Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Revue de tests du Sony WH-1000XM5 : une montée en prix qui semble injustifiée

Ce jeudi, Sony a annoncé la sortie de l'un des casques sans fil les plus attendus de l'année. Deux ans après son prédécesseur, le constructeur japonais vient de dévoiler son nouveau Sony WH-1000XM5.

Ce casque a d'ores et déjà pu être testé par certains de nos confrères aux États-Unis ou en France. L'occasion de faire le point sur les premiers retours avant notre propre test et la sortie du WH-1000XM5, attendue d'ici la fin du mois de mai.

Si le Sony WH-1000XM5 était tant attendu, c'est surtout parce que Sony a su bâtir une excellente réputation autour de ses casques Bluetooth haut de gamme à réduction active de bruit. Le Sony WH-10000XM3 était déjà considéré comme l'un des meilleurs casques de sa catégorie et le 1000XM4 a su parfaire cette image. Cependant, avec le 1000XM5, le constructeur japonais a changé sa formule avec un tout nouveau design, de nouveaux transducteurs moins larges et la promesse d'une meilleure réduction de bruit et d'une meilleure captation de la voix pour les appels.

Une ergonomie critiquée

Le nouveau design n'est cependant pas au goût de tous. Plusieurs tests pointent le manque de portabilité du Sony WH-1000XM5. Il faut dire que, contrairement à son prédécesseur, le casque ne peut pas être replié. « Il n'y a aucune résistance à l'eau proposée ici. Comme le casque ne peut plus se replier sur lui-même, il n'est pas aussi transportable qu'avant », regrette ainsi TechRadarMême son de cloche chez Les Numériques : « Les oreillettes pivotent toujours généreusement sur deux axes, mais sont désormais mécaniquement incapables de se replier vers l’arceau. Dommage… En outre, nous aurions bien aimé que le fabricant profite de ce renouveau pour rendre ses coussinets d’oreillettes enfin aisément détachables, car ce n’est toujours pas le cas ».

Heureusement, le confort une fois le casque sur la tête semble bien de mise, même si la finesse de l'arceau « crée en effet un point d’appui un poil plus localisé, et donc légèrement plus perceptible au sommet de la tête », relèvent Les Numériques.

Un son « moins rentre-dedans »

Concernant la qualité sonore du Sony WH-1000XM5, les avis sont plutôt partagés. Il faut dire que le constructeur a intégré de nouveaux transducteurs, passant d'un diamètre de 40 mm à un diamètre de 30 mm. Pour compenser, ces nouveaux transducteurs se veulent cependant plus rigides et plus légers.

Pour le site WhatHifi, le Sony WH-1000XM5 est un léger bond en avant de la part de Sony en matière de qualité sonore : « Cette nouvelle génération parvient à proposer encore plus de clarté et une restitution plus ouverte [...]. Dans les basses fréquences, le WH-1000XM5 affiche encore plus de précision »Dans l'ensemble, tous nos confrères sont d'accord pour affirmer que la signature sonore reste similaire à celle du WH-1000XM4, même si la netteté peut varier. Ainsi, selon The Verge, le nouveau casque propose un rendu « plus naturel », mais avec moins de graves mis en avant : « il est moins rentre-dedans et moins puissant en sortie de boite ».

Néanmoins, Les Numériques s'avèrent critiques quant au rendu sonore du casque : « tout en restant une très bonne référence au regard du marché, le WH-1000XM5 n’atteint pas l’excellence de son prédécesseur ». En cause selon le site français, un son « infiniment plus claquant » dans les médiums qui va mettre en avant un manque de précision.

Une réduction de bruit active très convaincante

Historiquement, les casques sans fil de Sony ont su tirer leur épingle du jeu grâce à la réduction active du bruit proposée. Le nouveau Sony WH-1000XM5 ne semble pas faire exception à la règle.

Pour Engadget, les améliorations proposées par Sony, notamment dans la filtration des fréquences médiums et donc des voix « font de l'ANC du 1000XM5 une nette amélioration par rapport au M4 ». Pour Gizmodo, la réduction de bruit intégrée au casque de Sony parvient même à surpasser celle du AirPods Max d'Apple : « il est clair d'après mes tests que le WH-1000XM5 n'est pas seulement un bond en avant par rapport au WH-1000XM4, mais aussi par rapport à l'AirPods Max ». The Verge parvient bien à résumer le sentiment global : « Ce n'est pas encore suffisant pour rendre le monde complètement silencieux si vous êtes dans un café bruyant, mais c'est une amélioration de ce qui était déjà une réduction de bruit fantastique ».

Une bonne qualité d'appels

L'autre point largement mis en avant pour la présentation de son casque concerne la qualité d'appel, elle aussi largement améliorée selon les affirmations du constructeur japonais. Et là aussi, le contrat semble rempli à en croire WhatHifi : « votre voix est capturée clairement par le WH-1000XM5, sans distorsion. Le casque de Sony fait un superbe travail pour supprimer les bruits et les rafales de vents qui menacent de vous submerger lorsque vous utilisez des casques à bas prix ».

La captation n'est cependant pas exempte de tout reproche et on retrouve les soucis inhérents à ce type de réduction de bruit durant les appels, comme l'a constaté Les Numériques : « Lorsque le bruit se fait plus présent [...], l’algorithme fait preuve d'une très bonne efficacité pour éliminer les bruits environnants du signal, mais au prix d’une voix qui se retrouve par moments dénaturée et un peu moins intelligible ».

Une hausse de prix difficile à justifier

Reste un point qui fâche sur ce nouveau WH-1000XM5 : son prix. Le casque sera lancé en France au prix de 420 euros, soit 40 euros de plus que son prédécesseur que l'on retrouve désormais autour de 300 à 330 euros.

Pour beaucoup de nos confrères, les améliorations proposées ne justifient que difficilement cette différence de prix. Pour TechRadar, les évolutions apportées ne valent pas le coup de changer de modèle pour les utilisateurs de Sony WH-1000XM4. Il en va de même chez The Verge : « Si vous avez un 1000XM4 et en êtes satisfaits, il n'y a aucune raison de vous ruer pour changer. Ce casque fait déjà tout ce que propose le nouveau ».

Les Numériques se veulent plus critiques encore : « À vouloir prendre des risques en cassant une formule déjà presque parfaite, le fleuron de Sony perd très légèrement de sa superbe sur certains points ». Le site français nuance néanmoins en rappelant qu'il s'agit d'un « excellent casque ».