Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Samsung va investir 360 milliards de dollars dans les puces et la santé

Du lave-linge au smartphone en passant par les téléviseurs, Samsung est incontestablement le géant de l'électronique grand public de référence dans le monde en raison de la diversité de ses activités et de sa capacité à proposer des innovations dans chaque domaine. Cette diversité, Samsung va l'entretenir avec de nouveaux investissements massifs. Le groupe a annoncé un investissement de 450 000 milliards de won, soit environ 360 milliards de dollars.

Cette somme sera dépensée en quelques années, d'ici à 2026, pour développer deux activités de Samsung : la fabrication de puces et le médicament. Cela devrait se traduire par la création de 80 000 emplois dans le domaine des semi-conducteurs et dans le pharmaceutique.

Rivaliser avec TSMC et Intel

Samsung veut donc dépenser plus de 100 milliards de dollars pour développer son infrastructure de fabrication de puces. On a déjà vu la firme obtenir des contrats, notamment avec Nvidia, pour fabriquer ses cartes graphiques, ou avec Qualcomm pour les Snapdragon.

En pleine pénurie de composants, le secteur des nouvelles technologies a plus que jamais besoin de fabricants de puces et Samsung compte bien saisir cette opportunité. Intel a également décidé de redoubler d'efforts pour redevenir compétitif face à l'avance prise par TSMC. Ce dernier fait les beaux jours d'Apple et AMD notamment. Pour Samsung, l'objectif est de compter sur le futur marché des puces en 3 nm.

Samsung n'a pas donné plus de détails sur ses investissements dans le secteur pharmaceutique, sinon que cela passera par ses filiales Samsung Biologics et Samsung Bioepis.