Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test du Roborock Dyad : un aspirateur-nettoyeur de sol atypique mais efficace

En octobre 2021, Roborock a annoncé un tout nouveau produit nommé Dyad. En quelques mots, c'est un aspirateur-nettoyeur de sol bourré de technologies. Nous avons été curieux et nous l'avons testé durant trois semaines.

Impossible d’arrêter Roborock. La marque chinoise est devenue spécialiste des aspirateurs robots, nous en avons testé de nombreux, puis des aspirateurs-balais avec le H7. Cette fois-ci, c'est un aspirateur laveur.

Le principe est simple : le Roborock Dyad possède deux moteurs avec trois rouleaux : ils appellent ça la technologie DyadPower. L’idée est de proposer une solution tout-en-un pour remplacer un aspirateur classique et une serpillère.

Un design ingénieux

Techniquement, cet appareil multifonctions est conçu pour les sols durs. Si vous avez du carrelage, parquet, lino, PVC, béton ciré... il s'adresse à vous. En fait, c'est un produit bien plus polyvalent qu'un aspirateur-balai. Contrairement aux autres aspirateurs-nettoyeurs de sol, ce dernier n'utilise pas de serpillière et de nettoyage à la vapeur, ils utilisent des rouleaux. Du coup, pas de lingette à nettoyer ici.

Approchez-vous un peu plus de cet aspirateur-laveur : ici, les deux moteurs fonctionnent séparément pour alimenter trois rouleaux, un à l’avant et deux à l’arrière. Le système de nettoyage tourne donc dans des directions opposées. Cela permet de récupérer les déchets et liquides en un seul passage.

Il y a 3 boutons sur la poignée, un bouton d'allumage, l'autre bouton permet de changer la langue et de sélectionner un des modes proposés. Il y a un mode séchage, un mode Max et le mode automatique. Cet écran vous indiquera aussi si les réservoirs d'eau propre / sale sont pleins ou vides (en fonction du réservoir).

Lavage

Enfin, il aspire, lave… mais il sèche également. Ce qui permet de laisser des sols secs derrière lui. Alors, c'est la théorie. En pratique, le Dyad laisse le sol légèrement humide derrière lui. Sur un sol en PVC, il faut compter 3 à 5 minutes pour le séchage. C'est rapide dans tous les cas.

Je dois avouer que le lavage est quasi-irréprochable. Quand vous le mettez en route, le Dyad avance de lui-même grâce aux deux brosses à rotation inverse. Ne forcez pas, accompagnez-le, cela sera plus reposant pour votre bras. C'est ensuite à vous de guider en bougeant légèrement le poignet. Le bruit généré est correct, c'est moins fort qu'un aspirateur, mais ce n'est pas silencieux.

Rien ne lui résiste, même la terre sèche qui nécessite tout de même deux à trois passages maximum. Personnellement, j'ai rajouté un peu de savon noir dans le réservoir d'eau propre. Nous avons également pu le tester avec de la suie de cheminée ou des tâches grasses dans la cuisine, des restes de repas de bébé... Le Dyad s'en sort très bien, quelles que soient les difficultés.

Cependant, l'ensemble est particulièrement lourd, surtout avec le réservoir plein, même si l'appareil avance quasi tout seul, ce poids sera handicapant pour certaines personnes. Ce n'était pas mon cas, mais c'était le cas de deux personnes qui ont eu l'occasion de le tester à la maison.

Enfin, ce n'est pas aussi efficace qu'un aspirateur-balai classique pour aspirer. Dans la très grande majorité des cas, cela sera suffisant, mais cela peut également gêner l'aspiration de certains déchets. Et ne comptez pas passer sur un tapis avec, ce n'est pas fait pour ça.

Entretien

Pour l'entretien, vous avez deux choses à faire. La première est de vider le collecteur d'eau sale et de saletés récupérées, à chaque passage. Ne vous inquiétez pas, l'eau est marron-noir, cela montre que l'aspirateur a été plutôt efficace, les saletés sont stockées dans un filtre que vous pouvez démonter. Il n'y a pas de filtre à changer ou à remplacer. Dans ce réservoir de 850 mL (620 ml pour l'eau propre) propre, le seul reproche que nous avons est que les déchets sont triés automatiquement dans le filtre qui n'est pas simple à enlever. Ensuite, il y a un mode auto-lavage à actionner quand l'aspirateur-nettoyeur de sol est sur son socle de charge. Cela lance un mode de lavage qui va faire tourner les rouleaux très vite.

Enfin, de temps en temps, vous devez démonter les rouleaux pour enlever les débris trop gros qui restent bloqués. Car il faut quand même le rappeler, ce n'est pas un aspirateur-balai classique, l'espace d'aspiration n'est pas aussi large. Vous trouverez donc les longs cheveux, les débris un peu trop gros... ce nettoyage manuel est à effectuer tous les 3 à 5 passages. Enfin, une icône sur l'écran indique également le moment où il faut nettoyer les rouleaux. Tout est expliqué dans la partie entretien de routine sur la notice d'utilisation.

Autonomie

C'est très compliqué d'estimer l'autonomie de cet appareil. Un passage de 25 minutes, ce qui correspond au nettoyage d'environ 90 mètres carrés n'enlève que 40 % de batterie maximum. Grâce à son socle, la charge est rapide et simple... il est donc très difficile de se retrouver sans batterie et même de descendre à un niveau trop bas.

Avec une capacité de batterie de 5000 mAh, Roborock évoque 280 m² de surface que vous pouvez nettoyer en 45 minutes. Quant à la charge... je n'ai pas réussi à la mesurer correctement, car le Dyad est constamment en charge quand on ne l'utilise pas.

Prix et disponibilité

Le Roborock Dyad est vendu à 449 euros habituellement, vous pouvez certainement le trouver un peu moins cher :