Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Snapdragon XR2 : Qualcomm présente sa vision de lunettes de réalité augmentée sans fil

Qualcomm annonce l'évolution de ses puces dédiées à la réalité augmentée (AR) : voici la puce Snapdragon XR2 Gen 1. La particule « Gen 1 » vient s'ajouter, avec des performances améliorées évidemment. Cette puce arrive surtout avec un « reference design » de lunettes pensées pour être vendues à des marques qui les commercialiseront au public final.

Le fabricant a pour ambition, d'ici un à quatre ans, de connecter des casques de réalité virtuelle et les lunettes de réalité augmentée en 5G avec les appareils de vision (lunettes, smartphones, ordinateurs) alors que Microsoft aurait annulé le développement de son HoloLens 3.

Un nouveau modèle de référence de lunettes de réalité augmentée

Dans son communiqué, Qualcomm dévoile donc un nouveau modèle de référence de lunettes de réalité augmentée, appelées AR Smart Viewer Reference Design, avec comme particularité de fonctionner sans aucun fil. Un reference design, c'est en quelque sorte un patron prêt à être copié. Les lunettes sont en fait destinés aux fabricants afin qu'ils créent leurs propres modèles pour les publics finaux.

Qualcomm déclare que « cette conception de référence sans fil permet aux OEM et ODM de prototyper et mettre sur le marché des lunettes AR légères de qualité supérieure pour permettre des expériences immersives qui ouvrent le métavers ». Des binocles de réalité augmentée existent déjà, comme le HTC Vive Flow que nous avions pris en main.

Des lunettes de réalité augmentée plus fines et plus performantes

Développé par Goertek, le matériel du modèle de référence du XR2 est 40% plus fin et aurait une meilleure répartition du poids pour davantage de confort. Du côté de l'écran, c'est SeeYA qui fournit un « double écran binoculaire micro-OLED permettant une résolution de 1920 x 1080 par oeil et des fréquences d'images allant jusqu'à 90 Hz, ainsi qu'une fonction flou de mouvement pour offrir une expérience de réalité augmentée transparente ». On sait aussi que « les deux caméras monochromes et la caméra RVB de la visionneuse intelligente permettent le suivi de la tête à six degrés de liberté (6DoF) et le suivi de la main avec reconnaissance des gestes pour la précision de l'AR ». Le poids est de 115 grammes et la capacité de la batterie est de 650 mAh : Qualcomm n'a pas annoncé d'autonomie pour son modèle.

Qualcomm met en avant que son nouveau modèle de référence sans-fil est en réalité plus léger et plus fin que le prédécesseur, filaire.

La réalité augmentée devient vraiment sans-fil

Qualcomm annonce que « la conception de référence permet une architecture de traitement partagé sans fil pour répartir les charges de travail informatiques entre le smartphone et les lunettes AR ». La connexion sans-fil offre une latence de moins de 3 ms grâce à une nouvelle puce Wifi.

Pour garantir une connexion stable et performante entre un appareil et les lunettes d'AR, Qualcomm proposer d'utiliser la puce Qualcomm FastConnect 6900. Elle permet de se connecter en WiFi 6 aux appareils, avec une bande de fréquences qui va jusqu'à 6 GHz. Qualcomm lance une suite logicielle nommée FastConnect XR pour améliorer la latence, réduire les interférences, mais aussi avoir un fonctionnement à faible consommation pour améliorer l'autonomie des lunettes.

Ces lunettes de réalité augmentée sans-fil sont disponibles pour certains partenaires de Qualcomm et devraient être disponibles à plus grande échelle dans les mois à venir. Qualcomm vient d'annoncer également son Snapdragon 7 Gen 1 et son Snapdragon 8+ Gen 1, des SoC dédiés aux smartphones. Depuis plusieurs années, beaucoup de constructeurs seraient en train de développer des lunettes de réalité augmentée à l'instar de Samsung ou encore d'Apple, mais rien d'officiel pour l'instant.