Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Prise en main de l’Oppo X 2021 : son écran enroulable bluffant peut faire mal aux Fold de Samsung

Bzzzzzt. Le bruit du moteur se fait doucement entendre, le temps d’une toute petite poignée de secondes. Le son s’interrompt et me voilà comme par magie avec un appareil au format tablette entre les mains alors qu’il avait, l’instant d’avant, l’apparence d’un téléphone classique. C’est l’Oppo X 2021, un concept de smartphone extensible doté d’un écran déroulable permettant d’agrandir la zone d’affichage sans souffrir de la moindre pliure au milieu. Impressionnant.

Nous avons pris en main l’Oppo X 2021 qui, rappelez-vous, avait été dévoilé en novembre en Chine. Loin d’avoir atteint le stade de produit fini, il a pourtant le mérite d’explorer une voie bien différente de celles des smartphones pliants. Faut-il voir ici le vrai futur de nos téléphones intelligents, ou n’est-ce que de l’esbroufe ? Sans prétendre répondre à cette question épineuse, nous vous proposons ici de découvrir nos premières réactions et observations. Vous pourrez ensuite construire votre avis de manière, nous l’espérons, plus éclairée.

Rappelez-vous aussi bien d’une chose essentielle : l’Oppo X 2021 n’est pas voué à être commercialisé. C’est une vitrine technologique pour son constructeur qui cherche à montrer son savoir-faire et à réfléchir aux innovations qu’il souhaite proposer sur le marché à l’avenir.

Une claque technologique

Lorsque je me saisis de l’Oppo X 2021 pour la première fois, celui-ci est au format smartphone classique. Enfin, je dis « classique », mais il faut savoir que même sous cette apparence, l’objet est plutôt imposant avec sa diagonale de 6,7 pouces et son épaisseur conséquente. Il me fait un peu penser à un Samsung Galaxy Note 20 Ultra ou à un Huawei Mate 40 Pro, mais en plus gros.

La claque technologique ne tarde pas à se manifester, car je m’empresse d’étendre l’écran en sollicitant le système motorisé qui s’occupe de faire ça à ma place. Le résultat est bluffant, ni plus ni moins. La transition du format smartphone au format tablette est fluide et ne connaît pas d’accroc particulier. L’écran est passé de 6,7 à 7,4 pouces de lui-même et sans souffrir de la moindre pliure en son milieu, contrairement à ce que ce qui est souvent critiqué sur un Galaxy Z Fold 2.

On n’observe aucune irrégularité lorsque la dalle s’étend, le tout est parfaitement uniforme. La prouesse n’est donc pas seulement technique, elle est aussi esthétique.

Puisque l’on parle de Samsung, sachez aussi que l’Oppo X 2021, dans sa version tablette, propose un format d’affichage plus haut mais plus étroit que le bijou de Samsung.

L’équipe d’Oppo France n’a malheureusement pas pu nous confirmer les dimensions et le poids de l’appareil. Avec un confrère présent sur place, nous avons donc mesuré nous même avec une règle des mensurations de 168 x 76 x 11 mm en mode smartphone. Au format tablette, la largeur monte à 114 mm selon notre double décimètre d’appoint, mais l’épaisseur ne change pas ou presque contrairement aux smartphones pliables. Pour le poids, privé de balance, je n’ai pu me fier qu’à mon ressenti : l’Oppo X 2021 est bien lourd.

Il faut aussi aborder la manière dont on enclenche le changement de taille de l’écran. On trouve un bouton physique sur la tranche droite de l’Oppo X 2021. Ce dernier permet de déverrouiller le smartphone de manière classique, mais c’est aussi lui qui permet de l’étendre.

Pour ce faire, il faut double appuyer ou faire glisser le pouce par-dessus le renfoncement de la touche. Pour la première méthode, je n’ai rencontré aucun souci, pour la seconde… je n’y suis pas arrivé, pas une seule fois, jamais. Le responsable d’Oppo qui faisait la démonstration ne rencontrait pas de souci lui, mais je n’ai pas rencontré le même succès.

L’Oppo X 2021 étant un concept avant tout, il lui manque certaines choses. Il n’y a pas de capteur photo frontal ni de boutons pour régler le volume -- il faut passer par les paramètres système pour ça.

Autant d’éléments qui prouvent bien que vous ne verrez pas ce modèle de sitôt sur le marché. Pour continuer le tour du propriétaire, il faut noter que le port USB-C en bas empiète un peu sur la ligne de démarcation au niveau de laquelle le smartphone se déploie pour s’agrandir.

Ligne que l’on retrouve sur le dos de l’appareil, un peu en biais. On voit aussi un triple module photo dans le coin supérieur gauche, mais nous n’avons pas vraiment pu le tester.

Une interface à terminer mais avec de bonnes idées

Bon, un smartphone qui s’étend et qui rétrécit au bon vouloir de l’utilisateur, c’est forcément très cool. Toutefois, comment la partie logicielle se débrouille-t-elle pour suivre la cadence ? Avant d’aller plus loin, il faut noter que le firmware de l’Oppo X 2021 n’est absolument pas terminé. À titre d’exemple, j’ai par exemple provoqué l’extinction du terminal à deux reprises simplement en enchaînant trop d’applications. Malgré ces limites, quelques détails intéressants sont à souligner.

Tout d’abord, sur l’écran d’accueil, la transition d’un format à l’autre se fait de manière extrêmement transparente, sans animation particulière. C’est très agréable et réussi. Le constat n’est cependant pas le même dès lors qu’on ouvre une application. Sur YouTube ou sur le navigateur, l’Oppo X 2021 opère un fondu -- une sorte de transition douce mais très visible à l’œil -- entre le contenu smartphone et le contenu tablette.

Cela ressemble presque à un effet télévisuel volontairement désuet, mais j’ai trouvé qu’il s’agissait d’une bonne solution pour ne pas brusquer l’expérience utilisateur. Il y a sans doute mieux à faire, mais c’est un bon début.

https://twitter.com/OmarBelkaab/status/1359087221865926659

Or, dans ces applications, le smartphone se contente d’étendre le contenu. C’est pratique et plus confortable, mais cela n’exploite pas pleinement la technologie de ce concept. L’écran élargi est toutefois mieux utilisé dans les paramètres. Chaque sous-menu vient s’afficher dans une colonne à droite du menu principal. On a ainsi plus d’éléments sous les yeux. Pour des usages plus poussés, il faudra évidemment que des développeurs tiers adaptent à leur tour leurs applications pour que cet Oppo X 2021 devienne vraiment pertinent. Encore une fois, ce ne sera pas pour tout de suite.

100 000 utilisations

Pour cette prouesse technologique, Oppo a mis les moyens et s’est protégé avec de multiples brevets. Pour agrandir la zone d’affichage, le constructeur n’utilise évidemment pas une dalle élastique, mais bien enroulable. En effet, une partie de l’écran reste caché au format smartphone et se déroule dès lors qu’on passe en mode tablette.

À cet égard, Oppo est très fier de son système motorisé conçu spécialement pour ce produit, de son mécanisme à deux plaques qui s’éloignent ou se rapprochent l’une de l’autre et même de l’incurvation de l’écran calculé « parfaitement » pour assurer un fonctionnement impeccable. Il y a aussi une fine couche métallique composée de plusieurs maillons et disposée comme une chenille placée en dessous de l’écran pour aider la dalle à se dérouler tout en lui offrant une meilleure robustesse. Attention, l’écran reste plus fragile que la norme.

D’ailleurs en parlant de robustesse, Oppo assure que l’on peut étendre et rétrécir ce concept phone jusqu’à 100 000 fois. Le constructeur vise les 200 000 fois, mais les tests sont encore en cours pour atteindre ce palier.

Des smartphones à plier ou à étirer ?

Pour conclure, je pense que l’on peut toutes et tous se mettre d’accord pour dire que cet Oppo X 2021 est impressionnant. C’est franchement l’adjectif le plus idoine pour le décrire. Néanmoins, en est-il pour autant pertinent ? Difficile à dire pour le moment et pour une réflexion plus intéressante, il faut surtout se demander quelle vision faut-il préférer pour l’avenir de nos smartphones hybrides, le pliant ou l’enroulable ?

Un Galaxy Z Fold 2 protège efficacement son écran interne lorsque replié, mais ne sait pas encore se débarrasser de sa pliure. L’Oppo X 2021 permet une transition entre les formats smartphone et tablette plus fluide, mais ne protège pas son écran. Oppo en est d’ailleurs conscient et explique très clairement qu’il ne considère pas du tout ce produit comme étant prêt.

L’entreprise affirme en effet vouloir apporter des appareils garantissant une certaine longévité et qui répondent aux attentes des consommateurs, notamment en termes de prix. Or, il est impossible de savoir pour le moment si ce concept peut supporter les affres du temps et à l’inverse, il ne fait aucun doute que s’il avait un tarif officiel, celui-ci serait très élevé.

En attendant, l’Oppo X 2021 nous met des étoiles dans les yeux et c’est aussi un petit peu ça la beauté des nouvelles technologies.