La Samsung Galaxy Watch Active 2 se différencie du modèle précédent grâce à ses bords d’écran tactiles qui simulent une bague rotative et permettent de naviguer dans l’interface. Pour savoir ce que vaut cette montre connectée, voici notre test complet.

La Samsung Galaxy Watch Active 2

Fiche technique

Modèle Samsung Galaxy Watch Active 2
Taille d'écran 1.2 pouces, 1.4 pouces
Technologie OLED
Protection de l'écran Gorilla Glass DX+
Définition de l'écran 360 x 360 pixels
Format écran Circulaire
Mémoire interne 4 Go
Mémoire vive (RAM) 0.768 Go
Dimension 40 mm
Poids 26 grammes
Batterie 247 mAh
Capteur de rythme cardique Oui
Analyse du sommeil Oui
Accéléromètre Oui
Capteur de lumière ambiante Oui
Indice de protection IP68
Prix 309€
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un modèle prêté par Samsung

Des compliments à en rougir

En un peu moins d’un mois d’utilisation, la Samsung Galaxy Watch Active 2 autour de mon poignet s’est attiré bon nombre de réactions positives de la part de mes proches. J’ai eu droit aux classiques « belle montre » et « très jolie montre que tu as là. », mais également au flatteur « ça te va bien ». En outre, une amie ayant remarqué que je recevais des notifications sur la tocante m’a dit la chose suivante : « c’est une Apple Watch ronde ? C’est bien mieux que le format carré ! »

Vous l’aurez compris, la Galaxy Watch Active 2 fait son petit effet grâce à son design vraiment très réussi. Le seul point négatif évoqué portait sur le coloris doré du modèle que nous avons eu en test qui n’est apparemment pas au goût de tout le monde. Personnellement, je dois admettre apprécier cette couleur sur le revêtement en acier. Une question se pose donc : pourquoi la montre connectée suscite-t-elle autant de compliments ?

Eh bien pour cela, même si les mots que je m’apprête à écrire semblent tout droit sortir d’une publicité peu inspirée, la Galaxy Watch Active 2 trouve un savoureux équilibre entre élégance et sobriété. Je vous avais dit que ce ne serait pas le commentaire le plus inspiré, toutefois il résume parfaitement l’impression générale que m’a laissée la montre connectée de Samsung.

Je préciserai ici que j’ai testé la montre dans son format 44 mm qui convenait bien à mon poignet pourtant peu épais. J’ai demandé les avis d’autres hommes et femmes et les personnes avec des avant-bras encore plus fins que les miens m’ont confié qu’elles se verraient plus porter un modèle plus petit. On peut imaginer que le boîtier dans sa version 40 mm leur conviendrait mieux.

Comme sur la Galaxy Watch Active première du nom, je regrette un peu l’épaisseur des bordures autour de la zone utile d’affichage. Cela dit, je suis cette fois-ci moins frustré, car ces mêmes bordures ont une réelle utilité sur la Watch Active 2 puisqu’elles font office de lunette rotative. Nous y reviendrons plus tard dans ce test. Hormis cela, les deux boutons physiques Accueil et Retour sur la tranche ne viennent pas perturber l’homogénéité du produit.

Enfin, en ce qui concerne les bracelets, la montre utilise un système standard pour fixer les lanières, vous pourrez donc choisir les attaches qui vous conviennent le mieux. À titre personnel, le modèle en test ici a été livré avec un bracelet marron en simili cuir que se marie bien avec le boîtier. En termes de confort, je n’ai rien à redire : j’ai emmené la Galaxy Watch Active 2 dans de très nombreuses randonnées au cours de ce mois d’utilisation et elle ne m’a jamais gêné.

Il est d’ailleurs bon de souligner le poids de la montre varient comme indiqué ci-après.

  • Modèle de 44 mm (sans bracelet) : 
    • 42 grammes en acier inoxydable ;
    • 30 grammes en aluminium.
  • Modèle de 40 mm (sans bracelet) :
    • 37 grammes en acier inoxydable ;
    • 26 grammes en aluminium.

La montre est étanche par ses certifications IP68 et 5ATM et peut ainsi être plongée jusqu’à 50 mètres de profondeur.

Un écran efficace

Pour l’écran de la Galaxy Watch Active 2, vous pouvez compter sur un AMOLED très bien soigné. La diagonale s’élève à 1,4 ou 1,2 pouce en fonction de la version choisie entre le boîtier 40 et 44 mm. Dans l’ensemble, je n’ai jamais vraiment eu de mal à distinguer ce qui était affiché.

Dans le pire des cas, la luminosité peut être paramétrée à votre guise dans les paramètres de la montre et même depuis le panneau des raccourcis. Pour la définition, on a droit à 360 x 360 pixels.

Du bel AMOLED pour l’écran

À ce stade de l’écriture du test, je dois tout de même confesser avoir connu un petit accident. En marchant sur une pierre instable, j’ai perdu l’équilibre et suite à un geste brusque du bras, l’écran de la montre a heurté une pierre élevée. L’impact n’était pas violent du tout, mais il a suffi à laisser une mini entaille sur la partie supérieure du verre. D’un côté, j’ai nourri certains doutes sur la résistance de la dalle Gorilla Glass DX+, mais de l’autre je pense avoir frappé la roche pile à un endroit pointu, favorisant ainsi la fissure.

Interface intuitive et fluide

La Galaxy Watch Active 2 est une redite de la Galaxy Watch Active. Après tout, la recette fonctionnait très bien sur le premier modèle. Cependant, comme je l’ai brièvement précisé un peu plus haut, les bordures du cadran de la montre servent cette fois-ci à naviguer dans l’interface simplement en passant le doigt dessus.

Dans l’immense majorité des cas, j’ai trouvé cette nouveauté vraiment très pratique. La bague rotative physique de la Galaxy Watch était l’une de ses grandes qualités et sur cette Watch Active 2 on retrouve plus ou moins cette bonne idée. Attention, au début, le geste ne vient peut-être pas de manière très intuitive.

Du moins, ça a été le cas pour moi. Assez bêtement, j’ai voulu utiliser cette fonctionnalité exactement comme la lunette physique de la Galaxy Watch en posant mon pouce et mon index sur les bordures pour faire défiler le menu. Ces essais n’ont pas été très concluants. Faire glisser seulement un doigt autour de l’écran suffit à interagir avec la tocante.

Une fois que le geste est maîtrisé, tout roule comme sur des roulettes. La seule chose qui m’a chagriné de temps en temps était le fait que le défilement du menu était parfois un peu trop rapide. C’est parfait pour naviguer de l’écran d’accueil aux notifications ou aux widgets, mais pour faire défiler une liste sans aller trop vite, le cadran tactile s’est révélé trop sensible et donc moins pertinent.

Le cadran par défaut

Hormis cette nouveauté, on retrouve l’interface One UI basée sur Tizen 4.0. Samsung maîtrise parfaitement sa solution maison dont l’utilisation est finalement très simple. Depuis le cadran principal, allez à gauche pour accéder aux notifications et à droite pour retrouver les applications et les widgets que vous pouvez personnaliser, ajouter ou supprimer avec beaucoup de liberté.

L’Exynos 91110 embarqué à l’intérieur de la Galaxy Watch Active 2 est associé à 758 Mo de RAM et à 4 Go de stockage pour propulser la montre connectée avec énormément de fluidité. L’appairage Bluetooth avec le smartphone se fait assez rapidement et le Galaxy Store regorge d’applications pour enrichir votre expérience.

Avec un glissement du doigt du haut de l’écran vers le centre, vous faites apparaître le panneau des raccourcis qui donne accès aux paramètres, au verrouillage dans l’eau qui rend l’écran non tactile, à la fonctionnalité Montre toujours allumée ainsi qu’aux modes Avion et Économie d’énergie ou encore au réglage de la luminosité, aux options de sonnerie ou la lampe torche.

Pour personnaliser votre cadran, le catalogue de base n’est pas particulièrement fourni, mais vous pouvez très facilement en télécharger un dans le Galaxy Store. Enfin, lorsque vous recevez un message (SMS, Messenger, WhatsApp…), plusieurs réponses pré-préparées vous sont suggérées, mais vous pouvez aussi décider de répondre à la voix pour une transcription relativement efficace.

Quant aux vibrations de notifications, elles sont bien modérées pour ne pas faire trembler votre poignet. Pensez tout de même à filtrer les alertes que vous souhaitez recevoir afin d’éviter le trop-plein de stress. Enfin, grâce au NFC, vous pouvez profiter de Samsung Pay. L’assistant Bixby est aussi de la partie si cela vous intéresse.

De petites maladresses

Le suivi d’activité est toujours aussi efficace sur la Galaxy Watch Active 2 qui ne fait pas honte à ses devancières. Le GPS est efficace, tout comme le cardiofréquencemètre ou le tracking du sommeil.

Le tracking du sommeil

Lorsque vous restez oisif trop longtemps, un petit message vous invite à bouger un petit peu pour rester ne bonne santé.

La montre détecte automatiquement lorsque vous effectuez un effort physique,  affiche des messages d’encouragements qui font plaisir et chronomètre votre exercice.

À ce sujet, c’est là que la Galaxy Watch Active 2 a fait preuve de maladresse. L’accéléromètre (et peut-être aussi le gyroscope) semble s’emballer un peu trop facilement.

Une fois en prenant un bus qui roulait à une moyenne de 80 ou 90 km/h, la montre m’a incité à poursuivre mon effort alors que j’étais assis. Toutefois, le comportement le plus incongru est intervenu alors que je buvais des bières avec des amis sans bouger d’un iota de ma chaise. Après deux ou trois pintes, la Galaxy Watch Active 2 a interprété que je faisais du sport et m’a félicité. Cela est arrivé une seconde fois, dans la même situation, une semaine après.

Cela fait quand même plusieurs occurrences et on ne peut donc pas vraiment supposer qu’il s’agit d’une erreur exceptionnelle. Dans le même temps, le suivi d’activité de la montre connectée a su faire preuve d’une grande fiabilité toutes les autres fois. Ainsi, je n’accablerai pas la Galaxy Watch Active 2 pour cela, mais je tenais à le préciser.

En outre, vous pouvez vous-même lancer un exercice sur la montre en choisissant entre des abdominaux, de la natation, de la randonnée, des pilates ou du développé couché. En tout, la montre propose une bonne trentaine d’exercices différents.

Pour les exercices, vous avez le choix !

Pensez aussi à installer l’application Samsung Health sur votre smartphone pour retrouver toutes les informations sur votre activité physique sur un plus grand écran.

Samsung Health est l’application santé du fabricant de smartphones coréen, compatible avec tous les téléphones, elle vous permet de suivre...

3 raisons de télécharger cette application

  • Suivez votre santé dans une application ultra complète
  • Défiez vos amis pour vous motiver mutuellement
  • Utilisez votre montre ou votre bracelet Samsung pour obtenir plus de données

Autonomie rassurante

La petite version de la montre connectée possède une batterie de 247 mAh et on monte à 340 mAh pour la Samsung Watch Active 2 de 44 mm testée ici. C’est évidemment sur cette dernière que je vous ferai part de mes retours.

Je radote, mais j’ai réalisé bon nombre de randonnées au cours des dernières semaines afin d’évaluer l’endurance du produit. Dans l’ensemble, la Galaxy Watch Active 2 jouit d’une belle endurance, très rassurante, mais qui peut fluctuer significativement en fonction de vos usages.

Ainsi, en enchaînant les journées de randonnées, enclenchant ainsi fréquemment et longuement le suivi d’activité, la montre est passée de 100 à 15 % en un petit peu plus de trois jours. Sur les journées où je suis plutôt resté à mon bureau, l’autonomie allait jusqu’à 4 jours complets pour tomber à 15 %.

 

La montre posée sur son socle de recharge

Pourquoi est-ce que je prends le seuil des 15 % en repère ? Simplement parce c’est à partir de là que la montre connectée propose de passer en mode Économie d’énergie. Si vous refusez l’activation de cette option, il ne vous faudra plus que quelques heures globalement pour tomber à un niveau critique de batterie.

Néanmoins, si vous décidez d’utiliser cette fonctionnalité, vous pourrez tenir encore 24 heures de plus, plus ou moins. En contrepartie, vous composerez avec une Galaxy Watch Active 2 dépourvue d’applications. Le mode Économie d’énergie désactive en effet toutes les fonctions « à l’exception des appels des messages et des notifications ». Aussi, l’interface passe en noir et blanc.

Un socle aimanté et relié à un câble USB-A un petit peu trop court est livré avec la montre pour pouvoir la recharger.

Communications

Passer des appels avec une montre connectée reste généralement une solution d’appoint. La Watch Active 2 ne réinvente ainsi pas la roue et propose un haut-parleur qui compresse énormément la voix des personnes à l’autre bout du fil. On ne pourra vraiment lui en tenir rigueur. Vos interlocuteurs cependant profiteront d’une meilleure qualité audio avec une voix bien audible, retranscrite assez clairement même si vous vous trouvez dans un environnement assez bruyant.

Je n’ai rencontré qu’un seul vrai problème à ce niveau-là. En tentant d’appeler mon ami-collègue Geoffroy, je ne l’entendais guère et lui non plus. Il a fallu qu’il me mette en attente puis reprenne la conversation pour que nous puissions discuter normalement. Tout porte cependant à croire qu’il ne s’agit que d’un bug isolé.

Prix et disponibilité

La Samsung Galaxy Watch Active 2 est disponible en France à différents tarifs en fonction des modèles. Pour la déclinaison Bluetooth, il faudra débourser 299 euros pour le boîtier de 40 mm et 319 euros pour celui de 44 mm.

Si vous souhaitez profitez d’une montre connectée 4G, le modèle 40 mm se vend au prix conseillé de 449 euros contre 469 euros pour la version 44 mm.

Note finale du test 9/10
La Samsung Galaxy Watch Active 2 offre une très agréable expérience. La vraie nouveauté par rapport au premier modèle Watch Active réside dans les bordures d'écran tactile qui simulent une bague rotative et permet donc de naviguer confortablement dans l'interface. Hormis cela, la montre connectée nous réserve peu de surprise, mais la recette est toujours aussi bien maîtrisée par le constructeur sud-coréen.

On a donc droit à un design vraiment soigné, bien fini et agréable au poignet, une autonomie conséquente qui permet de tenir aisément sur la durée et une interface logicielle bien pensée, intuitive et fluide.

Le petit bémol viendra du suivi d'activité qui, bien que complet et très précis dans son ensemble, n'est pas exempt de quelques maladresses. Ces dernières devraient toutefois être assez faciles à corriger via des mises à jour.
Points positifs
  • Superbe design
  • Belle autonomie
  • Interface bien pensée
  • Bordures tactiles pour la navigation
Points négatifs
  • Petites maladresses sur le suivi d'activité
  • Peu de nouveautés par rapport à la Watch Active