Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Xiaomi : sa première voiture électrique arrivera plus tôt que prévu

Xiaomi est une entreprise plus que polyvalente. Avant tout connu pour sa gamme de smartphones, mais aussi pour ses bracelets connectés et autres appareils électroniques pour la maison, le groupe chinois s’est lancé un immense défi en s’attaquant au difficile marché des voitures électriques.

Rappelez-vous : alors que les rumeurs à ce sujet allaient bon train début 2021, Xiaomi a officialisé la nouvelle dès le mois de mars dernier en annonçant la création d’une filiale qui recevra un investissement de 10 milliards de dollars sur 10 ans. Le tout étant chapeauté par Lei Jun en personne, CEO et fondateur de la société.

Rendez-vous au S1 2024

Quelques jours plus tard, l’intéressé s’était montré plus bavard quant au segment et à la fourchette tarifaire de cette future automobile branchée : soit une berline, soit un SUV, proposé entre 100 000 et 300 000 yuans en Chine selon la finition. Soit environ 12 800 à 38 600 euros HT en France.

Xiaomi EV Company Limited, du nom de la filiale, a tout d’abord reçu un capital de 1,3 milliard de dollars pour ses débuts. Des débuts poussifs qui doivent respecter un calendrier strict et serré, si l’on se fie à la dernière sortie médiatique de Lei Jun. Sur Twitter, le patron du géant chinois a en effet donné des précisions sur le cahier des charges du projet.

https://twitter.com/leijun/status/1450383213558304768?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1450383213558304768%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Ftwitter.trello.services%2Ftweets.html7B22secret223A22y2HR8hwYMtOr8qqOfQ1uVUVd5u8x38FXJreP4Ca6heT472jIFBligElAxTr0aid8222C22context223A7B22version223A22build-9070222C22member223A225f607b7dc863931b9741c4ba222C22permissions223A7B22board223A22write222C22organization223A22write222C22card223A22write227D2C22organization223A22581cc3dba74ca16fbe455989222C22board223A22581cc406983fb62ea1231c55222C22card223A22616e8a5468d9d05020480791222C22command223A22attachment-sections227D2C22locale223A22fr227D

Selon lui, Xiaomi Automobile est en avance sur son planning -- bien qu’aucune date n’avait jusque-là été annoncée -- et commencera la production de masse de sa toute première voiture électrique au premier semestre 2024. Soit dans un poil plus de deux ans environ, ce qui correspond ici à un échéancier particulièrement ambitieux.

Rappelons qu’il n’est pas aussi simple que ça de se lancer à partir de zéro dans l’univers des voitures électriques. Les défis techniques pour une entreprise n’ayant aucun historique dans cette industrie sont souvent nombreux, difficiles à résoudre, mais peuvent surtout causer de sacrés retards. Voire des abandons.

Vers un lancement la même année ?

En 2018, Tesla avait failli être l’un de ses tristes exemples après d’importants problèmes de production liés à sa Model 3. Conséquences : le constructeur californien avait tout bonnement frôlé la faillite. De son côté, Xiaomi à un parcours industriel bien plus rodé qui lui permettra peut-être d’éviter quelques pièges.

Si Xiaomi parvient à lancer les opérations de production au S1 2024, cela voudrait non seulement dire que sa voiture débarquera probablement la même année, mais aussi qu’une présentation officielle du véhicule aura lieu avant. Sûrement en 2023, peut-être fin 2022 pour les plus optimistes.

Ce serait ici l’occasion d’apercevoir les prémices de ce projet gargantuesque.

https://www.frandroid.com/produits-android/automobile/voitures-electriques/1098103_le-constructeur-des-iphone-foxconn-presente-3-vehicules-electriques-aux-grosses-autonomies