Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Sony veut se payer Crunchyroll, le Netflix de l'animation japonaise

Vous connaissez Netflix, Amazon Prime Video ou Disney+, mais connaissez-vous les plateformes SVoD spécialisées dans l'animation japonaise ? En France, il y a Anime Digital Network (ADN), CrunchyRoll ou encore Wakanim.

Près d'un milliard d'euros pour se payer Crunchyroll

Selon le journal Nikkei, Sony négocie avec Crunchyroll pour une acquisition valorisée à 100 milliards de yens (soit 900 millions d'euros). Pour rappel, Crunchyroll a été fondée en 2006 et son siège est basé à San Francisco. En 2018, AT&T, le géant américain des télécommunications, est devenu sa société mère.

Cette entreprise américaine compte 70 millions de membres gratuits et 3 millions d'abonnés payants dans plus de 200 pays et régions, dont une grande majorité aux États-Unis et en Europe.

Crunchyroll est également l'actionnaire principal de VIZ Media Europe (VME) qui édite la plateforme SVoD Anime Digital Network (ADN). ADN et Crunchyroll auraient du fusionner, mais le projet a été repoussé à 2022. Vous pouvez donc vous abonner aux deux plateformes qui proposent deux catalogues différents d'animés et de séries dramas asiatiques.

Si les négociations aboutissent sur un rachat de Crunchyroll, Sony pourra compléter son activité de SVoD dédié à l'animation japonaise. Après avoir acquis Funimation, un distributeur d'anime, en 2017, Sony n'a gagné que 1 million d'abonnés payants, principalement aux États-Unis. Funimation est également l'éditeur de Wakanim, la plateforme de sVOD d'origine française.

https://www.frandroid.com/culture-tech/691740_comparatif-quel-service-svod-choisir-streaming-netflix-ocs-disney-plus-canal