Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Merci Apple : Samsung s'apprête à battre un record de bénéfices

Samsung a posté son rapport prévisionnel et annonce que des records de bénéfices sont attendus pour le troisième trimestre. Le principal responsable ? Apple, qui se fournit chez son concurrent coréen pour ses dalles OLED.

Les iPhone XS et XS Max sont désormais sortis sur le marché, et rencontrent le succès habituel des appareils Apple. L'iPhone XS Max a même réussi à battre le Samsung Galaxy Note 9 pour devenir le meilleur écran disponible sur mobile selon DisplayMate.

Oui, mais, comme nous le notions dans cette dernière actualité, tout cela profite également à Samsung. Ce dernier est en effet reconnu comme le fournisseur d'écran d'Apple, bien que la liaison n'ait jamais été explicitée par l'un comme l'autre. Cela se voit toutefois sur la prévision de résultats du constructeur coréen.

Samsung va battre son record de profitabilité

Samsung a en effet posté ses résultats prévisionnels pour le troisième trimestre 2018. Le constat est là : la marque s'attend tout simplement à battre un record de bénéfices.

Les ventes consolidées devraient en effet atteindre les 65 milliards de milliards de won. Le bénéfice d'exploitation de l'entreprise au complet serait à 17,5 milliards de milliards de won. C'est significativement plus qu'au second trimestre, où l'entreprise enregistrait 14,8 milliards de milliards de won de bénéfices, stoppant sa suite de records sur les mois précédents.

Samsung Galaxy Note 9 ? Non, iPhone XS et XS Max

Pourquoi un tel record attendu par l'entreprise ? Loi sud-coréenne oblige, ces estimations n'offrent pas de séparation entre les diverses entités au sein de la firme. Cependant, Samsung indiquait plus tôt que l'entreprise s'attendait à une baisse des bénéfices de sa division mobile sur ce trimestre, due à l'augmentation des coûts des composants et la plus forte compétitivité de ses concurrents.

Auquel cas, le Samsung Galaxy Note 9 n'a pas forcément été la star de cette remontée en puissance : ce sont très certainement les divisions puces et écran qui en sont principales responsables. La première pour ses mémoires RAM et NAND, et la seconde... pour avoir fourni de nombreuses dalles OLED sur le marché, dont ceux des iPhone XS et XS Max justement.

Samsung pourra donc remercier Apple pour ce retour à un cycle de records et de croissance. De quoi souligner toujours plus l'ironie des rivalités entre marques qui, derrière les rideaux de la communication, se serrent gaiement la main, juchées sur une montagne d'or.