Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test du Oppo Find X5 : le Petit Prince des téléphones haut de gamme

L'Oppo Find X5 est le petit frère du Find X5 Pro, mais ne vous y méprenez pas, il s'agit d'un smartphone résolument haut de gamme, son tarif de 1000 euros en témoigne.

Pour justifier la baisse de tarif, il opère quelques concessions sur sa fiche technique. On passe ainsi à un Snapdragon 888 et 8 Go de RAM. L'écran cède le LTPO pour du simple LTPS et passe à une définition FHD+. Le dos en céramique est troqué pour du verre, la batterie est légèrement moins dotée, l'IP54 remplace l'IP68. Mais c'est surtout sur la partie photo où le plus de concessions sont admises. On fait le tour de toutes ces différences.

Fiche technique du Oppo Find X5

Ce test a été réalisé avec un smartphone prêté par la marque.


Avant de lire ce test, nous invitons à consulter celui du Find X5 Pro sur lequel il est basé. Ce test va en effet s'attacher à lister les principales différences entre les deux téléphones et leur impact sur la qualité du produit.

https://www.frandroid.com/marques/oppo/1234793_test-oppo-find-x5-pro-smartphone-premium


Confortable, mais attention aux glissades

L'Oppo Find X5 possède un design très plat, fin et allongé. Suffisamment allongé pour que sa dalle de 6,55 pouces tout de même, ne gêne en rien dans la navigation au quotidien. C'est un smartphone qui donne une impression de légèreté (196g) et de finesse (8,7mm) pour sa taille. Au dos, le revêtement satiné glisse agréablement sous la main.

Mais attention, il a aussi tendance à glisser sous la main. Disons que si je n'ai pas eu d'accident durant mon test, je ne me sentais pas des plus rassuré non plus. L'utilisation d'une coque pourra régler le problème, d'autant que le revêtement arrière a tendance à prendre légèrement les marques.

Sur la face avant, la dalle est légèrement incurvée sur les côtés, ce qui, lorsqu’on n’en a pas l’habitude, conduit à quelques interactions non consenties avec le téléphone. Mentionnons que les bordures sur le côté sont de l’ordre de l’invisible, grâce à la courbure tandis que celles du haut et du bas sont bien visibles, mais très fines. Ajoutons que la bordure du bas apparaît légèrement plus longue que celle du haut (peu de smartphones proposent une symétrie parfaite). Sous l’écran, vous trouverez le capteur d’empreintes, plutôt lent, mais fiable autrement.

Sur le cadre en métal, rien à signaler sinon qu'il s'efface bien pour laisser les arrondis du dos et de l'écran s'exprimer. Au passage, vous y trouverez les boutons de volume sur la tranche gauche et le bouton d'alimentation à droite. Ces derniers tombent bien sous la main.

Terminons par la partie basse du téléphone qui accueille une grille pour un des deux haut-parleurs, le port USB-C et le tiroir à SIM, capable d'accueillir deux SIM 5G.

Dernière concession un peu chagrinante pour un téléphone à 1000 euros, l'Oppo Find X5 est « seulement » IP54. Cela veut dire qu'il est protégé contre les poussières (elles peuvent rentrer dans l'appareil, mais pas l'endommager) et il ne peut pas être immergé dans l'eau. Il résistera cependant à des projections.

Une ribambelle de couleurs sans trembler

C'est sans doute l'une des différences les plus notables avec le Find X5 version Pro : le Find X5 n'affiche « qu'une » définition FHD+. Aussi, s'il est possible de faire varier le taux de rafraichissement de 120 Hz à 60 Hz, l'écran n'étant pas plus adaptatif. Est-ce à dire que le Find X5 propose un écran au rabais ? Non, il est même excellent comme le démontrent nos mesures réalisées à l'aide d'une sonde et du logiciel CalMAN Ultimate de Portrait Displays.

Commençons par sa couverture des différents spectres colorimétriques. En mode vif, il atteint 106 % du DCI-P3, le minimum attendu sur le haut de gamme actuellement, ce qui lui assure une belle quantité de couleurs à revendre. En sRGB, il propose 158 % et il atteint 72 % du BT.2020, un score très honorable. Signalons que le mode naturel plafonne pour sa part à 98 % du sRBG et 65 % du DCI-P3. On a donc un gros recul par rapport au très bon mode vif.

Le plus étonnant avec ce mode vif, c'est que la dalle parvient à conserver une précision redoutable. Le delta E moyen est virtuellement parfait, puisqu'il atteint 3,03. Pour rappel, plus le score est bas, mieux on se porte. Et sous les 3, il est de coutume de dire que l'œil humain n'est plus capable de déceler la différence. Rares sont les dalles à être aussi précise tout en proposant une si grande couverture de couleurs. Top.

La précision de l'Oppo Find X5 ne s'arrête pas là : la température de couleurs en mode naturel est parfaite elle aussi. Comptez sur du 6512 K. Le mode vif tire délibérément vers les bleus avec 7204 K.

Terminons par la luminosité, qui sans être épatante, fournira suffisamment de lumière pour vous éviter de plisser les yeux, même en plein soleil (testé et approuvé par un beau week-end ensoleillé.) Celle-ci monte au maximum à 747 cd/m².

Le vrai pendant d'iOS sur Android

Comme nous l'indiquions dans notre test du Find X5 Pro, l'interface ColorOS 12.1 basée sur Android 12 compte parmi les meilleures du marché.

Sur le plan du plaisir et de la facilité de navigation pure, ColorOS tient la dragée haute à iOS 15 sans problème, grâce à un jeu de transition finement pensé. L'ergonomie, la prise en main et la clarté règnent en maître.

Mais c'est sur les fonctionnalités que ColorOS se distingue véritablement. C'est bien simple : je n'arrive pas à penser à une fonctionnalité manquante. Confort des yeux, personnalisation très fine de l'interface, le fameux Monet d'Android 12, tableau de bord de confidentialité, barre de raccourcis, tout y est.

Avec une copie aussi impeccable, il est vraiment dommage d’avoir intégré autant de bloatwares à ce téléphone. Boutique Amazon, Netflix, Booking, LinkedIn, PUBG Mobile Gift Box, Ali Express, TikTok, Tile Master 3D, voici les petites déconvenues que vous devrez affronter dans les premières minutes ou heures de prise en main. À 1000 euros le téléphone, ça fait toujours tache.

Par ailleurs, vous pourrez profiter sans peine de vos séries et films disponibles sur les plateformes de sVoD en Full HD, car le DRM Widevine L1 est bien intégré dans ce téléphone.

Du caviar pour les yeux

L'Oppo Find X5 propose trois capteurs dorsaux et un capteur frontal. Voici leurs capacités :

Le smartphone est aidé d'un capteur de température de couleur 5 canaux un peu moins performants que le capteur spectral de l'Oppo Find X5 Pro. Autre différence notable, l'OIS sur le capteur principal n'est que sur deux axes, contre cinq sur le Pro. La lentille est aussi moins travaillée.

Malgré toutes ces différences, l'Oppo Find X5 offre une qualité d'image très convaincante, largement au-dessus de la concurrence en termes de piqué sur les deux capteurs principaux, sans aucun souci de flou ni de couleurs trop criardes. Le mode portrait nous a également paru très efficace, à condition de ne pas se trouver trop loin du sujet. En outre, le déclencheur se montre très vif et réactif.

Capteur principal

Si l'on entre dans le détail, le capteur principal est vraiment de ceux qu'on prend un plaisir fou à utiliser, tant le résultat obtenu est proche de ce qu'on souhaite capturer.

Les clichés tirent pleinement parti du HDR avec de belles ombres détaillées, sans pour autant trop surexposer des parties de la scène (à part peut-être sur le cliché en contrejour, mais difficile de lui en vouloir). Ajoutons que la colorimétrie nous a paru vraiment stable et proche du réel. Un délice.

En s'approchant un peu plus du sujet, on tire une nouvelle fois parti du piqué assez exceptionnel du module principal. Constatez par exemple les multiples détails dans le reflet du verre ou de la bière, ou encore sur le jeu de cartes.

Capteur principal de nuit

De nuit, le module photo principal de l'Oppo Find X5 s'illustre bien aussi, en récupérant un maximum de lumière grâce à la pause longue (comptez en moyenne 0.8 à 2 secondes).

Le résultat peut parfois être un peu délavé, comme sur le cliché numéro deux ci-dessus. On pourra aussi regretter un léger effet de flou (regardez sur le premier cliché, la fenêtre du fond), mais on garde l'essentiel de la scène intacte. Mention spéciale aux couleurs également, qui paraissent fidèles.

 

Avec de la lumière artificielle assez faible (en l'occurrence, des spots lors d'un mariage ici, d'où la colorimétrie un peu rouge), le Find X5 parvient aussi à s'en sortir la tête haute. Il peine cependant à éviter un trop grand flou.

En lumière artificielle de rue, le résultat est tout aussi convaincant, bien que l’on conserve là aussi un aspect un peu délavé dans les détails.

Ultra grand-angle

Passons à l'ultra grand-angle et commençons par ce qu'il réussit le mieux. À l'instar des iPhone 13 Pro et 13 Pro Max, l'Oppo Find X5 propose un mode macro lorsqu'on s'approche très près d'un sujet. Celui-ci se déclenche automatiquement.

Et c'est bien simple, celui-ci permet à l'ultra grand-angle de passer du statut de gadget à un véritable module photo qu'on a envie d'utiliser plus fréquemment. Le mode macro parvient avec brio à faire le focus sur son sujet et on est soufflé par la quantité de détails qui ressortent. Rappelons que le Find X3 Pro possédait un capteur microscope et certains regretteront qu'Oppo n'ait pas équipé sa nouvelle gamme d'un tel capteur, mais vu la solidité de son mode macro, on est tenté de dire qu'il ne manque pas vraiment au bataillon.

Dans un cadre plus « normal », l'ultra grand-angle se montre très efficace pour capturer de grandes scènes (voir la tour Montparnasse ici). On regrettera un manque de piqué sur les petits détails (voir les fenêtres, les briques ou encore la perspective des clichés), mais cela reste très classique et donc pas particulièrement alarmant. La concordance des couleurs avec le capteur principal est exemplaire.

 

De nuit, l'ultra grand-angle peine à capturer autant de lumière que son compère cité plus haut. Il s'en sort toutefois assez bien pour obtenir une scène un peu plus éclairée que la normale, avec un niveau de détails vraiment intéressant.

Téléobjectif X2

Le téléobjectif est aussi très satisfaisant, même si on aimerait bien sûr pouvoir s'approcher un peu plus de son sujet.

Qu'à cela ne tienne, si on se contente de ce qu'on a sous la main, le X2 du Find X5 Pro est très efficace et prend lui aussi des clichés au piqué assez épatant. Seule petite faiblesse : il est parfois un peu plus jaune que le capteur principal.

De nuit, le téléobjectif peine un peu à donner un résultat net dans des situations pourtant bien éclairées. Dommage.

Portrait

Le mode portrait est assez irréprochable à nos yeux, malgré quelques toutes petites imprécisions au niveau des cheveux, qui sont généralement très difficiles à détourer. Le petit effet de flou attendu offre tout de même ce côté naturel qu’on attend.

 

Selfie

Le mode selfie fait son office, même si les clichés souffrent un peu la comparaison par rapport à leurs homologues pris en face arrière du téléphone.

Le piqué est moins bon en particulier, tout comme la vibrance de couleurs qui nous convainc légèrement moins. On perd par exemple un peu en détail dans les cheveux ou la barbe. Ceci étant, nous jouons un peu à couper des cheveux en quatre ici : le mode selfie est très efficace et conviendra parfaitement à 80 % des situations.

Mode 50 mégapixels

Il faut se lever tôt pour déceler une différence entre la prise de vue normale et le mode 50 mégapixels. Celui-ci offre donc un intérêt limité, même s'il a le mérite d'exister et de ne pas trop perdre en traitement logiciel.

Vidéo

Voici une petite idée de ce que le Find X5 est capable de produire en vidéo.

Et une autre vidéo, toujours dans de bonnes conditions.

Mieux vaut une puce de 2021 efficace qu'une mauvaise de 2022

L'Oppo Find X5 délaisse le Snapdragon 8 Gen 1 pour un Snapdragon 888. Pas de panique, ce dernier reste une excellente puce, la référence même en 2021. En 2022, la puce n'atteindra pas la puissance pure de sa successeur, mais reste bien efficace pour un usage quotidien. Je n'ai d'ailleurs eu à regretter aucun ralentissement tout au long de mon test. Les 8 Go de RAM (comparé aux 12 Go du modèle Pro) ne m'ont jamais paru insuffisants non plus. Ajoutons qu'il possède obligatoirement 256 Go de stockage.

Au petit jeu des benchmarks, on constate qu'il est assez logiquement une marche derrière ses concurrents de 2022 équipés du dernier Snapdragon. Ceci étant, il reste bien devant le Google Tensor du Pixel 6 Pro par exemple, ce qui pourra permettre de trancher entre ces deux appareils si vous êtes amateur·rice de jeux en 3D gourmands en ressource.

En parlant de jeu 3D, l'Oppo Find X5 démontre, s'il le fallait, qu'il vaut mieux une puce bien optimisée et éprouvée qu'une puce plus puissante et récente, mais un peu tout feu tout flammes. Entendons par là que si les performances graphiques de l'Oppo Find X5 sont indéniablement en dessous de ses concurrents équipés d'une puce plus récente, il parvient toutefois à garder une température sous la barre des 40° assez aisément.

Plus précisément, sur Fortnite, il tourne en qualité élevée avec 75 % de résolution 3D sans peine, mais avec quelques ralentissements qui peuvent agacer. Si vous réglez sur 30 FPS, ceux-ci seront conservés 98 % du temps, si vous passez sur 60 FPS, vous tournerez autour des 40 à 50 FPS de moyenne. En passant le jeu en réglages en qualité moyenne, le jeu fonctionne parfaitement bien et sans surchauffer donc.

Sur Genshin Impact, c'est tout aussi impressionnant. Le jeu tourne sans peine en réglages de qualité des graphismes sur « moyen », mais on peut aussi aller chercher « élevé » sans peine. Le rendu est fluide et agréable.

Endurance moyenne, mais récupération exemplaire

L'Oppo Find X5 affiche une batterie de 4800 mAh, légèrement plus faible donc que les 5000 mAh de la version Pro. Une maigreur qui ne semble pas avoir un impact retentissant sur l'autonomie, à en croire notre protocole de test Viser, qui simule une utilisation en continu du téléphone sur des tâches classiques (consultation de mails, appel, jeu, etc.). Sur Viser, l'Oppo Find X5 met dix heures et neuf minutes à atteindre les 10 %, là où le modèle Pro avait mis dix heures et quinze minutes.

À l'usage, il s'agit d'un téléphone qui tient sans peine la journée et qui pourra même vous accompagner le soir après le travail sans trop risquer la panne sèche. En effet, je suis parvenu à terminer la journée à minuit autour des 25 % avec cinq heures d'écran, consacrées en partie à des applications de messagerie, à des réseaux sociaux, à l'écoute de musique, mais aussi à une sortie footing de 45 minutes avec le GPS activé.

En bref, si vous avez une utilisation massive, comptez sur un jour d'autonomie maximum. Si vous êtes plus contenu, vous pouvez tabler sur une journée et demie.

Maintenant, il convient de rappeler que le Find X5 Pro posséde une charge rapide assez confortable. J'ai surtout eu tendance à le charger rapidement ici ou là sans trop prêter attention à la batterie restante. L'expérience de charge n'a rien de contraignant avec ce type de téléphone.

Recharge

Pour refaire les batteries, l'Oppo Find X5 compte, comme la version Pro, sur une charge rapide 80 W. En revanche, la charge sans fil passe à 30 W contre 50 W pour le modèle plus cher. La charge inversée plafonne à 10 W.

Mention spéciale à une option intégrée nativement au téléphone : celui-ci vous propose d'optimiser le chargement la nuit. En clair, il va arrêter la charge autour des 80 % s'il repère que vous chargez la nuit, puis il finir de charger sur les coups de 5h du matin. L'avantage pour la préservation de la durée de vie de la batterie est direct.

Pour vous donner une idée de la vitesse de charge, voici ce qu'elle a donné avec cette option activée en partant de 5 % :

Il faut qu'on parle de la stéréo en jeu

Le son produit par ce Find X5 est tout ce qu'il y a de plus correct. Il se concentre principalement sur les médiums avec des aigus qui gagnent un peu du terrain à mesure qu'on augmente le volume. Le son perd aussi un peu en clarté, mais là encore, rien que du très classique.

Le volume sonore pour sa part est très satisfaisant. Vous n'aurez aucune peine à profiter d'une vidéo à côté de quelqu'un en train de jouer à un jeu sur un téléviseur par exemple.

Ajoutons que le menu qui gère le Dolby Atmos  propose un vrai effort de clarté avec de petits dessins et là encore, une interface agréable à utiliser. En revanche, on peut regretter l'absence d'égaliseur intégré.

Le problème le plus inquiétant du son est que malgré la présence de deux haut-parleurs pour assurer la stéréo, le haut-parleur gauche semble ne pas fonctionner en jeu. Un détail qui agacera, surtout lorsqu'on a tendance à mettre le pouce sur la grille, bloquant ainsi toute sortie sonore.

Le vent peut souffler, il tient debout en appel

En appel, l'Oppo Find X5 offre une voix claire et sans bavure dans une situation calme. La compression aura tendance à s'inviter en cas de bruits de rue, mais sans jamais perdre le caractère audible de la conversation. En revanche, mon interlocuteur pouvait bien entendre les bruits soudains tels que les avertisseurs sonores, les bruits de voix ou encore des palettes jetées sur un marché. Les bourrasques n'ont pour leur part posé aucun souci.

L'Oppo Find X5 est un smartphone 5G qui couvre les principales bandes de fréquence utilisées en France par les opérateurs. Seules les bandes de fréquences mmWave ne sont pas couvertes, comme pour la majorité des téléphones en 2022.

Pour le reste de la connectivité, vous pouvez compter sur du Bluetooth 5.2, du Wi-Fi 6 2X2 MIMO et 8 MU-MIMO. Le Bluetooth audio prend en charge les codecs SBC, AAC, APTX HD, LDAC, APTX, LHDC (ce dernier fonctionne avec les Oppo Enco X Series et OnePlus Buds Pro Series).

Les différents protocoles de positionnement par satellite sont pris en charge (GPS, Galileo, BeiDou, QZSS).

Prix et date de sortie de l'Oppo Find X5

L'Oppo Find X5 est disponible sur le site d'Oppo et ses multiples partenaires à 1000 euros. Il existe en deux coloris : noir (comme pour ce test) ou blanc.