Elon Musk a officiellement levé le voile sur le Tesla Model Y à l’occasion d’une conférence organisée au Tesla Design Studio, en Californie. Présentation complète de ce nouveau SUV électrique « qui se conduit comme une voiture sportive ».

Tesla Model Y, te voilà enfin. Le nouveau SUV électrique de la marque californienne a fait l’objet d’une présentation officielle dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 mars 2019, au Tesla Design Studio de Californie. Chaleureusement applaudi par ses équipes présentes sur place, Elon Musk a dans un premier temps passé en revu chaque modèle imaginé puis construit par la marque : de la première version de la Roadster au Model S en passant par le Model X, le Semi et la version finale de sa sportive premièrement citée.

L’entrepreneur américain n’a cessé de faire monter le suspens : outre la Giga Factory de Shanghai brièvement évoquée par l’intéressé, le patron de SpaceX s’est également attardé sur les technologies de toits et murs solaires : « 2019 sera définitivement l’année des toits et murs solaires », a-t-il déclaré sur scène. Non sans mettre en exergue son réseau de Superchargers déployé dans 36 pays, et composé aujourd’hui de 1400 stations et plus de 12 000 bornes.

« Où en sera Tesla dans 10 ans ? », se demande-t-il, songeur. « Sur Mars ! », crie alors un membre du public, provoquant les rires d’Elon Musk et de la salle. « On conduira une Tesla sur Mars », surenchérit-il. Mais terminée la plaisanterie, et place au Model Y, nouveau véhicule électrique du groupe décrit comme « un SUV dans ses caractéristiques, mais une sportive dans conduite ».

Tesla Model Y : fiche technique des quatre versions

Visuellement, le design du Model Y rejoint peu ou proue celui du Model 3, à quelques nuances près (un capot avant un poil plus bombé et une structure légèrement surélevée). Mais le quatre-roues qualifié comme un mi-SUV se veut bien plus spacieux (1,9 mètre cube), puisque pas moins de sept adultes peuvent être accueillis dans son habitacle. Le Model Y a été décliné en quatre versions : Standard, Grande Autonomie, Transmission intégrale et Performance. Chacune à ses propres spécificités.

Standard

  • Autonomie : 370 kilomètres
  • Vitesse de pointe : 193 km/h
  • Accélération : de 0 à 96 km/h en 5,9 secondes
  • Prix : 39 000 dollars
  • Commercialisation : printemps 2021

Grande Autonomie

  • Autonomie : 480 kilomètres
  • Vitesse de pointe : 209 km/h
  • Accélération : de 0 à 96 km/h en 5,5 secondes
  • Prix : 47 000 dollars
  • Commercialisation : automne 2020

Transmission intégrale (quatre roues motrices)

  • Autonomie : 450 kilomètres
  • Vitesse de pointe : 217 km/h
  • Accélération : de 0 à 96 km/h en 4,8 secondes
  • Prix : 51 000 dollars
  • Commercialisation : autonome 2020

Performance

  • Autonomie : 450 kilomètres
  • Vitesse de pointe : 241 km/h
  • Accélération : de 0 à 96 km/h en 3,5 secondes
  • Prix : 60 000 dollars
  • Commercialisation : automne 2020

Elon Musk a également évoqué un centre de gravité très bas et une conduite mettant l’accent sur la sécurité. A l’instar de la Model 3, S ou X, la version Y s’équipe d’un toit panoramique et d’un imposant écran central atteignant une diagonale de 15 pouces, lequel fournira autant de fonctionnalités que les autres modèles de la marque. La conduite autonome boostée par l’Autopilote Tesla sera aussi au programme.