Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Facebook se lance à la poursuite d'Alexa, Siri et Google Assistant

Alors que le marché des assistants vocaux est dominé par les 3 géants que sont Amazon, Apple et Google, Facebook souhaiterait rentrer dans la danse et aurait même commencé le développement de son propre assistant.

C'est le site web de CNBC qui sort l'information, selon ses sources, Facebook développerait son assistant vocal afin de concurrencer Amazon Alexa, Siri et Google Assistant.

Mais ce ne serait pas qu'une nouvelle lubie du géant du web, Facebook travaillerait dessus depuis début 2018, soit plus d'un an déjà. C'est la branche chargée de la réalité virtuelle et augmentée qui travaillerait actuellement sur le projet. Rappelons que c'est là que sont concentrés les produits matériels de la firme, avec par exemple les casques de réalité virtuelle Oculus.

L'équipe chargée de développer l'assistant est basée dans les locaux de Redmond dans l'État de Washington et est dirigée par Ira Snyder, directeur de la branche réalité augmentée et virtuelle de Facebook. Il est même devenu officiellement depuis 2018, directeur du projet Facebook Assistant. On peut donc facilement imaginer que ce serait le nom du futur assistant vocal.

Cet assistant serait développé pour la gamme Portal, les assistants domestiques produits par Facebook et pour les casques Oculus. Il a d'ailleurs été confirmé à demi-mots par un porte-parole de la marque auprès de The Verge :

Nous travaillons pour développer l'assistance par voix et par intelligence artificielle qui serait disponible à travers notre famille de produits de réalité augmentée et virtuelle comme Portal, Oculus et d'autres futurs produits.

Rien ne peut laisser savoir quand est-ce-que cet assistant verrait le jour, mais Facebook semble bien se rapprocher de plus en plus de ce marché, pour, pourquoi pas, faire trembler Amazon, Apple et Google.