Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Qualcomm 3D Sonic Max : un lecteur d'empreinte ultrasonique 17 fois plus gros

Pour intégrer un lecteur d'empreinte sous la surface de l'écran, deux technologies existes. Il y a d'abord les lecteurs optiques, très populaires, qui projettent une lumière et prennent une photo de l'empreinte (on les retrouve chez Xiaomi, OnePlus, Huawei, etc.). En face, il y a les lecteurs d'empreinte à ultrason, qui comme le nom l'indique, agissent comme un sonar et dessine l'empreinte grâce aux ultrasons.

Cette dernière technologie est défendue par Qualcomm et Samsung, qui l'a d'ailleurs intégré à ses Galaxy S10 et Note 10. Sur sa précédente génération, le lecteur était un peu capricieux et il était parfois difficile de mettre son empreinte à la bonne position pour qu'elle soit reconnue correctement. Des problèmes que Qualcomm annonce avoir réglé.

La place pour deux empreintes

Lors de son Tech Summit à Hawaï où la firme a invitée la presse tech du monde entier, Qualcomm a dévoilé le lecteur 3D Sonic Max, en plus des Snapdragon 865 et 765.

Ce nouveau lecteur d'empreinte est annoncé comme 17 fois plus grand, mesurant 30,6 x 19,2 mm, ce qui est beaucoup plus large que les générations précédentes de lecteur d'empreinte sous écran.

Avec cette taille, Qualcomm annonce pouvoir reconnaitre deux empreintes en même temps, par exemple en appuyant ses deux pouces sur l'écran.

Qualcomm n'a pas annoncé de date de sortie pour le 3D Sonic Max, mais on espère que Samsung continuera d'utiliser les solutions du géant et que l'on retrouvera ce lecteur dans le Galaxy S11 ou le Galaxy Note 11 en 2020.