Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Superchargeurs ouverts à tous : Tesla envisage déjà d’étendre son programme pilote

Cet été, Tesla a effectué un revirement stratégique parmi les plus forts de son histoire en annonçant l’ouverture de son réseau de charge -- les fameux Superchargeurs -- aux autres constructeurs de voitures électriques. En sachant que l’entreprise californienne possède le parc de bornes le plus développé au monde, ceci est une grande nouvelle pour tous.

Pour autant, la patience sera de mise pour véritablement en profiter. Car Tesla ne compte pas se précipiter et souhaite avancer avec prudence. Pour commencer, un programme pilote a donc été déployé aux Pays-Bas sur un total de dix stations, depuis le 1er novembre. L’occasion de nous faire une première idée des tarifs appliqués aux non-Tesla.

La Norvège dans le viseur de Tesla

Bien évidemment, Tesla a pour ambition d’élargir cette expérimentation à d’autres marchés. Et environ un mois après les Pays-Bas, ce serait visiblement bientôt au tour de la Norvège de pouvoir en bénéficier. C’est tout du moins ce que l’on peut supputer suite à la lettre obtenue par le concessionnaire automobile Bilbransje24, relayée par Electrek.

Cette missive aurait été envoyée par Patrik Gayer, responsable des politiques publiques et des relations gouvernementales chez Tesla, à destination du ministère des Transports norvégien. Le message semble relativement clair et explicite :

Nous étudions actuellement la possibilité d’étendre notre programme pilote à d’autres marchés. Nous serions donc ravis de vous rencontrer pour vous en dire plus sur nos projets.

Que Tesla s’intéresse de près à la Norvège n'a rien d’étonnant, et ce, à plus d’un titre. D'une part, ce pays nordique est l’un des plus développés d’Europe, si ce n’est au monde, en matière de véhicules électriques. De l'autre, Electrek évoque des subventions gouvernementales liées aux stations concernées.

Aucun calendrier divulgué

Voilà autant de raisons qui pousseraient Tesla à jeter son dévolu sur la Norvège, bien qu’aucun calendrier n’ait pour le moment été communiqué. Ce qui est sûr, c’est que le géant américain devrait multiplier ce genre d’initiative au cours des prochains mois dans d’autres pays du Vieux continent, y compris la France.

L’ouverture de son réseau constitue en tout cas un sacré pas en avant pour le secteur, mais aussi une concurrence accrue vis-à-vis de Ionity qui a récemment investi 700 millions d’euros pour accélérer l’installation de stations de charge rapide en Europe d’ici 2025.

https://www.frandroid.com/comment-faire/tutoriaux/1010987_superchargeurs-tesla-ouverts-a-tous-voici-comment-cela-va-fonctionner