Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Vous avez commandé une Volkswagen électrique ? Il va falloir prendre votre mal en patience

C’est une situation délicate à laquelle doit faire face le groupe Volkswagen depuis quelques jours maintenant. En effet, alors que les gammes électriques de ses différents constructeurs sont en pleine expansion, ceux-ci sont aujourd’hui confrontées à d’importantes difficultés, qui mettent à mal la production, ainsi que les livraisons.

En effet, comme l’a annoncé le PDG du groupe, Herbert Diess, au très sérieux Financial Times, relayé par The Verge, « l’entreprise est en rupture de stock de véhicules électriques pour l’Europe et les États-Unis ». Une situation jusqu’alors inédite, qui devrait se prolonger jusqu’à la fin de l’année, d’après le dirigeant allemand.

Plusieurs pénuries en cause

À vrai dire, il fallait s’attendre à cette situation, qui concerne l’intégralité des marques du groupe. En effet, celui-ci avait déjà suspendu les commandes pour ses modèles électriques en Allemagne il y a quelques jours, afin de limiter les délais d’attente pour les clients. Mais cela n’a pas suffi, alors que la firme basée à Wolfsburg subit de plein fouet plusieurs pénuries de composants.

On pense bien évidemment à celle des semi-conducteurs, qui dure depuis plus de deux ans maintenant et qui ne semble pas encore prête à s’arrêter. Causée par l’épidémie de Covid-19 et la fermeture des usines, celle-ci se cumule désormais avec les difficultés d’approvisionnement dues à la guerre en Ukraine. Il y a quelques mois, Volkswagen avait déjà dû arrêter certaines chaînes d’assemblage en raison d’un manque de composants électriques.

Des délais à rallonge

Toutes ces difficultés acculées ont donc eu raison de la cadence de production des différentes marques du groupe Volkswagen, alors que leurs listes d’attente sont déjà pleines de clients souhaitant passer à l’électrique. Ces derniers devront donc prendre leur mal en patience, alors que la firme allemande annonce que les prochaines livraisons n’arriveront pas avant l’année prochaine.

Mais l'entreprise n’est la seule à connaître de telles difficultés, puisque Ford a également annoncé arrêter de prendre des commandes pour son F-150 Lightning pour le reste de l’année. Une situation critique, alors que de leur côté, les pouvoirs publics restreignent de plus en plus l’usage des véhicules thermiques, et ce dans toute l’Union européenne, à grand coup de mesures plus ou moins radicales.