Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Xiaomi Redmi Go : le smartphone arriverait chez nous pour moins de 80 euros

Quelques jours après une fuite révélant sa fiche technique, le Xiaomi Redmi Go, nouveau smartphone entrée de gamme de la marque chinoise, a de nouveau fait l’objet d’une fuite : a priori, son prix fera le bonheur des petites bourses.

Depuis fin décembre 2018, le Xiaomi Redmi Go, également connu sous le numéro de modèle M1903C3GG, ne cesse de subir la loi d’Internet. Après avoir été certifié par des organismes américains et russes, le nouveau smartphone entrée de gamme tournant sous une version allégée du système d’exploitation Android, Go, a fait l’objet d’une fuite plus importante : il y a quelques jours, une partie de sa fiche technique a été dévoilée.

Une fiche technique très modeste

L’occasion de prendre connaissance de ses caractéristiques pressenties comme très modestes, Android Go oblige. Cette version modifiée du logiciel de Google est en effet destinée aux appareils mobiles embarquant 1 Go de mémoire vive. Un concept qui a déjà séduit plusieurs constructeurs comme le démontrent l’Asus ZenFone Live L1, le Nokia 1, le Samsung Galaxy J2 Core ou encore l’Archos Access 57.

De son côté, le Xiaomi Redmi Go pourrait être commercialisé selon la configuration suivante :

Un prix très agressif

Mais un mystère restait encore à percer : son prix, jusque-là épargné par les fuites, avant que le journaliste Roland Quandt de WinFuture, n'en dévoile une estimation pour le moins très basse. Il faudra en effet s’attendre à une grille tarifaire inférieure à 80 euros. De quoi satisfaire les petites bourses dont l’intérêt pour les smartphones moyens et haut de gamme aux coûts plus onéreux est faible. Contacté par la rédaction, Xiaomi France n'a pas souhaité commenter l'information, ni communiquer la moindre date de commercialisation.