Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Sony Inzone H9, H7 et H3 : une nouvelle gamme de casques gamer pour PC

Sony veut séduire les joueurs et joueuses PC. Après avoir lancé certains de ses jeux exclusifs PlayStation sur Steam et Epic Games Store, voilà que la marque nippone se lance dans le hardware gaming pour PC. Ses premiers accessoires sont donc des moniteurs et trois casques baptisés Inzone H9, Inzone H7 et Inzone H3, également compatibles PS5. Les deux premiers sont sans fil, le troisième est filaire.

La spatialisation du son pour tous

Le son est devenu une composante primordiale du jeu vidéo, surtout lorsqu’il s’agit de jeux en ligne. Situer précisément à l’oreille ses ennemis et pouvoir communiquer avec les membres de son équipe sont des avantages certains sur le champ de bataille virtuel. Avec ses nouveaux casques, Sony, déjà spécialiste des casques audio, s’intéresse à la question de la spatialisation.

Sony souhaite améliorer quatre points en particulier pour donner l’impression que le son vient de partout. Les Inzone H9, H7 et H3 mettent ainsi l’accent sur la sensation naturelle du bruit, le côté environnant pour bien repérer son déplacement, la précision de la distance, ainsi que la reproduction des sons fins parfois peu audibles. Le but est de convertir virtuellement les signaux stéréo à deux canaux en signaux surround 7.1.

La virtualisation du son pose néanmoins quelques difficultés techniques puisque toutes les oreilles ne sont pas formées de la même manière. Sony a donc utilisé son expertise dans l’audio pour proposer un système visant à adapter l’expérience sonore à l’aide d’une photo des oreilles de l’utilisateur ou de l’utilisatrice, via une application dédiée. Un profil générique reste néanmoins présent pour celles et ceux qui ne souhaiteraient pas exploiter cette option.

En plus de cette technologie 360 Spatial Audio pour PC, on retrouve également le Tempest 3D sur PS5, déjà présent sur le Pulse 3D.

Un design pensé pour équilibrer la pression

Autre point essentiel pour un bon casque audio : la pression. Une pression trop importante et le casque sera désagréable à porter à la longue, une pression trop faible et l’isolation sera moins bonne, ainsi que l’acoustique.

Pour améliorer le confort et la qualité du son, Sony a choisi d’équiper son Inzone H9 des mêmes coussinets en similicuir souple que le Sony WH-1000xM5. De leur côté, les H3 et H7 possèdent des coussinets en nylon.

Ce n’est d’ailleurs pas le seul avantage du H9 par rapport à ses deux petits frères puisqu’on y trouve également de la réduction de bruit active (ANC). Un ajout agréable pour ceux qui jouent de longues heures durant et qui veulent atténuer le bruit du ventilateur de leur PC ou le grésillement d’un frigo par exemple. Des effets lumineux sont aussi de la partie.

Des casques pensés pour jouer en équipe

Casque gaming oblige, on retrouve sur les trois modèles un micro, unidirectionnel sur l’Inzone H3, bidirectionnel sur les H7 et H9. La perche est à la fois flexible pour se positionner correctement devant la bouche et escamotable pour le rangement. Outre le bouton « mute » présent dessus, le fait de relever cette tige coupe automatiquement le son sortant.

Les Inzone H7 et H9 se connectent en Wifi 2,4 GHz via un dongle USB fourni, mais peuvent également s’appairer en Bluetooth à un téléphone. Cela permet par exemple de gérer les groupes de discussion depuis son téléphone, mais aussi de passer un appel durant le jeu. Un bouton sur le côté des casques permet d’ailleurs d’équilibrer le son du jeu par rapport à celui du tchat vocal. Les trois casques sont par ailleurs certifiés Discord.

Une gamme partagée

Du côté des prix, ils sont plutôt cohérents pour le H3 et le H9, mais le prix de l’Inzone H7 semble plus difficile à justifier.

À 100 euros, l’Inzone H3 s’annonce comme un bon casque filaire haut de gamme. L’Inzone H9 est quant à lui prévu à 300 euros, avec une autonomie plutôt correcte (sans plus) de 32 heures sans réduction de bruit active. Il faudra attendre le test pour savoir combien de temps il peut résister avec l’ANC activée. Heureusement, 10 min de recharge suffisent à regagner 1 heure d’utilisation et il est possible de l’utiliser pendant la recharge.

Enfin, l’Inzone H7 est à 250 euros. Certes, il propose une autonomie de 40 heures, mais pour 50 euros de plus seulement, on aurait plutôt tendance de prime abord à conseiller son grand frère. À vérifier quand ils seront tous passés entre les mains de la rédaction. Pour l'heure, nous n'avons testé que le Sony Inzone H7.