Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

La Tesla Model S veut encore plus vous décoiffer avec sa nouvelle puissance d'accélération

Existerait-il un lien de cause à effet entre la récente introduction du mode "guépard" au sein des Tesla Model S et X et la nouvelle accélération de la première nommée, en version Performance ? La question est posée. Toujours est-il que l’accélération de la berline électrique du constructeur américain s’améliore d’année en année, au fil des mises à jour déployées par les équipes Tesla.

From 2,5 to 2,3 secondes

A titre d’exemple, le mode Ludicrous mis en place en 2016 a permis à la variante Model S P100D de tutoyer la barre des 2,5 secondes pour atteindre les 96 km/h. Un seuil que l’on retrouve aujourd’hui sur le configurateur français de la déclinaison Performance, mais qui pourrait dans les prochains jours chuter de deux dixièmes.

Car Tesla a visiblement rendu son véhicule encore plus véloce au regard de la fiche technique récemment mise à jour sur le configurateur américain : l’annotation « Une accélération plus rapide : de 0 à 96 km/h en 2,3 secondes » a en effet été ajoutée, sans qu’Elon Musk ou son équipe marketing ne fassent la moindre annonce officielle.

La guerre des chiffres fait rage

Avons-nous là affaire à une mise à jour logicielle ou matérielle ? Ou est-ce la simple conséquence du mode "guépard" que certains utilisateurs américains ont eu la chance de tester au cours des dernières semaines ? Le fait est que la guerre des chiffres continue de battre son plein. En première ligne, Tesla veut faire de ses automobiles électriques les véhicules les plus décoiffants de notre époque.