on sait du smartphone avec lecteur d’empreintes dans l’écran