Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Aston Martin : sa première voiture électrique se dessine un peu plus

Si l’électrique était il y a encore quelques années une motorisation un peu marginale, les choses ont bien changé en très peu de temps, alors que les pouvoirs publics font tout pour que l'électrique remplace les moteurs thermiques. À tel point qu’elle sera bientôt l’unique solution, alors que les véhicules à combustion interne seront interdits de commercialisation en Europe d’ici à 2035.

Si les marques généralistes sont déjà nombreuses à avoir sauté le pas et à proposer un, voire plusieurs modèles 100 % électriques, les constructeurs plus haut de gamme commencent aussi à s’y mettre tout doucement. On pense notamment à Ferrari, qui prévoit de lancer son premier modèle zéro-émission en 2025 ou encore à Aston Martin, qui souhaite également proposer des véhicules branchés au cours des prochaines années.

Un premier modèle électrique en 2025

Si la firme de Gaydon n’avait jusqu’alors pas donné beaucoup de détails sur ses ambitions pour l’avenir, la présentation de son vaste plan Aston Martin Racing Green nous donne de nouvelles informations intéressantes. Dans un communiqué, le constructeur britannique détaille ses projets, annonçant notamment que son premier modèle hybride rechargeable, la Valhalla, arrivera en 2024. Il faudra alors attendre 2025 pour voir arriver la première voiture 100 % électrique.

Celle-ci devrait remplacer la DB11, et prendra sans aucun doute la forme d’un coupé sportif. Aucune information supplémentaire à son sujet n’a été donnée, mais Tobias Moers, l’actuel patron d’Aston Martin souligne que la marque travaillera en collaboration avec Mercedes. Cette nouvelle venue héritera-t-elle de la plateforme et des motorisations de l’EQS ? Cela n’est pas à exclure, bien au contraire.

Des ambitions plus vertes

La firme britannique en profite pour confirmer que l’ensemble de sa gamme deviendra 100 % électrique à partir de 2030. Par ailleurs, elle annonce l’usage de nouveaux matériaux plus durables pour ses prochaines productions, telles qu’un alliage d’aluminium dont la fabrication n’utilise que des énergies renouvelables. Des intérieurs végans sans cuir seront également proposés dans le catalogue pour les clients qui le désirent.

Aston Martin annonce également que l’intégralité de ses opérations d’assemblage et de logistique seront zéro-émission, d’ici à 2039. Cela passera par de nombreuses mesures, dont l’implantation de panneaux solaires sur le toit de l’usine de St Athan ou encore l’élimination des déchets plastiques.