Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Volkswagen perfectionne la recharge sur Ionity : conditions tarifaires revues et nouvelles fonctions

Si charger sa voiture électrique était encore compliqué il y a quelques années, vu que les infrastructures étaient peu étendues et le réseau de bornes très peu dense, les choses se sont très nettement améliorées depuis. En effet, de nombreuses sociétés ont décidé d’investir dans ce domaine, tandis que certains constructeurs se sont associés pour la création de co-entreprises, telles que Ionity (BMW, Volkswagen, Mercedes, Hyundai)

Le but ? Faciliter l’accès à la recharge pour les possesseurs de voitures électriques et surtout les fidéliser, avec des tarifs préférentiels et autres abonnements. Le groupe Volkswagen, l’un des constructeurs à l’origine de Ionity, vient justement de lancer une nouvelle offensive, visant à améliorer l’expérience pour les utilisateurs et propriétaires de modèles de la firme de Wolfsburg, mais également Skoda, Cupra et Seat. Et le programme s’annonce chargé.

Une nouvelle politique tarifaire et plus de bornes

L’une des principales évolutions proposées par Volkswagen est l’adoption de nouvelles conditions tarifaires, avec des prix fixes au kWh et non plus à la minute. Enfin. Trois tarifs de base seront alors proposés aux clients de We Charge (Volkswagen), Powerpass (Skoda) et Easy Charging (Seat/Cupra). Dans son communiqué, le groupe allemand précise également que « l’accès aux bornes de recharge rapide Ionity, notamment, se fera par ailleurs à des conditions préférentielles ».

Par ailleurs, Volkswagen, qui souhaite devenir le leader du marché de l’électro-mobilité, annonce vouloir développer encore plus son réseau d’infrastructures de recharge. D’ici à 2025, pas moins de 45 000 bornes haute puissance supplémentaires devraient être implantées en Europe mais également en Chine et aux États-Unis. Sur le Vieux Continent, les clients profiteront de plus de 310 000 points de recharge, dont 10 000 bornes rapides.

De là à remplir cet objectif, il y a encore du chemin. Pour rappel, Ionity accuse un certain retard par rapport au réseau de Tesla et n'avance pas aussi vite que prévu.

Une charge plus confortable

En plus de vouloir étendre son réseau et de proposer des tarifs préférentiels à ses clients, le groupe Volkswagen a à cœur d’améliorer l’expérience de charge. Pour cela, la firme lancera dans les prochains mois un nouveau programme « Selected Partner », mis en place avec les opérateurs de stations. Celles qui proposent les meilleurs services -- restauration ou encore bonne fiabilité -- seront mises en exergue directement dans le système de navigation des véhicules du groupe.

Enfin, Volkswagen déploiera en cours d’année la fonction Plug&Charge sur le réseau Ionity (qui a rendu disponible cette fonction en octobre 2021), qui sera disponible via une mise à jour à distance. La borne est alors en mesure d’identifier la voiture et de lancer la charge sans avoir besoin d’identification préalable. De quoi encore améliorer le confort des clients, qui n’auront plus besoin de sortir leur carte.