Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Samsung présente son premier SSD PCIe 5.0 et ça dépote

Le stockage est devenu en quelques années un composant crucial à côté du processeur, de la puce graphique et de la mémoire vive. Les consoles de jeux comme la PS5 ont notamment mis l'accent sur la vitesse de pointe de leurs SSD de dernière génération.

C'est aussi un secteur où l'on connait de grandes évolutions en poussant dans ses retranchements les capacités du PCI Express sur PC.

Jusqu'à 13 Go/s en lecture

Parmi les meilleurs fabricants de SSD, il y a Samsung qui profite des jours précédents le CES pour adopter le tout nouveau PCI Express 5.0 sur un SSD.

Le Samsung PM1743 se destine aux entreprises, mais il ne fait aucun doute que la marque devrait bientôt proposer le même genre de SSD pour le grand public, quand la technologie se démocratisera.

La marque annonce avoir pu tester son nouveau SSD en partenariat avec Intel. Il faut dire que c'est ce dernier qui a été le premier à adopter le PCIe 5.0 avec ses processeurs Intel Core de 12e génération. AMD devrait y passer dans le courant de l'année 2022.

Parmi les caractéristiques annoncées, Samsung promet une vitesse de lecture de 13 000 Mo/s en séquentielle, et 2 500 000 IOPS en lecture aléatoire, soit 1,7 à 1,9x la vitesse des SSD PCIe 4.0.

Côté écriture, Samsung promet 6600 Mo/s en séquentielle et 250 000 IOPS en aléatoire. Là encore, c'est presque le double des performances de la précédente génération.

Samsung annonce également que l'efficacité énergétique de ce SSD sera améliorée de 30 % face à la précédente génération.

Le PCI Express 6.0 en ligne de mire

Samsung en profite aussi pour discrètement annoncer qu'ils travaillent déjà aux premières solutions de stockage en PCI Express 6.0.

Le marché du stockage n'a donc pas fini son évolution.