Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Xiaomi Mi 5, le rival assumé des Samsung Galaxy S7 et LG G5

Alors qu'au Mobile World Congress 2016, les conférences des grands constructeurs mobiles étaient terminées depuis au moins deux jours, voilà que Xiaomi, habituellement absent des salons européens, menait son premier événement sur le Vieux Continent. Hugo Barra y a montré un Mi 5 ambitieux, qui ne craint pas d'aller jouer sur les plates-bandes des Samsung Galaxy S7 et LG G5.

comparo-mi-5-lg-g5-galaxy-S7

Xiaomi n'est toujours pas officiellement présent, sur le terrain des smartphones, en Europe - hors boutiques spécialisées dans l'importation de mobiles. La marque chinoise, qui se targue d'être numéro 1 dans son pays d'origine, évoque toutefois un "lancement international" qu'elle se garde bien de détailler, et vise à la fois l'iPhone, avec laquelle elle compare son Mi 5, et les terminaux Android les plus premium du moment, le Samsung Galaxy S7 et le LG G5. Voici d'ailleurs leurs caractéristiques techniques face à face :

Xiaomi fait fort, et le fait grâce à un point crucial : son Mi 5, même dans sa version la plus onéreuse, sera facturé moins de 400 euros. Ses concurrents, chez Samsung comme LG, misent sur un prix de lancement fixé à 699 euros. Quelques différences les opposent, mais doit-on vraiment les regretter, au regard des économies que Xiaomi promet face à ses concurrents ? La question s'impose.

Capture d’écran 2016-02-24 à 11.51.08

De la puissance... mais différente selon les versions

En termes de caractéristiques internes, le Mi 5 se hisse à la hauteur du G5 (et du Galaxy S7 dans sa version asiatique) puisqu'il embarque un SoC Snadragon 820. Attention toutefois, puisque la puce est légèrement sous-cadencée (de 2,15 GHz à 1,8 GHz) chez les Mi 5 dotés de 32 et G4 Go de stockages, ce qui risque d'amoindrir ses performances. On notera d'ailleurs que ces deux moutures disposent de "seulement" 3 Go de RAM LPDDR4, quand les G5 et Galaxy S7 en embarquent 4. Il faut donc, pour obtenir un Snapdragon 820 pleinement cadencé et autant de RAM, se tourner vers la version Pro du Mi 5, la plus onéreuse.

snapdragon-820-xiaomi

Quelques autres points sont à noter. Quand en matière de photo, le Galaxy S7 s'offre un appareil de 12 mégapixels IMX260 signé Sony, proposant de plus gros photosites, et le G5 embarque un double capteur prometteur, le Mi 5, lui, dispose d'un capteur de 16 mégapixels IMX218 toujours conçu par Sony, et qui promet de beaux résultats. Sur ce point, des comparatifs en conditions réelles s'imposeront, mais on notera que la stabilisation optique et l'enregistrement vidéo en 4K sont devenus un standard chez le haut de gamme.

Le choix de la Full HD

En revanche, en termes d'écrans, la QHD n'est pas tout à fait démocratisée, et on imagine qu'une dalle Full HD comme l'a préféré Xiaomi, pour une résolution de 428ppp sur une diagonale de 5,15 pouces, permet de limiter le coût du Mi 5. Face à lui, l'affichage du G5 comme du Galaxy S7 prendra l'avantage, même si la firme chinoise promet une excellente luminosité s'adaptant aux conditions d'éclairage, mais aussi un contraste de 1500:1. Au moins peut-on noter que la batterie de 3000 mAh du smartphone, couplée à cet écran, devrait produire de bons résultats.

Xiaomi Mi 5

Une coque en céramique pour l'édition Pro

Pour le reste, le Mi 5 et sa fiche technique solide peine à montrer une véritable originalité. Il ne dispose pas de modules amovibles comme le G5, n'est pas étanche, et son capteur d'empreintes situé sur son bouton Home rappelle clairement celui de Samsung. Ce n'est d'ailleurs pas son seul point commun avec le smartphone du Coréen, puisque le Mi 5 partage avec le Galaxy S7 un dos vitré et courbé, avec un châssis métallique. À vrai dire, le seul élément qui le distingue de ses concurrents, c'est bien le matériau dans lequel sa version Pro est conçue. Comme quelques éditions spéciales de smartphones chinois (le Huawei P7 et le OnePlus X Ceramic), il arbore une coque en céramique, qui promet résistance aux chocs et aux rayures.

xiaomi-mi5-2

Avec un tarif situé entre 375 et 410 euros pour sa mouture la plus évoluée, le Mi 5 assure un bon rapport qualité-prix, d'autant que Xiami semble avoir tout particulièrement travaillé avec Qualcomm pour optimiser son appareil. Mais à ce tarif, il faudra, pour convaincre, que la marque propose une version de sa ROM adaptée au marché international, et surtout à ses bandes de fréquences 4G. Deux points sur lesquels la firme chinoise est restée silencieuse.