Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

PS5 : sur le bruit émis, tous les modèles ne se valent pas… et vous n'y pouvez rien

Pourquoi certaines PlayStation 5 émettent plus de bruit que d'autres, notamment en jeu ? C'est la question à laquelle Les Numériques ont répondu après un décorticage en règle de la nouvelle console de Sony, pour une conclusion sans appel. On découvre notamment que les cinq consoles démontées par leurs soins sont équipées de ventilateurs hétéroclites.

En tout, deux modèles de ventilateurs ont été identifiés, eux-mêmes différents du ventilateur présenté par Sony lors de sa vidéo de démontage de la PS5. Le constructeur miserait donc sur des ventilateurs provenant d'au moins trois fournisseurs distincts… aux designs variables en termes d'épaisseur et de formes des pales. De quoi expliquer l'écart de 4 dB(A) constaté d'une console à l'autre -- 39 dB(A) relevés pour la machine la plus silencieuse, 43 dB(A) pour la moins discrète.

Des pièces différentes d'une console à l'autre, c'est normal ?

Un écart minime à première vue, mais loin d'être anodin en jeu puisque les PS5 suivent une courbe prédéfinie pour hausser la vitesse du ventilateur à mesure que la chauffe augmente. Les Numériques soulignent par ailleurs que l'alimentation de la console est aussi sujette au phénomène de coil whine, ce léger sifflement électronique bien connu des joueurs PC.

Heureusement, la PlayStation 5 reste une console relativement discrète et nettement plus silencieuse que la PS4 Pro, dont le sifflement en jeu dépassait dans bien des cas les 50 dB(A). Un point qui avait d'ailleurs poussé Sony à lancer en douce une version un peu moins bruyante de sa console en fin d'année 2018.

Reste à savoir si trouver des pièces différentes d'une console à l'autre est normal, et la réponse est oui : Sony a parfaitement le droit de miser sur plusieurs sous-traitants pour lui fournir des ventilateurs du moment que ces derniers refroidissent efficacement la console. Ce qu'ils font sans problème. Nous avons contacté Sony qui nous indique « prendre la situation très au sérieux », mais n'a pas encore commenté la découverte de nos confrères.

Notons par ailleurs qu'il est très courant de trouver des pièces ou composants différents d'une unité à l'autre d'un produit donné. Pour sa Xbox 360, Microsoft avait par exemple utilisé des lecteurs DVD fournis par plusieurs fabricants tiers, dont Hitachi ou BenQ. Cette pratique est également répandue sur smartphone, notamment pour les écrans ou les puces modem, avec dans certains cas des performances variables.