Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Xiaomi ne veut plus des APK sur les smartphones Android

Android est connu pour sa très grande liberté. Notamment lorsqu’il s’agit d’installer des applications qui ne proviennent pas directement du Play Store, à l’image de ce que l’on peut faire avec les fichiers APK qui permettent d’avoir accès directement à des versions plus anciennes de certaines applications, à des versions seulement disponibles dans certaines régions, de pouvoir les envoyer directement de manière locale à un proche, etc. Une possibilité qui ne semble pas réellement plaire à Xiaomi. Le fabricant chinois aurait quelques idées bien personnelles derrière la tête.

La protection d’un « secret »

L’entreprise chinoise ne paraît en effet pas faire partie des soutiens de cette pratique. Comme nous l’apprend Mishaal Rahman sur Twitter, un développeur de Xiaomi s’est permis de soumettre une nouvelle proposition au projet Open Source Android qui viserait à empêcher les propriétaires de smartphones tournant sous le système d’exploitation de pouvoir extraire les fichiers APK de leurs appareils.

https://twitter.com/MishaalRahman/status/1527702937723621376

La raison qui justifierait ce blocage, selon la marque, serait le désir de protéger ce qu’elle considère être des « ressources privées ». Le développeur en question suggère qu’en lieu et place des APK, les applications devraient uniquement être rendues disponibles via le Play Store ou dans une autre boutique d’applications de confiance. Heureusement pour les utilisateurs, Google semble ne pas être du même avis.

Un projet incohérent selon Google

Un employé de la firme de Mountain View est venu souligner le (gros) défaut de la proposition de Xiaomi, à savoir qu’elle empêcherait l’extraction des APK seulement sur une version stable d’Android. Certaines personnes un petit peu plus renseignées n’auraient donc qu’à installer une version dédiée aux développeurs pour pouvoir continuer à extraire ces fichiers. La méthode serait donc vouée à l’échec.

Plusieurs employés de Google sont depuis montés au créneau pour se prononcer contre cette idée qui viendrait élever le contenu d’une APK au rang de « secret industriel ». Google n’entend donc pas laisser ce genre de pratique se développer et cela est très certainement une excellente nouvelle pour les utilisateurs d’Android qui peuvent compter sur l’entreprise qui développe Android pour faire régner l’ordre et la paix dans son écosystème.