Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Samsung : des écouteurs « Galaxy Buds Beyond » font déjà parler d’eux

Comme beaucoup de constructeurs de smartphones, Samsung veut aussi investir le marché des écouteurs true wireless. Après les Galaxy Buds+ et les Galaxy Buds Live, la multinationale sud-coréenne semble préparer des Galaxy Buds Beyond.

En effet, ce nom « Galaxy Buds Beyond » apparait dans une demande de dépôt de marque auprès de l'USPTO (United States Patent and Trademark Office). Toutefois, la demande « n'a pas encore été assignée à un examinateur ». Il y a donc une petite chance que cette appellation ne soit pas validée, mais cela paraît très peu probable.

Annonce en janvier ?

Le document de l'USPTO ne révèle malheureusement pas d'informations supplémentaires sur ces Galaxy Buds Beyond. Tout porte toutefois à croire que ces écouteurs sans fil seraient les successeurs des Galaxy Buds+ -- la sortie des Galaxy Buds Live étant encore assez récente.

Il faudrait donc s'attendre à des écouteurs au design plus classique que les embouts en forme de haricots proposés par Samsung sur le dernier modèle. Par ailleurs, on ne sait pas s'il faut s'attendre à une réduction du bruit active sur ces Galaxy Buds Beyond. Le géant sud-coréen avait en effet pris du retard en la matière et les Buds Live étaient les premiers de la marque à profiter de cette fonctionnalité.

Ces écouteurs true wireless verront sans doute le jour en même temps que les Samsung Galaxy S21. Notez que les dernières rumeurs évoquent une annonce en janvier pour ces smartphones, même si le géant sud-coréen a plutôt l'habitude de préférer le mois de février pour la gamme S.

https://www.frandroid.com/marques/samsung/749793_test-des-samsung-galaxy-buds-live-des-haricots-magiques-qui-ne-font-pas-de-miracle