Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Air France interdit l'utilisation du Samsung Galaxy Note 7 sur ses avions

En attendant que Samsung termine le rappel des 2,5 millions de Galaxy Note 7, les compagnies aériennes prennent des mesures pour assurer la sécurité de leurs passagers.

avion

Mise à jour (12/09/2016) :

À son tour, Air France a annoncé quelques mesures de sécurité concernant le Galaxy Note 7. Si le téléphone n'est pas totalement interdit de vol, ses utilisateurs sont priés de le garder éteint durant toute la durée du trajet, de ne pas le brancher à une source d'alimentation (même externe) et de ne pas le placer en soute.

 

Article original (08/09/2016) :

Décidément les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour Samsung. Alors qu'on apprenait hier que les autorités américaines réfléchissaient à interdire de vol le Galaxy Note 7, ce sont aujourd'hui deux compagnies australiennes qui annoncent des restrictions concernant l'utilisation du téléphone sur leurs lignes.

Éteindre le téléphone et ne pas le recharger

Suite au problème de batterie sur les premières séries de l'appareil, les compagnies Qantas et Virgin Australia ont jugé que le Galaxy Note 7 pouvait être un risque à bord d'un avion et demandent donc aux utilisateurs de laisser leur smartphone éteint pendant la durée du vol et de ne surtout pas la recharger.

https://www.frandroid.com/marques/samsung/375914_galaxy-note-7-de-samsung-bientot-bannis-vols-americains

La décision aurait été motivée non pas par l'enquête ouverte hier par la FAA aux États-Unis, mais par la demande de rappel de Samsung Australie. Un rappel dont on apprenait cette semaine qu'il coûterait 1 milliard de dollars au géant coréen. Si le risque existe réellement, on se demande si les recommandations des deux compagnies ne sont pas également là pour leur assurer une couverture médiatique extraordinaire en profitant du bad buzz essuyé par Samsung.

Samsung doit maintenant craindre un effet boule de neige qui pourrait amener d'autres compagnies aériennes à suivre l'exemple des deux Australiens. Un lancement catastrophique que ne pouvait pas se permettre Samsung au moment où Apple dévoile un concurrent de poids avec l'iPhone 7 Plus. C'est d'autant plus regrettable que le Galaxy Note 7 est par ailleurs un excellent produit.