Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test du Sony Ericsson Xperia Arc S (LT18i)

Retour en mai, nous testions alors le Sony Ericsson Xperia Arc, et les conclusions de ce test étaient que le renouveau de la gamme Xperia par Sony allait dans le bon sens.

Malgré des finitions plastiques, et le peu de stockage interne dédié aux applications, l’Xperia Arc avait séduit par son design épuré, ses courbes enchantées, son écran chatoyant et son capteur performant.

Seulement quelques mois plus tard, Sony tente de séduire encore avec… juste…. un processeur cadencé à 400 Mhz de plus (soit 1.4 Ghz). Faut-il craquer pour le Sony Experia Arc S ou se tourner vers la concurrence ? Voici quelques pistes de réflexion :

1] Présentation du téléphone

1.1] La boîte

La boîte contient un chargeur secteur, un cable usb->microUSB, une paire d’écouteurs intra-auriculaires (avec des embouts de rechanges).

 

1.2] Les caractéristiques techniques

2] Design

Toujours aussi réussi, le design de l’Arc S est indéniablement un point fort face aux smartphones des autres constructeurs. L’Arc et l’Arc S se ressemblent comme deux gouttes d’eau (hormis la différence de couleur, évidemment).

L’écran est son autre point fort, c’est un écran de 4,2 pouces ayant une résolution de 854x480 pixels ; ce n’est pas une dalle Amoled ou S-Amoled ou encore S-Amoled Plus, mais l’écran « Reality Display » de Sony est un LCD poussé par un Bravia Engine, avec un très beau rendu.

Sur les côtés, vous pourrez apercevoir à gauche : le port Jack 3.5 ; et à droite, vous pourrez contempler une diode de notifications, le port microUSB, le bouton de volume, et le bouton de l’appareil photo.

Sur la tranche haute de l’appareil, se trouve le port microHDMI derrière son cache en plastique, et le minuscule bouton power on/off.

Au bas du téléphone, se trouve le micro.

Sur le dos arqué de l’Arc S se trouve le capteur 8 mégapixels, un flash LED, un deuxième micro, et le haut-parleur.

Les boutons physiques sont toujours là, le capteur arrière de 8 MP, la prise Jack, le port microHDMI, etc sont toujours au même endroit, et leurs finitions ne changent pas non plus (ça c’est le point qui est regrettable).

Est-ce que ce smartphone est « beau » ? Bien que la beauté soit subjective, on ne peut pas rester de marbre face à cette touche de design qui a fait les beaux jours du constructeur nippon.

Peut-on déceler une vraie différence entre l’Arc et l’Arc S ? Non ce n’est vraiment pas possible, et ça c’est dommage.

3] Interface et application

3.1] Surcouche constructeur

Si HTC a Sense, et Samsung a TouchWiz, chez Sony, ils ont UX. Une interface plutôt légère, qui s’occupe principalement de redessiner les icones et les menus d’Android stock (l’expérience pure). Elle rajoute quelques widgets comme Timescape, très utile et élégant.

3.2] Les applications

Sur l’Arc S, ainsi que sur tous les autres Sony Ericsson, vous trouverez deux types d’applications : les applications utiles ou presque utiles, et les applications inutiles (attention ! avis subjectif !)

Dans la première catégorie d’applications, vous trouverez :

Et dans la deuxième catégorie, vous trouverez :

 

4] Appareil photo et vidéo

L’Xperia Arc S a le même APN que l’Arc, c’est-à-dire un 8 mégapixels capable de faire des vidéos en 720p. La qualité du Exmor R est là, mais face à l’APN du Samsung Galaxy S2 et son 8 mégapixels capable de ‘shooter’ en 1080p, on ressent la limitation du hardware.

Sony Cybershot DSC-HX5V (10MP+ExmoR)

 SE Xperia Arc S (8MP+ExmoR) - Sony Cybershot DSC-HX5V (10MP+ExmoR)

5] Performances et autonomie

5.1] Benchmarks

L’intérêt réel de l’Arc S est son processeur surcadencé par rapport à l’Arc. Outre la plus grande fluidité du système, ce bénéfice apporte des meilleures performances dans les jeux et les utilitaires plus lourds. Voici quelques benchmarks qui montrent tout l’intérêt du sur-cadencement.

Xperia Arc (android 2.3.2)Xperia Arc S (android 2.3.4)
Quadrant13181980
Linpack (single thread)37.509 Mflops46.913 Mflops
Nenamark 144.8 fps46.3 fps
Nenamark 213.61 fps15.5 fps
Smartbench 2011Productivité = 1002

Jeux = 1383

Productivité = 1444

Jeux = 2263

Antutu27943504

 

5.2] Autonomie

Vous tiendrez 24 heures en utilisation normale : quelques minutes de surf par heures, deux comptes de réseaux sociaux en actualisation automatique toutes les heures, un compte mail en push, plusieurs conversations sur Gtalk (mieux et plus rapide que les SMS) et quelques minutes d’appels téléphoniques (la fonction principale du téléphone, paraît-il).

Vous devrez donc le recharger tous les jours ; mais au moins, il tiendra la journée entière.

Conclusion :

Est-ce que l’Xperia Arc S vaut le détour ? Il faut déjà se mettre dans un des deux scénarios suivant : soit vous possédez un Xperia Arc, et vous souhaitez le changer, soit vous n’en possédez pas et vous voulez un nouveau smartphone.

Points positifs :

Points négatifs :

Note finale : 14/20

Le Sony Ericsson Xperia Arc S est disponible sur l'e-boutique Expansys au prix de 349€ nu. Merci à Expansys pour le prêt !

Galerie d'images :