Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Tesla : pourquoi on vous conseille d’attendre avant d’acheter une Model Y

Au fil des années, les voitures électriques Tesla se sont démarquées sur un point très précis : leur écran central, véritable pierre angulaire de l’expérience utilisateur. C’est simple : tout, ou presque, peut être contrôlé via cette dalle tactile qui permet aussi de regarder un film Netflix ou de jouer à des jeux pendant une session de recharge, par exemple.

Logiquement, Tesla porte une attention particulière aux composants qui propulsent son système d’infodivertissement. À l’époque, NVIDIA en était le fournisseur, avant que Tesla ne jette son dévolu sur Intel puis AMD plus récemment, au travers d’une puce Ryzen surpuissante – celle-là même qui équipe la PS5 et les Xbox Series S et Series X.

Vers une généralisation de la puce AMD Ryzen ?

En juin 2021, on apprenait que les nouvelles Tesla Model S et Model X allaient justement profiter de cette puce AMD Ryzen. Avec, en ligne de mire, une puissance décuplée pour supporter des jeux vidéo bien plus gourmands, mais aussi une expérience utilisateur bien plus fluide qu’auparavant.

Fin novembre, surprise. Tesla a commencé à vendre dans les concessions chinoises des Model Y Performance (produites dans la Gigafactory Shanghai) équipées de la fameuse puce AMD Ryzen. La firme d’outre-Atlantique aurait donc choisi de généraliser ce processeur, et non le cantonner aux Model S/X de nouvelle génération.

Cette tendance semble d’ailleurs se poursuivre au regard des trouvailles faites par Teslascope. C’est désormais au tour des Model 3 et Model Y livrées sur le sol américain de goûter à la toute-puissance du SoC AMD Ryzen, si l’on en croit les informations du véhicule mises en exergue dans un message twitter.

Aussi, la batterie auxiliaire lithium-ion, destinée à remplacer la batterie plomb-acide conventionnelle de 12 V, semble de la partie.

Ici, on peut donc au moins espérer que les futures Model Y européennes, qui seront fabriquées dans la Gigafactory Berlin après l’approbation finale des autorités, auront également droit à ce nouveau composant. L’usine berlinoise n’a pas vocation, du moins dans un premier temps, à produire de Model 3. Seules les Model Y devraient donc être concernées.

La Chine, les États-Unis… et puis l’Europe ?

Après la Chine et les États-Unis, il semblerait en effet logique que Tesla étende cette stratégie à l’Europe. D’ailleurs, un programme test concernant le Vieux Continent avait fuité début décembre. Programme dans lequel était justement mentionnée la fameuse puce AMD Ryzen dans les futures Model Y prévues pour l'Europe.

Autrement dit : si vous êtes intéressés par une Tesla Model Y, cela vaut peut-être le coup d’attendre quelques mois pour profiter d’une interface plus fluide et d’un système d’infodivertissement plus puissant, qui ouvrira la porte à de nouvelles possibilités logicielles à l’avenir. Bien que la pénurie de composants pourrait aussi entraver les plans d'Elon Musk et retarder un tel déploiement.

https://www.frandroid.com/marques/tesla/1171677_comment-la-personnalisation-du-light-show-de-tesla-prouve-que-ces-voitures-sont-des-voitures-de-geek