Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test Realme Smart Cam 360° : une caméra de sécurité complète à prix tout petit

Il n’y a pas que les smartphones dans la vie de Realme. Après des écouteurs, une montre connectée ou encore un robot aspirateur, voici que le constructeur chinois lance sa première caméra de surveillance connectée d’intérieur, la Realme Smart Cam 360°.

Avec ce produit, il cible clairement la Xiaomi Mi 360° Home Security Camera proposée elle aussi à moins de 40 euros. Pour la surclasser, Realme compte sur un design plus travaillé et les très nombreuses fonctionnalités de son produit.

Design : un stick à 360°

Alors que la majorité des caméras à petit prix ont toute tendance à se ressembler avec une forme sphérique, la Realme mise sur un design plus atypique de stick semi-cylindrique. La face avant est occupée par un bloc optique rond qui surmonte une surface plane, alors que le dos est tout en courbe.

L’objet mesure 11,43 cm de haut, 7,1 cm de large et 6,58 cm de profondeur pour 190 g. La robe en plastique blanc, assez classique, profite d’une bonne qualité de fabrication. Au final, nous avons un objet assez discret, au look séduisant, qui peut être agrémenté par des stickers. En théorie, deux sont livrés avec chaque caméra, mais notre produit de test n’en disposait pas.

L’ensemble repose sur un petit pied circulaire de 5 mm de haut environ. Il assure une réelle stabilité quand vous posez la caméra sur un meuble et il permet d’installer un système de fixation au mur ou au plafond. Un petit renfoncement dans le socle ouvre l’accès du port d’alimentation USB et cela, sans nuire à la stabilité de l’ensemble.

Le câble USB livré avec mesure 2 mètres, ce qui est suffisant dans la majorité des cas. Mais cette longueur peut se révéler un peu trop juste pour une installation au plafond par exemple.

La caméra embarque deux moteurs. Le premier sert à animer le module en le faisant tourner sur lui-même à 360° et le second donne vie à l’objectif. Enfin, nous avons un port de carte microSD qui est caché sous l’objectif. Il suffit de faire basculer ce dernier vers le haut pour le voir apparaître.

Application : la simplicité comme maître mot

L’ensemble des produits connectés du constructeur es contrôlé via l’app Realme Link. L’interface est claire et relativement simple à appréhender.

Il suffit d’appuyer sur l’icône « + » en haut à droite de la page d’accueil pour lancer le processus d’installation assez classique et simple, une fois vos codes wifi renseignés.

Pour accéder à la caméra, il suffit de cliquer sur l’icône correspondant au produit concerné sur l'accueil de l'app.

L’écran dédié à la Realme Smart Cam 360° est très facile à maîtriser. Autour du cadre vidéo, six icônes en dessous servent à gérer l’alimentation de la caméra, réaliser une capture d’écran enregistrée sur votre smartphone, et à lancer le flux vidéo en direct. Sur la partie droite, vous pouvez choisir la qualité vidéo de captation (Full HD ou SD), afficher la vidéo en plein écran et enfin activer ou désactiver le son.

Les six grosses icônes du bas proposent des fonctions spécifiques.

À cela s’ajoutent les icônes Rejouer, qui donne accès à toutes les vidéos enregistrées par la caméra, et MulticanalEn appuyant dessus, si vous avez plusieurs caméras Realme, ce dernier affichera jusqu’à 4 flux simultanément.

Il ne vous faudra pas plus de quelques minutes pour prendre en main la bête. Un petit passage par les paramètres permet d’affiner quelques points supplémentaires. Ainsi, nous pouvons créer un Calendrier pour configurer les périodes de fonctionnement ou encore activer un mode anti-scintillement des vidéos.

La partie Paramètres d’alarme sert à activer les notifications et surtout à déterminer le niveau de sensibilité de la détection de mouvement ou de son. Nous vous conseillons d’ailleurs de placer le curseur au maximum pour une efficacité optimale. En revanche, pour activer le Suivi de mouvement, il faut passer par la section Paramètres à panoramique horizontal-vertical. La logique n’est donc pas toujours au rendez-vous. De plus, il est dommage que les notifications n’offrent pas de filtres, vous recevrez toutes les notifications sans distinction.

À l’usage, nous avons une app bien pensée et réactive . La vitesse de connexion est de bon niveau, moins de trois à quatre secondes en Wi-Fi et environ quatre à sept secondes en 4G. Enfin, ce produit est compatible avec Alexa et Google Home.

Usages : une qualité vidéo moyenne qui ne nuit pas à son efficacité

La Realme Smart Cam 360° embarque un capteur de 2 MP pour filmer en 1920 x 1080 pixels, avec un angle de vision de 105°. La qualité de l’image est satisfaisante avec une assez bonne gestion du contre-jour. Comme souvent avec ce type de produit, en plein soleil, l’image est surexposée dans les zones comme le ciel par exemple. De plus, les contours des objets et plantes ne sont pas très bien définis. 

Les zones plus sombres ne souffrent pas de ce défaut et ressortent particulièrement bien. Toutefois, on remarque rapidement que l’image en 1080p n’est pas aussi précise que nous l’aurions espéré. Cela est la conséquence d’un traitement numérique qui a tendance à lisser un peu trop l’image.

Or, cela a un gros défaut et limite le niveau de détail des visages. Ainsi, vous ne pourrez identifier une personne qu’à partir de 3 m au mieux. Pour plus de certitude, la personne devra s’approcher à un mètre ou deux de l’objectif. Dans la seconde vignette ci-dessous, un luminaire est positionné juste au-dessus de la personne. Comme nous l’avons vu plus haut, la caméra ne gère pas très bien les zones très lumineuses et ici cela est encore plus criant avec des détails dégradés et des contours très flous. Pensez-y quand vous positionnerez votre caméra.

De nuit, nous obtenons un résultat honorable, mais rien de plus. Si l’image offre un très bon contraste et capte bien l’environnement nocturne. Il y a encore une fois un lissage un peu excessif qui gomme les détails.

Encore une fois, c’est l’identification d’un visage qui pêche. Dans la nuit complète, les visages sont reconnaissables à partir de 1,5 mètre seulement et cela reste peu efficace. Il faut vraiment que la personne soit proche de la caméra pour être parfaitement reconnaissable.

Une détection d’intrusion efficace

Cette caméra de surveillance est dotée d’un micro pour capter les bruits suspects, voire détecter les voix. À cela s’ajoute la détection de corps humain et surtout la détection de mouvements. Nous avons donc simulé une effraction de jour, avec pour commencer, des chocs violents contre une porte-fenêtre.

Bonne surprise, alors que de nombreuses caméras ont une détection des bruits suspects discutable, ici, l’alerte a été donnée immédiatement. En revanche, la détection des voix annoncée par le constructeur n’a identifié une conversation qu’une fois sur quatre. De plus, il faut vraiment que les personnes soient proches de la caméra pour entendre une discussion à voix basse.

Derrière une fenêtre, notre présence et nos mouvements suspects sont immédiatement détectés. Idem dès qu’une personne entre dans une pièce. L’alerte ne sera pas toujours liée à la détection de corps humain, qui n’a fonctionné qu’une fois sur deux. Cependant, les mouvements sont toujours identifiés. La portée est d’environs 5 à 6 mètres, au-delà, l’efficacité chute drastiquement.

De nuit, la détection de mouvement est bien moins efficace quand un individu se positionne derrière une fenêtre. En intérieur, néanmoins, les mouvements des personnes comme des animaux sont parfaitement repérés. Toutefois, la portée de détection passe à 2-3 mètres au maximum.

Une des forces de ce produit est sa capacité à offrir une vision à 360°, grâce à la motorisation du bloc optique et de la base. Premier bon point, la pollution sonore est vraiment infime. Vient ensuite la technologie de suivi de mouvement qui fonctionne plutôt bien. Reste que le temps de latence entre un déplacement et la rotation de la caméra fait qu’à moins de marcher pas à pas, la cible sera rapidement perdue. Par contre, elle suivra les déplacements nonchalants de votre chat avec délice.

Enfin, la communication bidirectionnelle est très fonctionnelle, même s’il y a un peu trop d’écho à certains moments. Nous regrettons au passage l’absence d’une fonction alarme.

Abonnement : Tout est local

Realme ne propose pas encore de services Cloud. Les photos et vidéos sont enregistrées sur une carte SD qui n’est pas fournie. Elle se place sous le bloc optique que vous aurez préalablement fait tourner.

Vous recevrez donc des notifications en photo et devrez vous connecter à la caméra pour le live ou voir les vidéos enregistrées par la caméra. Enfin, si un malandrin ne la débranche pas, voir la dérobe. Il est dommage que comme le propose Netatmo par exemple, il ne soit pas possible de lier la caméra à un service Cloud comme Dropbox.

PRIX ET DISPONIBILITÉS DE LA REALME SMART CAM 360°

La Realme Smart Cam 360° est disponible uniquement en blanc. Elle est commercialisée au prix de 39,99 euros sur le site de Realme, chez Darty, Amazon et auprès des revendeurs partenaires.