Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

En difficulté, GoPro devrait licencier 7 % de ses employés

GoPro, auteur d'un mauvais trimestre, vient d'annoncer de grosses pertes financières, et va probablement devoir supprimer plus de 100 postes, ce qui représente 7 % de son capital humain.

gopro-hero4-session

Rien ne va plus chez GoPro. La firme a récemment dévoilé ses résultats trimestriels, et ils ne sont pas bons, ce qui la pousse à prendre des mesures draconiennes. Sur le quatrième trimestre 2015, les revenus de GoPro sont en effet en baisse de 30 % par rapport à la même période l'an passé, et l'action en bourse de la marque ne cesse de chuter. Elle qui était encore à 65 dollars en août pointe désormais difficilement à 15 dollars. Autant d'éléments qui poussent le constructeur à se séparer de 7 % de sa force de travail, soit environ 102 employés sur les 1460 que compte la marque (chiffres de septembre 2015).

https://twitter.com/Kevin_NXi/status/687546423987048448

Re/code a réussi à mettre la main sur un email envoyé par Nick Woodman, le CEO de GoPro, à ses employés. Il y dénonce de mauvais choix stratégiques, et notamment en ce qui concerne le lancement et le prix de la HERO4 Session.

Une-nouvelle-révolution-pour-les-riders-la-GoPro-HERO4-Session

Les explications peuvent être nombreuses pour expliquer le déclin de GoPro, mais on pense évidemment au durcissement de la concurrence dans le segment des action-cams. Il n'y a qu'à voir la caméra de Xiaomi vendue à un prix très attractif, ou même la HTC Re qui, même si elle n'est pas exempte de défaut, propose une alternative aux caméras hors de prix de GoPro.