Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Voiture électrique : qu’est-ce que le prêt à taux zéro et comment en profiter ?

Alors que le gouvernement souhaite accélérer l’électrification du parc automobile français, tout est bon pour inciter les conducteurs à changer de véhicule pour une alternative branchée. Sauf que ça coûte encore très cher, alors que beaucoup n’ont pas les moyens de s’offrir une nouvelle voiture actuellement. Pour remédier à ce problème, Emmanuel Macron a récemment annoncé la mise en place d’un inédit prêt à taux zéro pour aider les automobilistes à passer à l’électrique.

Une mesure qui devrait prendre effet à partir du 1er janvier 2023, sous la forme d’une expérimentation qui s’étalera sur deux ans. Ce prêt, d’un montant maximal de 30 000 euros aura alors pour but d’aider les automobilistes qui le souhaitent à financer l’achat d’un véhicule électrique ou hybride neuf. Les bénéficiaires auront alors sept ans pour le rembourser dans son intégralité, sans aucun intérêt.

Valable pour la LOA et LLD

Si sur le papier, ce prêt à taux zéro semble être une belle opportunité pour les automobilistes souhaitant acheter une voiture branchée neuve. À noter que le prêt pourra justement être appliqué à la location longue durée ou la location avec option d’achat.

Néanmoins, son montant maximal sera abaissé à 10 000 euros, tandis que la durée du remboursement correspondre à celle du contrat, comme le précise le site du gouvernement. Dans ce cas, ce petit coup de pouce serait d'autant plus intéressant.

Des conditions à respecter

Si vous souhaitez profiter de ce prêt à taux zéro, sachez également que vous devrez répondre à plusieurs critères. En effet, cette aide est uniquement réservée aux habitants et micro-entreprises domiciliés dans des ZFE ou dans les communes limitrophes. Par ailleurs, seules les personnes dont le revenu fiscal de référence par part ne dépasse pas les 14 000 euros pourront en profiter.

Enfin, ce prêt est uniquement accordé pour l'achat d'une voiture d'une valeur maximale de 45 000 euros et de 60 000 euros pour une camionnette. Les émissions de CO2 ne doivent alors pas excéder 50 g/km, rendant uniquement les modèles hybrides rechargeables et électriques éligibles.