Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test du OnePlus 7T Pro : même joueur, joue encore

Fiche technique

Ce test a été réalisé à partir d'un produit fourni par la marque.

Design, écran, logiciel : rien de neuf

Il n'y a rien de plus à dire sur le design du OnePlus 7T Pro que ce qui a déjà été dit sur le OnePlus 7 Pro six mois plus tôt. C'est simple : il s'agit du même téléphone. Le même constat vaut pour l'écran, nos mesures n'ayant dévoilé aucune différence significative entre les deux appareils.

Enfin, OxygenOS n'a pas drastiquement évolué en six mois au point de quémander une seconde lecture, bien qu'il soit disponible ici sous Android 10 ; les nouveautés mises en avant par la marque ne sont que celles système. Même la traduction en temps réel mise en avant par le constructeur lors de sa conférence en fait partie.

C'est bien simple : pour tous ces points, il vous suffira simplement de vous référer à notre test du OnePlus 7 Pro. Le OnePlus 7T Pro veut avant tout corriger une chose, l'expérience photo décevante de son aîné, et apporter un petit plus, l'inclusion du Snapdragon 855+ dédié au jeu. C'est sur ces deux points que nous concentrerons notre test.

Performances

Voilà une des différences entre le 7 Pro classique et le OnePlus 7T Pro. Plus que le Snapdragon 855, le 7T Pro s'équipe du Snapdragon 855+, une version légèrement overclockée de manière à convenir toujours plus aux joueurs exigeants. Dans les faits, rares sont déjà les jeux à pousser vraiment leurs graphismes jusque dans les derniers retranchements des machines, la différence à l'usage sera donc minime.

Comme escompté, les performances sont excellentes. Il n'existe pas de jeu 3D qui lui résiste et n'offre pas sa configuration maximale en date, avec une fluidité exemplaire. Honnêtement, on en attendait pas moins.

On notera par contre que la chauffe du Snapdragon 855+ est moins bien gérée que sur le OnePlus 7 Pro. Le smartphone chauffe plus vite, et dissipe cette chaleur plus lentement. Ce n'est pas un problème à l'usage, le téléphone ne devient pas gênant à utiliser pour autant, mais la différence est notable.

Appareil photo

Capteurs arrières

Le OnePlus 7T Pro n'évolue pas vraiment en photo. On retrouve toujours le Sony IMX 586 de 48 mégapixels à objectif ouvrant en f/1,6 en capteur principal. Le second est un téléobjectif équivalent 78 mm de 8 mégapixels ouvrant en f/2,4. Enfin, le troisième et dernier est un ultra grand-angle 117° de 16 mégapixels à objectif ouvrant en f/2,2. S'ajoute tout de même à ceux-ci un multi-focus PDAF + LAF CAF via l'intégration d'un capteur laser sur le côté du module photo.

Hélas... cela ne change presque rien aux observations que nous avons fait sur le OnePlus 7 Pro, qui s'appliquent aussi sur cette version 7T. De jour, aucun problème, le triple capteur nous offre d'excellents clichés bien fournis en détail et en couleurs. C'est attendu sur n'importe quel smartphone du marché, et particulièrement sur celui-ci. Pas besoin de véritablement creuser l'exercice pour le déterminer.

Non, là où le OnePlus 7T Pro était particulièrement attendu... ce sont les conditions de basse luminosité. C'est là que le modèle précédent nous avait déçu, et celui-ci souffre exactement des mêmes lacunes. En extérieur, les trois capteurs peinent à offrir le même rendu pour les mêmes conditions, et le bruit commence déjà à se faire fortement ressentir. Plus encore, l'autofocus peine souvent à trouver sa cible, et la capture elle-même peut subir énormément de latence entre l'appui et l'enregistrement : restez bien droits, longtemps.

En intérieur, c'est pire que tout. Le bruit dévore vraiment l'image, au point parfois de changer l'aspect du cliché. Les cheveux, les visages sont dénaturés, et les couleurs ne sont pas respectées. C'est d'autant plus étonnant que le OnePlus 7T s'en sort mieux que son frère ici, pour moins cher.

Au moins le mode nuit est assez efficace. Si je ne suis pas fan du rendu de celui-ci, que je trouve beaucoup trop clair, il est indéniable que la photo a un certain charme et est bien traitée.

Hélas, la vidéo n'est pas épargnée. Si le OnePlus 7T Pro peut filmer en 4K 60 FPS, l'image elle-même aura exactement les mêmes traits, particulièrement sur le bruit, faisant que le clip n'est pas aussi exploitable qu'escompté : les mouvements deviennent vite une bouillie de pixels. Reste que le traitement audio est très bon, ce qui est un bon point pour lui tant cet élément est souvent dénigré par les constructeurs.

Capteur avant

La caméra pop-up est toujours un capteur 16 mégapixels à objectif ouvrant en f/2,0. Et là encore, le bruit et la gestion parfois étrange des plages de couleurs dynamiques le plombent quelque peu, même s'il reste efficace.

Autonomie

Petit changement concernant la batterie du OnePlus 7T Pro : celle-ci passe à 4 085 mAh, contre 4 000 mAh sur le OnePlus 7 Pro. Un petit rajout pour contrebalancer quelque peu la consommation du Snapdragon 855+.

Très sincèrement, rien n'a changé concernant l'autonomie de ce dernier modèle : elle reste excellente. Tenir une journée complète et un peu plus encore ne pose absolument aucun problème. OnePlus ne déçoit jamais sur ce terrain, et continue sur son excellente lancée.

La Warp Charge 30 laisse ici sa place à la Warp Charge 30T, qui décrit seulement le fait d'avoir une meilleure gestion de la chauffe de l'appareil pour un résultat équivalent sur une session de charge courte. Cette amélioration fait que le smartphone est tout de même capable de se recharger intégralement en environ une heure, soit 20 minutes plus vite que le OnePlus 7 Pro.

Là encore, la plus grosse déception sera surtout l'absence de recharge sans fil, qui n'arrivera a priori qu'avec les OnePlus 8.

Galerie photo

Prix et date de sortie

Le OnePlus 7T Pro est d'ores et déjà disponible au prix de 759 euros. Il remplace, au même prix, le OnePlus 7 Pro sorti avant lui.