Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test de l'Oppo Find X3 Pro : un microscope innovant dans un design audacieux

L'Oppo Find X3 Pro a toute la panoplie du smartphone premium de 2021 : un Snapdragon 888, un écran QHD+ rafraîchi à 120 Hz, un chargeur de 65 W et un dos en verre mat. Pour vraiment se différencier, l'appareil mise évidemment sur la photo avec un mode de prise de vue particulièrement surprenant : un microscope.

Voici notre test complet pour bien savoir ce qu'il faut attendre de cet Oppo Find X3 Pro.

Fiche technique de l'Oppo Find X3 Pro

Ce test a été effectué à partir d'un smartphone prêté par Oppo.

Un design rafraîchissant

L'Oppo Find X3 Pro est un smartphone qui peut désarçonner au premier regard. Enfin, au premier regard jeté sur son dos pour être plus précis. La face avant de ce téléphone est en effet très classique sur le segment premium en 2021.

Dalle incurvée sur les bords et percée d'un tout petit poinçon dans le coin supérieur gauche, un contour noir peu envahissant... La formule est très bien maîtrisée de ce côté-là, mais ne sort pas de l'ordinaire.

Mais revenons-en au dos. Pourquoi est-il si surprenant ? Pour le savoir, il faut s'intéresser au module photo sur lequel le parti pris d'Oppo est assez rafraîchissant au risque de déplaire à une part du public. Voyez comment le module en question ne s'intègre pas dans un bloc bien distinct du reste de la surface. Le Find X3 Pro ne cherche pas à mettre en avant ses capteurs. Au contraire, il opte pour une esthétique plus fluide si j'ose dire.

En effet, une seule et unique couche de verre recouvre l'ensemble du dos et passe ainsi par-dessus les bords du bloc photo. Visuellement, cela atténue la protubérance du module, mais dans les faits l'Oppo Find X3 Pro reste bancal. Les objectifs sont par ailleurs surmontés par une vitre plate qui réfléchit la lumière.

L'appareil photo ne disparait donc pas du tout à l'œil, mais il est clairement moins ostentatoire que sur un Galaxy S21 Ultra par exemple. Reste à savoir si tout le monde apprécie ce choix ou non. J'ai sondé deux collègues à cet égard, l'un appréciait, l'autre détestait. Quoi qu'il en soit, cela permet au Oppo Find X3 Pro de se démarquer de la concurrence. Objectivement, cela est donc une bonne chose, subjectivement je vous laisserai juger en fonction de vos critères.

Dans le creux de la main, le verre mat dont se nippe le téléphone est très confortable et on notera que le toucher est un tout petit chouia granuleux, juste ce qu'il faut pour plaire sous le doigt.

Autre point agréable, le poids qui se stabilise à 193 grammes. Ce n'est pas léger, mais pour un appareil de cet acabit (163,6 x 74 x 8,26 mm), on aurait pu s'attendre à plus lourd.

Au-delà de cela, ce Find X3 Pro arbore les boutons du volume sur la gauche, à l'opposé de celui de déverrouillage à droite. Le port USB-C est sur la tranche du dessous. C'est du verre Gorilla Glass 5 au recto et au verso qui protège l'appareil certifié IP68. Le lecteur d'empreintes, lui, est dans l'écran.

Un écran AMOLED et 120 Hz très lumineux

Une très belle dalle AMOLED de 6,7 pouces habille la face avant de l'Oppo Find X3 Pro. Définition QHD+ -- par défaut, le téléphone ajuste la qualité en fonction du contenu -- et taux de rafraîchissement de 120 Hz adaptatif sont au rendez-vous pour un excellent confort visuel et une bonne impression de fluidité.

Pas de souci sur le contraste qui tend vers l'infini et sublime donc les couleurs pour que vous profitiez à fond de vos séries et films. L'été n'est pas encore là au moment où nous publions ce test, mais le soleil ardent qui frappera alors l'écran de votre Find X3 Pro ne saura perturber votre confort de lecture. En effet, avec une luminosité maximale que nous avons mesurée à 723 cd/m², vous n'aurez jamais à plisser les yeux.

Notre sonde et le logiciel CalMAN de Portrait Displays ne s'arrêtent pas là et révèlent que l'Oppo Find X3 Pro propose à la fois une palette de couleurs à la hauteur et une assez bonne fidélité à la réalité. En effet, dans la configuration par défaut -- réglée sur l'option « vive » --, on observe un espace colorimétrique sRGB couvert à 155 % contre 103 % pour le DCI-P3 plus large et complexe à gérer.

Nombre de smartphones premium font mieux, mais ces scores restent tout à fait satisfaisants pour l'œil de l'utilisateur. D'autant plus que le Delta E moyen sur le DCI-P3 se situe à 4,09. Dans l'idéal, cet indice doit s'approcher de 3. Le Find X3 Pro ne s'en éloigne donc pas trop. Il pêche surtout sur la justesse du blanc et des nuances de gris.

Comme beaucoup de smartphones, l'Oppo Find X3 a un penchant pour la dominante bleue avec une température moyenne de 7345 K. Il faudra vous rendre dans les paramètres d'écran pour ajuster la jauge et vous rapprocher des 6500 K recommandés pour un meilleur équilibre avec le rouge.

En parlant d'ajustement, vous pourrez aussi choisir d'autres modes de couleurs que l'option vive. Vous avez le choix entre doux, cinématique ou éclatant. Notre solution préférée reste celle par défaut avec ce petit réglage de la jauge évoquée dans le paragraphe précédent.

L'interface aux mille personnalisations

Android 11 propulse ici l'interface maison ColorOS 11. Plus précisément, ColorOS 11.2. Cette expérience logicielle a le mérite d'offrir pléthore de personnalisations, il y a même un onglet dans les paramètres qui s'appelle ainsi.

Au-delà des classiques thèmes, fonds d'écran et Always-on Display proposés, vous pouvez carrément choisir l'apparence des icônes d'applications avec BEAUCOUP de possibilités. En effet, vous avez le contrôle sur la taille des noms des apps, de leurs logos et des icônes contenant lesdits logos ou encore de la forme de celles-ci. Bref, il y a du choix.

Des options similaires existent pour la couleur de contraste, l'animation du lecteur d'empreintes, le panneau des raccourcis ou les notifications sur écran éteint. Vous aurez de quoi vous amuser pour déterminer l'expérience qui vous correspond.

Cet amour de la personnalisation est poussé jusqu'au mode sombre. Si vous trouvez celui-ci trop obscur, ne vous en faites pas, vous pourrez l'atténuer un peu en le rendant gris foncé, voire gris clair.

Une option de fenêtre flottante est aussi mise à disposition. Il s'agit d'une sorte de picture-in-picture pour toutes les applications. Cela permet de faire deux choses à la fois sans forcément utiliser l'écran scindé. Vous pourrez tout simplement ranger votre fenêtre dans un coin, voire la faire disparaitre en la faisant glisser sur le bord. Il suffira ensuite d'un autre glissement pour la rouvrir (tout est très bien expliqué).

Aussi, une petite languette sur le côté permet d'accéder rapidement à certaines fonctions comme l'enregistreur d'écran ou à la traduction instantanée possible par le biais de Google Lens. L'outil est préinstallé sur le téléphone et, si vous lui en donnez l'autorisation, il peut comprendre ce qui s'affiche en langue étrangère sous vos yeux.

ColorOS est donc vraiment une interface très riche et agréable à utiliser. Si vous ne l'appréciez pas d'emblée, ce n'est en aucun cas un problème puisque vous pourrez la modifier à votre guise. C'est un grand point positif. On pourra peut-être simplement reprocher le fait que le menu principal des paramètres propose un tantinet trop d'entrées et qu'Oppo n'adopte pas le Power Menu, pourtant bien pratique, poussé par Google sur Android 11.

C'est dommage quand on voit que pour le reste, la firme de Mountain View est mise à l'honneur puisque ses applications Messages et Téléphone sont celles préinstallées par défaut. On retrouve aussi le fil Google Feed sur la gauche de l'écran d'accueil.

J'ai aussi eu un souci avec les notifications des appels manqués, elles ne s'affichaient pas dans la barre d'état. J'ai dû effacer les données des apps Téléphone, Gestion des appels (dans les processus système) et Gestionnaire du téléphone puis redémarrer le Find X3 Pro pour m'assurer de corriger ce bug.

Le lecteur d'empreintes fonctionne pour sa part très bien avec une belle réactivité. Je tiens seulement à préciser que la zone sur laquelle on pose le doigt s'illumine avec une intensité particulièrement forte. Cela permet sans doute de mieux capter les lignes du pouce ou de l'index, mais on n'est pas à l'abri d'un petit éblouissement de temps à autre.

Enfin, l'Oppo Find X3 Pro est évidemment certifié Widevine L1. Il s'agit du niveau le plus élevé du DRM de Google, ce qui donne accès aux flux HD sur les contenus des plateformes SVoD.

Une qualité audio satisfaisante

Le haut-parleur du haut est bien moins puissant que celui du bas, mais la combinaison des deux permet toutefois de profiter d'une agréable spatialisation du son. Il faudra composer avec des basses un peu faiblardes, mais les morceaux écoutés sont restitués avec une bonne précision et sans trop saturer quand le volume est à fond.

L'Oppo Find X3 Pro et par ailleurs compatible avec Dolby Atmos pour un son riche dont vous profiterez bien casque. À défaut d'un égaliseur, le téléphone propose quelques préréglages pour s'adapter à votre profil.

Vous ne rencontrerez d'ailleurs aucun souci avec vos écouteurs sans fil, car tous les codecs audio importants sont bien là : aptX, aptX HD, aptX TWS+, LHDC, LDAC et évidemment les bons vieux AAC et SBC.

Un bien chouette microscope portable

Ce sont quatre capteurs photo qu'on trouve au dos de l'Oppo Find X3 Pro. Nous nous attarderons forcément sur celui doté d'un objectif de microscope, mais avant cela commençons par la partie plus classique du module.

L'expérience photo globale

En plus du fameux microscope, on trouve ainsi deux fois le capteur Sony IMX766 de 50 mégapixels, d'une part pour les prises de vue classiques (24 mm) avec un objectif ouvrant à f/1,8, de l'autre pour l'ultra grand-angle (15 mm) avec un champ de vision élargi à 110 degrés (f/2,2). Le tout est complété d'un capteur de 13 mégapixels pour un zoom x2 optique (f/2,4).

Sur les prises de vue classiques, le traitement des images parait très similaire à celui opéré par Samsung sur ses produits. À savoir : des couleurs qui ressortent très joliment, mais qui ne cherchent pas à respecter scrupuleusement la réalité. Les clichés flattent la rétine avant d'être pleinement fidèles à la scène perçue par nos yeux humains. En termes de gestion de la dynamique et de détails, l'Oppo Find X3 Pro est très bon.

Quand les conditions lumineuses se font plus sombres, l'Oppo Find X3 Pro maintient une belle qualité d'image avec toujours un petit penchant pour la saturation des couleurs. En fonction des situations, certaines zones obscures peuvent être un peu bouchées, mais cela reste dans l'ensemble de très bonne facture.

L'Oppo Find X3 Pro propose un mode nuit très efficace. On sent une franche différence dans l'éclairement de la scène dans laquelle on perçoit une foultitude d'éléments en plus par rapport à une photo classique.

Cependant, la netteté des clichés est artificiellement renforcée et un léger zoom dans l'image permet de s'en rendre compte facilement avec une bonne dose de bruit. Un mode nuit de qualité donc, mais qui reste une solution d'appoint.

Le mode 50 mégapixels n'est pas le plus évident à trouver. On n'aperçoit en effet pas tout de suite la petite languette un peu transparente sur l'interface de l'appareil photo qu'il faut abaisser pour accéder à quelques options.

Cette fonction remplit très bien son rôle. Si les conditions lumineuses jouent en sa faveur, elle offre des images bien plus nettes que les photos classiques. Attention, les images ainsi produites pèsent vraiment très lourd sur l'espace de stockage.

L'ultra grand-angle est efficace pour montrer plus d'éléments dans la scène tout en évitant comme il se doit la distorsion optique sur les bords de l'image. Le niveau des détails reste bien correct par ailleurs, même en faible luminosité ou la dégradation est limitée.

Hélas, le traitement colorimétrique peut être dans les choux par moment en comparaison de celui effectué par le capteur principal. Il y a un manque de cohérence, ce qui est assez bizarre compte tenu du fait que pour ces deux modes de prises de vue, on trouve des capteurs identiques. Rassurons-nous, c'est loin d'être systématique.

Ce sont des critiques similaires que l'on peut adresser au zoom x2 optique : bonne qualité d'image, netteté au top, mais colorimétrie parfois incohérente également avec le capteur principal.

Au passage, le zoom x5 dit « hybride » s'en sort avec les honneurs tandis que le smartphone peut aller jusqu'à un facteur de grossissement de x20 de manière purement numérique.

En ce qui concerne le mode portrait, celui de l'Oppo Find X3 Pro est très précis pour bien tracer le contour de la personne photographiée. Toutefois, s'il s'en sort très convenablement sur les espaces entre les doigts d'une main écartée, il se montre laborieux sur des cheveux entremêlés fougueusement. Dans ce cas de figure, on peut voir quelques artefacts. Aussi, la balance des blancs peut être un peu froide par moment.

Pour les selfies, le capteur photo avant de 32 mégapixels permet de réaliser de bons égoportraits. Les détails du visage sont finement retranscrits et l'exposition bien gérée dans la grande majorité des cas. Dans des conditions difficiles, un petit flou peut se manifester.

Concernant la vidéo, l'Oppo Find X3 Pro permet de filmer jusqu'en 4K à 60 images par seconde. La qualité de l'image dans cette configuration se rapproche bien de ce que propose le téléphone en photo. Les couleurs flattent la rétine et les détails sont bons, tandis que la gestion de la dynamique peut être mise en difficulté, mais jamais de manière à gâcher l'enregistrement.

Attention, la stabilisation se montre très efficace... 95 % du temps. Pendant un enregistrement, on peut voir en effet que certains passages sont surcompensés par le système de stabilisation, ce qui donne parfois une impression de mouvements brusques. Aussi, en termes de qualité audio, dans l'exemple ci-dessous, le Find X3 Pro a été logiquement handicapé par le vent fort qui soufflait dans le micro.

Pour les vidéos en selfie, on ne peut pas aller au-delà des vidéos 1080p classiques.

Le mode microscope

Pour proposer un mode microscope, l'Oppo Find X3 Pro s'équipe d'un capteur de 3 mégapixels avec un objectif (15 mm) qui ouvre à f/3,0. Le grossissement proposé équivaut ici à un facteur de x25. Dit ainsi, cela ne parait pas très impressionnant et s'approche d'un zoom numérique classique. Il faut cependant savoir que lorsqu'on utilise cette fonction, on doit coller le bloc photo contre l'objet.

C'est donc un grossissement x25 à bout touchant et il faut bien admettre que c'est réussi : l'Oppo Find X3 Pro voit bel et bien des détails minuscules qui échappent complètement à notre vue.

Les aspérités géométriques d'un ballon de basket, les sillons tracés dans le bois d'une table, les imperfections de l'épiderme au bout des doigts, les fibres emmêlées du fond vert de notre studio... Une belle porte d'entrée au monde du très petit s'ouvre à nous.

Pour s'assurer que la lumière ne fasse jamais défaut, Oppo a pensé à intégrer un cercle lumineux autour de l'objectif qui s'allume dès qu'on active le mode. Vous ne serez jamais ébloui par cette lumière, mais à l'échelle du tout petit, elle fait parfaitement l'affaire. Évitez tout de même de complètement couvrir l'objectif.

Hélas, deux problématiques se posent. Tout d'abord, comme nous l'avons évoqué, il faut coller le bloc photo à l'objet immortalisé. Cela fonctionne sans souci pour un certain nombre de choses, mais il sera difficile d'approcher à ce point son smartphone de la nourriture dans votre assiette -- a fortiori sur des aliments mous comme de la purée ou de la glace --, d'un animal, ou d'un objet très fragile.

Pour ma part, j'en suis vite arrivé à la conclusion que le microscope était surtout sympathique à utiliser sur du textile. Les fils de mes vestes, pantalons, pulls ou draps n'ont plus de secret pour moi ! Ces cas de figure mettent à la fois en valeur la prouesse technologique et l'aspect très esthétique, voire presque artistique, de ces fils savamment entrelacés.

Ensuite, ce mode microscope a beau être épatant et très amusant, il reste un gadget. Difficile à ce titre de se projeter sur une utilisation à long terme, l'excitation de la découverte s'effaçant avec le temps. On peut craindre que cette fonction incroyable finisse par lasser l'utilisateur qui ne la dégainera alors plus ou presque.

Oppo affirme avoir supprimé le zoom x10 de la précédente génération après avoir appris que trop peu de gens s'en servaient. Or, le constructeur propose à la place sur cet Oppo Find X3 Pro une option risquant de n'être exploitée que par un nombre encore plus restreint d'utilisateurs.

Enfin, notez que le microscope s'exploite aussi en vidéo avec une qualité d'enregistrement de 1080p et des résultats très similaires aux photos.

Terminons aussi par une question intéressante : le microscope efface-t-il le mode macro sur le Find X3 Pro ? Je n'ai pas trouvé comment activer ce dernier manuellement, mais les algorithmes détectent d'eux-mêmes lorsqu'une scène pourrait profiter d'une vue macro et cette option vient alors apparaître dans l'application de l'appareil photo. Il suffit de cliquer dessus pour en profiter, mais les résultats sont assez aléatoires.

Des performances au top

Surprise, surprise (non), c'est un Snapdragon 888 qui fait battre le cœur de l'Oppo Find X3 Pro. Autant vous le dire tout de suite : une puissance de folie est au rendez-vous avec cette puce dernier cri de Qualcomm.

Call of Duty Mobile avec les graphismes au maximum ne pose aucun souci à l'appareil, tandis que Fortnite en qualité « Épique » fonctionne très fluidement à 30 fps. Les 60 fps n'ont pas été encore débloqués sur ce terminal par le développeur Epic Games au moment où nous écrivons ces lignes.

Dans les benchmarks ci-dessus, on peut voir que l'Oppo Find X3 Pro est dans l'ensemble un peu moins puissant que le Xiaomi Mi 11, malgré un score plus élevé sur AnTuTu. Mais pour cela, il a fallu activer le mode Performances dans les paramètres du téléphone. Par défaut, le résultat était bien moins élevé.

Ne boudons pas notre plaisir : l'Oppo Find X3 Pro est très performant et digne du haut de gamme.

La charge plus rapide que rapide

Avec une capacité de batterie de 4500 mAh, l'Oppo Find X3 Pro offre une bonne autonomie. De quoi tenir toute la journée sans craindre la panne sèche avec une utilisation active. Avec un peu de modération, on peut viser les 48 heures. On ne criera donc pas sur tous les toits qu'il s'agit d'un marathonien, mais sans se vanter de son endurance, ce téléphone n'a pas à en rougir.

Malheureusement, notre protocole de test personnalisé ViSer ne fonctionne pas correctement avec l'interface ColorOS. Je me suis donc fié à mon seul ressenti. Je préciserai aussi à titre d'exemple qu'une partie d'environ 20 minutes sur Fortnite avec les paramètres graphiques réglés au maximum et l'écran en QHD+, le Find X3 Pro perd généralement 6 % de batterie. Une bonne performance sur ce jeu énergivore, mais on a déjà vu mieux.

Ce qui est surtout impressionnant sur ce smartphone dans le registre de la batterie, c'est le chargeur ultra rapide livré dans la boîte. Comptez seulement 30 minutes pour passer de 5 à 95 % d'énergie. C'est vraiment très impressionnant. C'est vraiment parfait. Le matin par exemple, si le Find X3 Pro est presque à plat, il reprend toutes ses couleurs le temps que vous vous prépariez en vitesse, ne vous faites aucune inquiétude à ce sujet.

Autre point fort de l'Oppo Find X3 Pro : il profite de la charge sans fil avec une puissance pouvant aller jusqu'à 30 W, ce qui n'est pas négligeable.

Réseau et communication de l'Oppo Find X3 Pro

L'Oppo Find X3 Pro fonctionne avec l'ensemble des bandes de fréquence 4G françaises et n'a jamais posé problème en région parisienne avec une SIM Orange. Il est aussi compatible avec le réseau 5G notamment sur la fréquence de 3,5 GHz que l'on peut qualifier de « vraie 5G » puisqu'elle repose sur des infrastructures spécialement conçues à cette fin. Les ondes millimétriques ne sont pas de la partie ici par contre.

En ce qui concerne les appels téléphoniques, cet appareil est tout simplement excellent. Même dans un environnement très bruyant, votre interlocuteur ne percevra que très faiblement les sons parasites, voire pas du tout. On m'a signalé une voix « un peu plus grave » que la normale, mais pas vraiment de compression. En somme, l'Oppo Find X3 Pro sait très bien gérer sa fonction de téléphone.

Pour la géolocalisation, le Find X3 Pro s'est montré très précis pendant mes déplacements, rien à signaler de ce côté-là. Notez la présence du NFC pour les paiements mobiles et la possibilité d'utiliser une eSIM.

Prix et disponibilité de l'Oppo Find X3 Pro

L'Oppo Find X3 Pro est annoncé en France au prix conseillé de 1149 euros, en noir ou en bleu. Une période de précommande s'étend du 18 au 29 mars 2021. Grâce à celle-ci, vous obtiendrez une montre Oppo Watch 46 mm en bonus, ainsi qu'un chargeur sans fil de 45 W et une coque en kevlar.

Si vous hésitez entre ce Find X3 Pro et d'autres smartphones, n'hésitez pas à consulter nos autres papiers sur le sujet :