Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Accident de taxi à Paris : le gouvernement rassure et n’est pas inquiet pour Tesla

Samedi 11 décembre 2021, un accident de la route gravissime a fait au moins un mort et vingt blessés, dans le 13e arrondissement de Paris. Le véhicule concerné est un taxi de la compagnie G7, qui utilisait alors une Tesla Model 3 et roulait au-delà des 100 km/h en pleine ville. Rapidement, une enquête du parquet a été ouverte.

D’un côté, le conducteur impliqué assure que la pédale de frein n’aurait pas fonctionné, ce qui aurait rendu la voiture incontrôlable. De l’autre, Tesla se défend et assure « qu’aucune défaillance technique » n’a été décelée selon les analyses de données récupérées à distance. Autrement dit : l’erreur serait ici humaine.

Le ministre des Transports rassure

En attendant que l’affaire s’éclaircisse, et alors que G7 a stoppé l’utilisation de ses voitures Tesla par précaution, le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari s’est exprimé sur le sujet mercredi 15 décembre, sur les ondes de RMC lors de l’émission « Apolline Matin ».

https://twitter.com/RMCinfo/status/1471015145166061574?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1471015145166061574%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Frmc.bfmtv.com%2Femission%2Faccident-mortel-avec-une-tesla-pas-d-inquietude-avec-la-marque-americaine-selon-jean-baptiste-djebbari-2052607.html

L’intéressé tient à rassurer les consommateurs et n’émet aucune inquiétude, à l’échelle nationale, envers les Model 3 de Tesla. « Non pas d’inquiétude. J’ai eu l’occasion de parler à Nicolas Rousselet, le patron de G7, hier soir, et au DG Europe de Tesla. Il y a un principe de précaution appliqué parce que l’accident est dramatique et que la version du conducteur peut être éventuellement inquiétante », débute-t-il.

Tesla serein sur le sujet

L’enquête qui a actuellement lieu prend en effet soin de décortiquer les données transmises par Tesla d’un côté, et d’écouter la version des faits du conducteur de l’autre. Cette dernière, visiblement, semble préoccuper le ministre des Transports, qui poursuit :

Le DG de Tesla Europe me dit qu’il y a 70 000 véhicules qui circulent actuellement en Europe. C’est l’un des véhicules les plus vendus au monde, la Model 3 de Tesla (sur le marché de l’électrique, ndlr), et qui n’a aucune alerte de ce type. Il dit avoir fourni toutes les données techniques à la justice, au parquet qui mène l’enquête, et être serein sur le sujet.

Si Tesla n’a jamais été jugé coupable d’une défaillance technique sur ses véhicules électriques, plusieurs alertes liées à d’autres affaires ont tout de même eu lieu dans le monde. En avril 2021, une cliente de Tesla s’était plainte de freins défectueux d’une manière assez chevaleresque lors du salon automobile de Shanghai.

Pas de défaillance technique

Mais nous le répétons : Tesla n’a jamais été incriminé pour ce type d’accusation et rejette généralement la faute sur le conducteur et l’erreur humaine. D’ailleurs, Jean-Baptiste Djebbari, à ce stade de l’enquête, balaye d’un revers de la main la moindre défaillance technique concernant l’accident survenu à Paris.

« On n’a pas d’éléments techniques qui nous feraient croire qu’il y a un problème de dysfonctionnement technique sur ces modèles-là, qui encore une fois sont parmi les plus vendus au monde », souligne-t-il. Selon lui, le procureur devrait s’exprimer aujourd’hui ou dans les prochains jours pour apporter de la clarté à la situation.

https://www.frandroid.com/marques/tesla/1151761_tesla-aurait-camoufle-un-accident-dans-une-video-promouvant-sa-conduite-autonome