Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Hawkeye : ZTE admet que son smartphone crowdfundé n'aurait pas dû être un milieu de gamme

Hawkeye, le smartphone de ZTE financé par une campagne Kickstarter ne rencontre pas un franc succès. La marque a concédé que son produit n'était pas aussi optimisé qu'il devait l'être et a lancé un sondage pour savoir quelles caractéristiques doivent être changées.

Au CES 2017, ZTE avait provoqué la surprise en annonçant le Hawkeye. Pour permettre la création de ce smartphone, le fabricant dévoilait sa campagne Kickstarter. Autrement dit, via ce projet de financement participatif, l'entreprise appelait ses utilisateurs à contribuer aux dépenses engendrées par la conception de l'appareil.

Le Hawkeye avait notamment la particularité de s'inspirer des suggestions faites par les fans de la marque. La page Kickstarter permet de connaître quelques spécificités du smartphone telles que son écran 5,5 pouces Full HD, son double capteur photo et la présence d'Android 7.0 Nougat. En outre, le terminal peut être accroché au mur grâce à une coque adhésive et est doté d'une technologie de suivi de regard.

Les projets de crowdfunding sont assez inhabituels dans le marché du mobile. Il n'est donc pas étonnant de voir que ZTE semble avoir commis quelques erreurs de parcours. On peut, à ce titre, remarquer que sa campagne de financement participatif ne rencontre pas le succès escompté. En effet, seuls 36 448 dollars sur les 500 000 demandés ont été récoltés à l'heure où ces lignes sont écrites.

Un sondage pour améliorer le smartphone

Pour y remédier, ZTE lancé un sondage auprès de sa communauté pour revoir à la hausse quelques caractéristiques de son produit. L'entreprise indique en effet que le Hawkeye ne répondait pas aux exigences de ses utilisateurs qui veulent « un super téléphone à utiliser sans les mains ». Autrement dit, la marque reconnait que le terminal ne doit pas se contenter de composants milieu de gamme.

Ainsi, quatre propositions sont émises :

Hausse des coûts de fabrication

Cette volonté de satisfaire ses utilisateurs est très louable. Cependant, l'amélioration des caractéristiques s'accompagne probablement d'une hausse des coûts de production. Or, ZTE est obligé de fournir un smartphone Hawkeye aux internautes ayant déjà donné la somme de 199 dollars -- contribution minimale pour obtenir le produit -- ou plus sur Kickstarter.

Une problématique épineuse qu'il va falloir régler aussi rapidement que possible. Quoique, si le projet n'atteint pas son objectif, les participants seront remboursés.