Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Alpine (Renault) veut envoyer du lourd avec un puissant SUV électrique coupé

Il y a un an, Renault levait le voile sur sa feuille de route électrique au travers du projet Renaulution. Un projet axé sur les quatre grandes marques du groupe, que sont Renault, Alpine, Dacia et Mobilize, créée pour l’occasion. À l’époque, les détails de cette grande offensive n’étaient pas encore vraiment connus.

Mais au fil des derniers mois, le brouillard d’antan s’est peu à peu dissipé pour commencer à y voir plus clair. Aujourd’hui, c’est notamment le cas pour l’entité sportive Alpine, dont on comprend mieux les intentions par le biais d’un article signé Híbridos y Eléctricos, un site espagnol fiable spécialisé sur l’automobile.

Pas avant 2025

On apprend notamment qu’Alpine se concentre sur un SUV électrique coupé répondant au nom d’Alpine GT X-Over. Ce futur concurrent aux Tesla Model Y Performance, Ford Mustang Mach-E et Porsche Macan, n’arrivera en production qu’en 2025 dans l’usine française de Dieppe.

alpine

Ce site industriel fait actuellement l’objet de travaux pour chapeauter la fabrication de nouveaux véhicules branchés. Dans tous les cas, 2025 reste une échéance relativement éloignée qui permettra au secteur de toujours plus se structurer et à la concurrence de sortir d’autres automobiles électriques.

Toujours d’après le média ibérique, qui cite des officiels de Renault, l’Alpine GT X-Over s’appuiera sur la plateforme CMF-EV, soit la même que la Mégane E-Tech attendue dans le courant de l’année 2022. Des puissances de 215 et 400 ch sont évoquées selon la présence d’une ou de deux moteurs (transmission intégrale).

Performance et dynamisme

Les autres informations techniques du véhicule n’ont pas encore filtré, bien que sa configuration ferait la part belle au dynamisme et à la performance. Sans que cela, espérons-le, ne se fasse au détriment du confort, comme c’est parfois le cas sur certains modèles d’aujourd’hui.

Renault nourrit de grandes ambitions dans le domaine des voitures électriques. La société tricolore tournera par exemple le dos au thermique dès 2030, date à partir de laquelle son catalogue sera composé de 35 modèles. Et ce grâce à un investissement de 23 milliards d’euros initié par l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

https://www.frandroid.com/produits-android/automobile/voitures-electriques/1209119_2022-sannonce-phenomenale-voici-les-16-voitures-electriques-les-plus-attendues#:~:text=les%20plus%20attendues-,2022%20s'annonce%20ph%C3%A9nom%C3%A9nale%2C%20voici%20les%2016%20voitures%20%C3%A9lectriques%20les,Du%20lourd%20%C3%A0%20venir%20!&text=Frandroid%20a%20list%C3%A9%20les%20v%C3%A9hicules,du%20van%2C%20tout%20y%20passe.