Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Sony Linkbuds WF-L900 : quels étranges écouteurs que voilà

Le marché des écouteurs Bluetooth a explosé ces dernières années et on en trouve à tous les prix et de toutes les formes. Enfin, tout du moins si l'on accepte quelques sacrifices puisque les intra-auriculaires sont hégémoniques et ceux qui n'aiment pas introduire un objet dans leur canal auditif ne profitent que d'un choix beaucoup plus restreint. Sony semble néanmoins avoir une nouvelle proposition pour eux dans ses cartons et celle-ci s'avère très originale...

Des écouteurs troués

S'il n'y avait pas marqué "Sony" dessus, on pourrait penser qu'il s'agit d'un stretch pour oreille ou autre élément de bodmod. En réalité, ces rendus publiés par le compte Twitter TechInsiderBlog révèlent ceux qui devraient porter le nom de Sony Linkbuds (ANC), ou WF-L900 pour reprendre la nomenclature habituelle du constructeur nippon.

Leur design est particulièrement original puisqu'il ne s'agit pas d'intra-auriculaires et encore moins d'écouteurs reprenant le désormais très populaire format des AirPods. Sous forme de deux cercles imbriqués, ces écouteurs affichent un design percé en leur centre, ce qui devrait limiter les effets désagréables du port d'écouteurs. En revanche, on imagine que l'isolation passive en prend un sérieux coup.

Qu'à cela ne tienne ! Malgré cela, TechInsiderBlog affirme que les Sony Linkbuds sont équipés d'une technologie de réduction de bruit active. Difficile d'imaginer cependant son efficacité sur des écouteurs aussi originaux.

Couleurs et boitier des Sony Linkbuds

Les images montrent deux coloris différents pour les Sony Linkbuds : noir (ou gris foncé) et blanc, moucheté dans les deux cas. On aperçoit également le boitier de recharge, plutôt compact à première vue et muni d'un bouton sur le devant. Impossible de déterminer avec certitude néanmoins s'il s'agit d'un bouton d'appairage ou d'un mécanisme permettant d'ouvrir le boitier en un clic.

La fiche technique de ces écouteurs hors du commun n'est pas encore connue, mais gageons que ce n'est désormais plus qu'une question de mois, voire de semaines avant que l'on en apprenne plus sur ces curieux Linkbuds.