Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Vente de films et séries sur le PlayStation Store : Sony jette l'éponge

Vendre ou louer des films et séries sur le PlayStation Store n'est plus rentable. C'est en substance ce que nous dit Sony dans un billet tout ce qu'il y a de plus concis, publié ce 2 mars sur le PlayStation Blog. La marque y explique notamment avoir constaté une « croissance considérable du nombre de fans sur Playstation utilisant des services de streaming par abonnement » sur ses consoles. Parmi ces services : Netflix, Disney +, Amazon Prime Video ou encore Apple TV+, tous accessibles sur PlayStation.

Face à ce qui est simplement décrit comme une « évolution des habitudes du consommateur », le géant nippon ne cherche pas à négocier un quelconque virage. Il fait simple : à compter du 31 août 2021, la location ou l'achat de films et séries sur le PlayStation Store ne sera tout bonnement plus possible.

Vos contenus déjà achetés restent (heureusement !) disponibles

Sur son blog, Sony précise que les utilisateurs pourront bien sûr conserver l'ensemble des contenus préalablement achetés. Ces films et séries pourront donc continuer à être visionnés sur PlayStation 4 et PlayStation 5, ainsi que sur les terminaux mobiles par le biais des applications PlayStation Video pour iOS et Android.

Comme le souligne IGN, Sony explique néanmoins avoir toujours pour objectif « d'améliorer encore l'expérience de divertissement sur PlayStation ». Cela peut éventuellement laisser présager du lancement d'un éventuel service de remplacement, ou d'une offre groupée qui cumulerait pourquoi pas l'abonnement au PlayStation Plus et l'accès à un ou plusieurs services de streaming sous la forme d'un bouquet. Sony a notamment récemment beaucoup investi dans l'animation en rachetant Crunchyroll.

Bien entendu ces pistes ne sont que pures conjectures. Retenez bien que Sony n'a rien annoncé, mais Il serait surprenant que la firme se coupe purement et simplement d'une source de revenus potentielle. En attendant, la marque souhaite surtout limiter les frais de distribution de films et séries qui peinent de plus en plus à trouver preneur dans l'ombre de services de streaming toujours plus populaires.