Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

PlayStation aussi voudrait intégrer des publicités dans les jeux

Il y a moins d'une semaine, on apprenait dans les colonnes de Business Insider que Microsoft travaillait à permettre aux développeurs d'intégrer des publicités dans leurs jeux. Ce plan vise pour le moment les développeurs de jeux free-to-play et doit apporter une source de financement supplémentaire simple à mettre en place.

Le même média nous apprend désormais que Sony aussi travaillerait sur un système similaire pour la PlayStation.

Des publicités dans les jeux vidéo

Business Insider a pu interroger trois personnes impliquées dans la stratégie de Sony. La firme serait en pleine recherche de la bonne technologie pour aider les développeurs à intégrer des publicités dans les jeux vidéo.

On parle ici de publicités comme on en trouve sous forme de bannières sur le web. On peut imaginer un panneau publicitaire dans un jeu de course par exemple, qui afficherait des publicités différentes en fonction du joueur. Un autre exemple facile à imaginer est celui de panneaux publicitaires autour du terrain dans un jeu de sport.

L'objectif est d'encourager les développeurs à créer des jeux free to play et les aider à les monétiser par de nouveaux systèmes de financements. Pour un service gratuit, la publicité est souvent le moyen de financement privilégié.

Un système de récompense comme sur mobile

Sony entrevoit aussi des bénéfices pour les joueurs avec d'autres formats de publicités. Si vous avez déjà joué à des free-to-play sur mobile, vous voyez où le constructeur veut aller.

L'idée serait d'offrir des publicités vidéo aux joueurs, qui seraient récompensés en cas de visionnage. Par exemple : regardez cette publicité pendant 20 secondes pour recevoir une vie supplémentaire.

Le lancement du service serait prévu avant la fin de l'année 2022. On sait que Sony s'intéresse de près aux jeux services, puisque la firme veut en lancer une dizaine en 4 ans et le modèle économique du free to play convient souvent aux jeux services.

Désormais chez Sony, le projet ferait face à deux questions. La première, celui de la monétisation pour Sony directement. La firme hésite à prendre ou non une commission sur les publicités affichées dans les jeux vidéo, au risque d'une levée de boucliers. Une autre voie envisagée est de faire de ce système un service payant pour les éditeurs et développeurs, notamment en commercialisant l'accès aux données et activités des joueurs PlayStation.

On touche ici à la deuxième question : celle du partenaire technique pour l'intégration des publicités. D'après Business Insider, la firme serait très attentive à la sélection de son partenaire pour rester en contrôle des données des utilisateurs. Hors de question de permettre au partenaire de créer une base de données avec les informations personnelles des joueurs comme leur nom ou leur adresse mail.