Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Vous pouvez désormais commander une course Uber avec votre compte SNCF

Assistant SNCF -- anciennement SNCF -- est une application multimodale disponible partout en France. Sa particularité ? Outre sa valeur informative, qui permet de consulter un trajet optimal en transports en commun, cette plateforme s’est entourée de partenaires pour proposer une offre variée de réservations : des TER aux taxis en passant par les VTC.

D’ici le 20 juin, le rechargement de son pass Navigo et des tickets T+ utilisables sans contact sera même disponible en Île-de-France sur les smartphones équipés d’une puce NFC, et ce directement sur l’application Assistant SNCF. À ce service s’ajoute une nouveauté de taille : l’intégration d’Uber au sein de son offre.

Rapprochement historique

Les deux acteurs ont en effet officialisé leur partenariat par la voie d’un communiqué de presse officiel. « Cela nous permet d’accompagner nos voyageurs avec le meilleur des mobilités partagées, accessibles dans une application unique, de l’information à l’achat », a déclaré Alexandre Viros, Directeur général d’e.Voyageurs SNCF.

« Nous avons développé une solution sur mesure unique pour l’Assistant SNCF pour mettre notre technologie au service d’une expérience intégrée et multimodale, tout en proposant aux utilisateurs de l’Assistant SNCF la fiabilité de notre service », ajoute Steve Salom, General Manager d’Uber France, Suisse et Autriche.

Comment réserver un trajet Uber sur Assistant SNCF ?

Pour en profiter, l’utilisateur doit se connecter avec son compte SNCF Connect et se rendre dans la catégorie "Acheter un trajet", disponible en bas de l’écran d’accueil. En cliquant sur l’icône VTC, l’usager aura accès à toutes les offres d’Uber : X, Green, Access, Comfort, Van et Berline, qui apparaîtront notamment aux côtés des motos Félix CityBird et Urban Driver via le partenaire Karhoo. L'avantage étant qu'aucun compte Uber n'est nécessaire pour réserver son trajet.

L’expérience reste peu ou prou la même que sur l’application Uber : apparaissent en effet le temps d’attente, la durée du trajet estimée et le prix. Quant au business model, Les Echos nous apprend que les partenaires versent une commission à Assistant SNCF, qui accroît ici la visibilité des différents opérateurs. Attention toutefois : seule l’Île-de-France est aujourd'hui concernée par cette offre.

16 millions de téléchargements

Car aujourd’hui, pas moins de seize millions de Français ont téléchargé l’app’ sur leur téléphone, assure le communiqué de presse. Cette large base de clients potentiels peut forcément susciter un intérêt de la part d’entreprises, bien que la société de taxis parisiens G7 demeure encore absente, à titre d’exemple.

À l’avenir, Assistant SNCF pourrait intégrer d’autres services de mobilité urbaine, comme les trottinettes et vélos électriques disponibles en libre-service. Partenaire histoire d’Uber, Lime, qui a récemment absorbé les activités de JUMP, a peut-être une carte à jouer. Son alliance avec Uber pourrait en tout cas lui faciliter la tâche.

Notons l’aspect historique de ce rapprochement entre la société anonyme publique et le groupe privé américain, qui, pour la première fois en France, établit un lien étroit avec une application tierce « en acceptant de partager des données sensibles », note Les Echos.