Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Galaxy Z Fold 3, Z Flip 3 : pourquoi Samsung ne veut plus du Z dans certains pays

La nomenclature des smartphones Samsung est relativement simple à appréhender : la lettre A désigne les appareils entrée et millieu de gamme, le S les produits premium, tandis que la lettre Z renvoyait, depuis 2020 et le premier Galaxy Z Flip, aux mobiles pliants de la marque. Cela pourrait changer. On apprend d'Android Police que Samsung aurait commencé à abandonner la lettre Z dans la nomenclature de ses smartphones pliants.

Pour l'instant ce changement a principalement été observé dans certains pays européens, notamment en Estonie et en Lettonie, où les Galaxy Z Fold 3 et Z Flip 3 ont perdu leur Z. Dans les pays concernés, le Store officiel de Samsung vend désormais des Galaxy Fold 3 et Flip 3 « tout court ». Samsung ferait également disparaître le Z de ses boîtes, en imprimant dès à présent de nouveaux emballages pour ces produits.

Vers un changement global ?

On ignore à ce stade si ce changement de nomenclature, pour l'instant limité aux pays baltes et à quelques pays d'Europe de l'Est, s'étendra à l'avenir sur l'ensemble des marchés où Samsung est implanté. La chose n'est pas à exclure, mais il faudra probablement attendre un communiqué officiel de Samsung pour en savoir plus. Pour l'instant la marque n'en a pas encore partagé.

https://twitter.com/ishanagarwal24/status/1508733574664507394

Pour rappel, la lettre Z n'est pas anodine. Elle a été peinte par les troupes de Vladimir Poutine sur les véhicules et le matériel utilisés pour envahir l'Ukraine, probablement pour aider à les distinguer des forces ukrainiennes (souvent équipées de matériel russe elles aussi). Par la suite, cette lettre a été reprise, notamment en ligne, par la propagande pro-invasion, les partisans du Kremlin et autres sympathisants du régime de Poutine.

C'est dans ce contexte que Samsung cherche visiblement à gommer le Z de ses produits. Et la chose à du sens : la marque compte parmi les premiers à s'être retirés du marché russe au lendemain de l'invasion.