Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Volkswagen ID.1 : une citadine électrique toujours moins chère et plus petite pour 2023

Que Volkswagen ait ouvert les vannes financières pour son catalogue électrique, ce n’est plus un secret. La multinationale d’outre-Rhin mise gros sur cette motorisation de demain et multiplie de facto les projets en la matière. Outre l’ID.3, l’ID.4 (et une version sportive) ou son SUV ID. Crozz, pour ne citer qu’eux, la marque allemande compte introduire un énième modèle répondant au nom d’ID.1, remplaçante de l’e-up! 2.0.

Jusqu'à 300 km d'autonomie ?

À en croire les informations de Car Magazine, cette citadine électrifiée cinq portes verrait le jour dans le courant de l’année 2023, et se positionnerait comme une solution abordable destinée au grand public. Basé sur la plateforme modulaire MEB, qui bénéficie par exemple à l’ID.3 et aux filiales du groupe, le véhicule proposerait deux capacités de batterie au choix, l’une de 24 kWh, l’autre de 36 kWh.

Selon des bruits de couloirs relayés par le média britannique, l’autonomie théorique du second pack nommé avoisinerait les 300 kilomètres. Bien que cette information soit à prendre avec des pincettes sans une confirmation officielle de la firme. Le chef des opérations de la société, en la personne de Ralf Brandstätter, a de son côté évoqué un modèle inférieur à 20 000 euros en cours de développement.

Une ID.2 évoquée

Cette stratégie tarifaire agressive placerait l’ID.1 aux alentours des 14 000 euros grâce au bonus écologique français de 6000 euros. Mais encore une fois, l’heure n’est qu’aux supputations. Aussi, une autre citadine baptisée ID.2 devrait être ajoutée au cahier des charges de Volkswagen : cette automobile viendrait directement concurrencer les Renault ZE et Peugeot e-208 du binôme tricolore.