Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Admirez la Tesla Roadster dans son habitat naturel en quelques photos

La supercar Tesla Roadster s’est octroyée une petite sortie dans l’enceinte du Tesla Designer Center, à Hawthorne (Californie), pour le plus grand plaisir des badauds et des clients.

Contempler la splendide supercar Tesla n’est pas donné à tout le monde. Ses sorties se veulent rares, et les occasions pour l’apercevoir ne serait-ce que quelques instants aussi. Les participants du salon de l'automobile Grand Basel, organisé en Suisse en septembre dernier, ont de leur côté eu l'opportunité de l’admirer le temps d’une sortie. Pour les autres, il faudra s’en remettre à la chance.

La chance, certains twittos et instagramers en ont récemment eu. Exceptionnellement transformé en zone de livraison, le Tesla Designer Center, situé à Hawthorne, en Californie, a en effet accueilli au sein de son enceinte extérieure la voiture sportive du constructeur américain. L’occasion pour Christopher Alan Stanley, venu récupérer sa Model 3, de rencontrer en chair et en os Elon Musk lui-même, et d’immortaliser la Roadster exhibée.

Un ou deux jours auparavant, d’autres chanceux (_burzyns, carolinebpark et jus2powerful) ont eux aussi profité du petit bol d’air frais pris par la Roadster pour réaliser des clichés du modèle, couleur rouge vif. Pour rappel, cette supercar électrique atteindrait les 100 km/h en l’espace de 2,1 secondes seulement, et disposerait d’une gigantesque autonomie de 1000 kilomètres. Sa commercialisation n’est prévue qu’en 2020, pour un prix tutoyant les 170 000 euros environ.

Ces quelques clichés ne manquent pas de ravir les fans de l’entreprise californienne, en proie à certaines difficultés en raison des sorties médiatiques de son PDG, Elon Musk, qui a récemment accepté de quitter son poste de président, la faute au tweet de trop. Le milliardaire et la compagnie ont également versé la somme respective de 20 millions de dollars à leurs actionnaires.