Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Tesla dément travailler sur une montre connectée

Mise à jour  : Tesla France nous a contactés pour démentir son implication dans le développement de cette montre connectée. Il faudra donc se contenter pour le moment de l'application Remote S for Tesla sur l'Apple Watch afin d'appeler sa voiture autonome (dans les pays compatibles).


Article original :

La trouvaille du site spécialisé Electrek est pour le moins curieuse. Un document déposé auprès de la FCC par Xplora Technologies, spécialisé dans les montres connectées pour enfant, laisse entendre que le fabricant norvégien a une nouvelle smartwatch sur le feu. Rien d'anormal jusque là... sauf que Tesla Motors, Inc est explicitement mentionné dans le document. Mieux, le constructeur américain est décrit comme étant impliqué dans le projet.

De prime abord, difficile de comprendre le lien entre Tesla et un fabricant de montres connectées pour enfants, mais en réalité, l'explication pourrait être simple. Tesla pourrait en effet chercher à proposer une alternative au système actuel de déverrouillage pour ses véhicules. Et peut-être pas seulement...

Une montre en guise de « clé » alternative pour sa Tesla ?

Si sur ses Model 3 et Model Y, Tesla propose déjà de déverrouiller sa voiture à l'aide d'un smartphone compatible (ou d'une carte magnétique), le constructeur pourrait chercher à aller plus loin en intégrant cette fonctionnalité à une montre connectée de son cru. Cette dernière pourrait alors être proposée en option avec l'achat d'un nouveau véhicule, en guise de méthode de déverrouillage complémentaire.

La firme d'Elon Musk pourrait aussi avoir en tête de proposer nativement, sur cette potentielle montre, une fonctionnalité permettant de déplacer à distance son véhicule. Une fonction qui avait déjà été introduite par le développeur de l'application « Remote S for Tesla » il y a quelques années sur Apple Watch.

Autre piste : il est possible que Tesla ait tout simplement acquis Xplora Technologies pour s'octroyer ses employés et leurs compétences. Une thèse qui n'explique toutefois pas pourquoi dans le cas présent Xplora et non Tesla soumet une demande à la FCC pour utiliser -- sur cette nouvelle montre --, la connectivité eSIM de ses modèles X5 Play/ X5 Play (conçus entre autres pour suivre à distance les activités des enfants et leur autoriser l'envoi de messages vocaux et de SMS prédéfinis, précise Electrek). Ce document laisse par ailleurs présager d'un projet de commercialisation de cette nouvelle tocante connectée aux États-Unis.

Au travers d'une montre connectée bien à lui, Tesla pourrait quoi qu'il en soit chercher à se distinguer des autres solutions proposées sur le marché pour déverrouiller son véhicule à l'aide, notamment, de la technologie NFC. Pour rappel, Apple a récemment dévoilé sa propre fonctionnalité CarKey, disponible dans un premier temps avec les modèles de son partenaire BMW.