Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test des Sennheiser Momentum True Wireless : copie propre pour les premiers écouteurs sans-fil de Sennheiser

Sennheiser aura attendu 2019 avant de sortir ses premiers écouteurs true wireless. La marque allemande avait déjà des écouteurs que certains caractérisent de "sans-fil" au catalogue, mais ces derniers étaient tout de même reliés entre eux par un cordon. Que valent les uniques écouteurs sans-fil de Sennheiser, hormis les 300 euros demandés ? Réponse dans ce test complet, après deux semaines d’utilisation quotidienne.

Fiche technique

Un design soigné pour un bon confort d’utilisation

L’appréciation du design d’un produit est subjectif, mais je dois avouer avoir aimé celui des Momentum True Wireless. La partie visible des écouteurs est en aluminium et est frappée du logo du constructeur tandis que le corps des écouteurs est en plastique noir mat. La finition du produit inspire confiance. Les écouteurs dépassent certes de l’oreille, mais bien moins que certains de ses concurrents. Sennheiser a en effet décidé de concentrer les composants des écouteurs en un seul bloc, au lieu par exemple de les disperser dans une tige.

Les écouteurs sous tous les angles

Les Momentum True Wireless sont de véritables écouteurs intra-auriculaires dans la mesure où il est nécessaire de les visser dans l’oreille pour qu’ils restent en place. Le but est de les faire pivoter pour les caler contre la partie haute de la conque de l’oreille. Le maintien en sera bien meilleur et les écouteurs seront moins visibles, mais une sensation de gêne risque d’apparaître lors des longues écoutes. L’écouteur fait en effet pression sur cette partie de l’oreille, ce qui peut devenir désagréable. Il suffira alors de désaxer les écouteurs pour les déloger de la conque, ce qui leur donnera un aspect (et seulement un aspect) tombant. Retenez que les écouteurs ne sont jamais tombés de mes oreilles durant mes deux semaines de test.

Les écouteurs sont sans surprise bien visibles

Sachez que ces remarques relèvent de mon utilisation personnelle et surtout de la forme des mes oreilles. Justement, les écouteurs sont livrés avec quatre paires d’embouts de différentes tailles afin de combler le plus d’utilisateurs possibles.

Une fois inséré dans l’oreille, le corps des écouteurs agit comme un véritable bouchon. Ainsi, si les Momentum True Wireless ne proposent pas de réduction de bruit active, l’isolation passive créée par cet effet bouchon installe tout de même l’utilisateur dans une bulle de confort. J’écoute ma musique à un volume que je caractérise de raisonnable dans les espaces bruyants comme la rue ou les transports en commun, et je n'ai jamais été dérangé par les bruits extérieurs. Comprenez qu’avec le volume réglé à 60%, il est impossible de suivre une conversation et surtout compliqué d’entendre arriver une voiture derrière soi. Si des personnes, dont la mienne, apprécient tout particulièrement cette sensation d’isolement, elle reste tout de même dangereuse, du moins gênante dans certaines situations.

Sennheiser a pensé à tout et propose une solution pour pallier ce problème : le mode "Transparent Hearing". Ce dernier récupère les bruits environnants grâce aux micros des écouteurs et les transmet à l’utilisateur. Il est alors possible d'écouter sa musique tout en restant alerté par ce qui nous entoure. J’ai, sans surprise, trouvé ce mode très efficace et pratique dans les transports en commun car il permet d’entendre, du moins de discerner, les annonces des arrêts. Attention, rien n’est filtré, je pouvais donc aussi capter les conversations de mes voisins de bus ainsi que ses bruits de roulement.

Il ne faut pas abuser de ce mode dans la mesure où il peut devenir trop artificiel dans des situations plus calmes : vous serez plus à même d’entendre un léger et constant bourdonnement. Aussi ne vous amusez pas à activer le mode transparent en courant puisque la seule chose que vous entendrez sera le vent – oui je sais je cours vite.

Ce mode reste une réussite s’il est utilisé correctement : je m’en suis principalement servi dans les transports en commun et lorsque je voulais m’assurer d’entendre les voitures venir derrière moi. Il permet également de suivre une conversation avec une personne, même si garder ses écouteurs en échangeant avec quelqu’un relève selon moi d’une certaine impolitesse.

Bonne nouvelle, il n’est pas forcément nécessaire de passer par l’application mobile pour activer ce mode : il est possible de le faire via les écouteurs. Chaque écouteur est en effet doté d’une surface tactile avec laquelle l’utilisateur peut interagir pour gérer le volume, mettre en pause la musique ou encore invoquer son assistant vocal. Les possibilités sont nombreuses, ce qui impose de suivre le guide des commandes pour ne pas se perdre.

 

Toutes les options imaginables sont présentes, ce qui donne cette impression de ne plus jamais avoir à passer par son téléphone. Enfin il faudra tout de même retenir et effectuer correctement chaque geste en temps voulu pour ne pas raccrocher au nez de notre interlocuteur par erreur. On se demande alors si Sennheiser n’aurait pas mieux fait de proposer moins de possibilités pour éviter les mélanges – j’invoque souvent Google Assistant en voulant activer le mode transparent. En revanche, le système pour augmenter ou baisser le volume est assez intuitif. La précision est limitée, mais cela fait le travail lorsque le téléphone n’est pas accessible.

À l’usage : un boîtier de charge ergonomique

Les Momentum True Wireless sont très agréables à utiliser au quotidien. Ils n’ont aucun problème à rester dans mes oreilles, même lorsque je les “dévisse” légèrement pour faire disparaître la sensation de gêne après une longue écoute. Retenez que Je répondrais cependant par la négative à la question “Peut-on faire du sport avec ces écouteurs ?” Ils restent bien en place lorsque je cours cinq minutes tous les matins pour ne pas rater mon train, mais ne me donnent pas confiance pour une réelle session de course à pied. Surtout, ils deviennent trop désagréables à porter lors d'activités sportives où la tête est en constant mouvement, c’est-à-dire pour la majorité des sports. Sachez que ce fait n’a rien d’anormal, dans la mesure où ces écouteurs sont destinés à un usage lifestyle et non sportif. Les écouteurs sont IPX4, et résistent donc à la transpiration, aux légères pluies, mais sûrement pas à une immersion complète.

Si la présence d’une fonctionnalité “Smart Pause” est désormais indispensable pour des écouteurs sans-fil, elle reste appréciable quand elle fonctionne correctement. C’est le cas de celle des Momentum. Dès qu’un des écouteurs est retiré de l’oreille, la musique se met automatiquement en pause, avant de reprendre une fois l’écouteur remis en place. Cette option ne fonctionne pas à l’aide d’un capteur de présence mais vraisemblablement avec celle d’un accéléromètre : une fois le mouvement bien spécifique de l’écouteur qui se rapproche de l’oreille détecté, il déclenche la reprise de la musique. Cette dernière se relancera ainsi avant que l’écouteur ne soit totalement remis dans l’oreille, rien de bien gênant.

Comme bon nombre d’écouteurs sans fil, les Momentum fonctionnent sur la base de la relation “maître-esclave”. Pour faire bref, l’écouteur droit est le maître : c’est lui qui fait le lien entre le téléphone et l’écouteur gauche, qui est donc esclave. Cela signifie que vous pouvez utiliser l’écouteur droit seul, mais pas l’écouteur gauche. Dommage que les écouteurs ne basculent pas en mono lors de l'utilisation du seul écouteur droit.

Ce mode de fonctionnement "maître-esclave" n’est pas rare, et il explique en partie la présence d’une latence à l'écoute. Vous ne la sentirez pas sur des plateformes connues comme YouTube ou Netflix car ces dernières ont un système de compensation. Notez que la présence de la version Bluetooth 5.0 et de certains codecs réduit également cette latence. Fait assez rare pour être souligné, je n’ai pas ressenti de latence significative sur le jeu mobile Call of Duty.

https://www.frandroid.com/produits-android/audio/639947_pourquoi-android-est-un-challenge-pour-le-bluetooth-audio-et-son-delicat-equilibre

Les écouteurs se mettent en mode appairage lors de leur première sortie du boîtier. Sur Android comme sur iOS, il faut passer par le menu Bluetooth pour connecter les écouteurs au téléphone. Une fois cette première rencontre effectuée, il suffira simplement de sortir les Momentum de leur étui et de les mettre dans vos oreilles : ils auront normalement automatiquement retrouvé le dernier téléphone auquel ils ont été connectés. L'écouteur droit attend d'ailleurs d'être inséré dans l'oreille pour annoncer qu'il est allumé et connecté au téléphone. Pratique. Sachez d’ailleurs que ces écouteurs peuvent mémoriser jusqu'à huit appareils sources – téléphones, ordinateurs. La connexion multipoint n’est pas de la partie : les Momentum True Wireless ne pourront être connectés qu’à un seul appareil source à la fois.

Il suffit de ranger les écouteurs dans leur boîtier pour les éteindre. En plus des contacts de charge, Sennheiser a pensé à installer des supports magnétiques dans le boîtier et sur chaque écouteur. Ces éléments rendent le rangement des écouteurs très facile : pas besoin de faire particulièrement attention lorsqu’on les lâche dans les compartiments du boîtier. Attention tout de même, si les écouteurs ne se déconnectent pas automatiquement du téléphone après avoir été rangés, cela signifie que les contacts de charge du corps des écouteurs et du boîtier ne sont pas réellement… en contact. La musique continuera donc d’être jouée via les écouteurs, ce qui n’est pas forcément le but recherché. Il m’est ainsi arrivé quelques fois d’entendre ma musique ou ma vidéo YouTube sortir du boîtier. Rien de bien grave puisqu’il s’agit juste de replacer les écouteurs dans l’étui, mais je me devais de souligner ce fait – je dirais qu’il comptait seulement pour 5% des utilisations.

Sachez que si la connexion a été particulièrement stable tout au long de mon test, j’ai tout de même subi un épisode de bugs sur une journée, avant de réinitialiser les écouteurs et de voir ces problèmes disparaître. Pour faire bref, les écouteurs grésillaient, n’arrivaient pas à se connecter à mon téléphone, et m'annonçaient sans arrêt des “Connexion échouée” dans l’oreille.

Attardons-nous désormais sur le design et l’encombrement du boîtier de charge. Je l’ai trouvé raisonnable pour un étui d’écouteurs d’intra-auriculaires. Il paraît sans surprise imposant face à celui des Airpods Pro, mais il reste largement transportable dans une poche de manteau et même dans celle d’un jean – la forme de l’étui se remarquera tout de même à travers le jean.

Le boîtier possède un revêtement en tissu gris assez sympathique au toucher, et est frappé du logo de la marque en son centre. Au contraire des étuis classiques en plastique, le tissu reste sans surprise mouillé un peu plus longtemps au contact de l’eau.

À l’arrière se trouvent le port de chargement USB-C de l’étui ainsi qu’un bouton servant à activer une diode – cette dernière indique approximativement le niveau de batterie des écouteurs et du boîtier. Si ce dernier donne une impression de solidité lorsqu’il est fermé, ce n’est pas le cas pour la charnière lorsqu’il est ouvert : elle n’a pas l’air très résistante, il s’agira donc de la manipuler avec précaution. Retenez que, tout comme les écouteurs, le boîtier de charge est très bien fini.

Une application réussie

À l'instar de Bose et Jabra pour ne ce citer qu'eux, Sennheiser propose une application Android et iOS. Nommée "Sennheiser Smart Control", elle permet d'apprendre à utiliser les écouteurs, de les paramétrer mais aussi de les mettre à jour. Une mise à jour m'a d'ailleurs été proposée dès la première ouverture de l'application. Cette dernière apportait une correction à certains problèmes Bluetooth, et a mis environ 30 minutes à s'installer en arrière-plan.

L'application permet entre autres de gérer la langue des annonces, la gestion de l'assistant vocal, la mise en pause automatique ou le mode transparent. L'utilisateur peut également passer par elle pour réinitialiser les écouteurs (factory reset) et ainsi éviter les manipulations trop peu intuitives.

C'est surtout pour son égaliseur que certains utilisateurs laisseront l'application installée sur leurs téléphones. Celui proposé par Sennheiser est imprécis à première vue car il n'est pas composé par bandes. Il faut donc tâtonner pour trouver sa meilleure balance des graves, médiums et aigus. Un simple appui sur le centre de l'égaliseur permet de revenir aux paramètres par défaut.

Notez que les changements réalisés avec l'égaliseur sont mémorisés par les écouteurs : ils resteront inchangés même si vous utilisez un autre appareil source. Il est malheureusement impossible de créer et d'enregistrer des profils d'écoute. Si l'application n'est pas indispensable pour une majorité d'utilisateurs "classiques" qui ne voient pas l'égaliseur comme étant primordial, elle reste bien pensée et agréable à utiliser.

L'expertise sonore Sennheiser

J'ai particulièrement apprécié la qualité sonore proposée par les Momentum. Inutile de dire que j’ai vite senti la différence avec les quelques écouteurs entrée et moyen de gamme que je possédais. Les Bose SoundSport Free ou Beats Powerbeats Pro que j’ai testés ne déméritent pas, mais les Momentum True Wireless sont les écouteurs que j'ai préféré utiliser au quotidien. Cet avis est par définition subjectif.

Soyons concis : le son est agréable car fidèlement retranscrit. L’ensemble du spectre sonore est respecté, aucun élément ne prend réellement le dessus, même si on remarque parfois une plus forte présence des basses fréquences sur certains morceaux. Les voix sont distinctes et les basses sont précises, sans plus. Elles ne sont pas artificiellement poussées, mais se montrent percutantes quand il le faut.

Le son est tout simplement agréable et ce dans toutes les situations. Ajoutons à cela la forte isolation passive produite par le corps des écouteurs et nous obtenons un sacré combo. Ce dernier est si agréable que je prenais un réel plaisir à utiliser les écouteurs pour des sessions YouTube et Amazon Prime. Les Momentum True Wireless sont des parfaits compagnons pour les transports en commun. J'étais en effet bien isolé dans ma petite bulle – avec tout de même la possibilité d'activer le mode transparent. Les morceaux en stéréo mettent encore plus en avant la spatialisation du son proposé par les écouteurs : l’immersion est très agréable, tout comme l'expérience sonore globale.

Passons désormais à la qualité d’appel proposée par les Momentum True Wireless. Elle est dans la moyenne. Si les micros des écouteurs font le travail dans des espaces calmes, ils sont malheureusement trop sensibles au vent. Comprenez que votre interlocuteur aura du mal à vous comprendre si vous êtes en pleine rue.

Une autonomie trop juste

Sennheiser promet 4 heures d’autonomie pour ses Momentum et jusqu’à 12 heures avec le boîtier de charge, soit 2 recharges supplémentaires. Qu’en est-il dans la réalité ? Comme pour chacun de mes tests de true wireless, je m’assure d’avoir chargé les écouteurs à 100% avant de lancer une playlist YouTube Music à 75% de volume. Il ne me reste alors plus qu’à attendre que l’écouteur droit s’éteigne. Ici, il aura tenu 3 heures et 51 minutes.

Cette performance est tout juste correcte comparée à celles des concurrents. Citons les Bose Soundsport Free avec leurs 4h30 d’autonomie et les plus de 6 heures des Sony WF-1000XM3. La comparaison fait un peu plus mal avec les Beats Powerbeats Pro, classés hors-catégorie par leurs plus de 10 heures d’autonomie. Sachez que selon mes tests, un passage de 5 minutes dans l’étui procure à peine 19 minutes d’autonomie aux écouteurs. Notez que même si vous ne les avez pas rangés dans l’étui, ils passent automatiquement en mode veille s'ils sont inactifs pendant une heure, de quoi économiser un peu de batterie. Le niveau de batterie des écouteurs est indiqué par le téléphone auquel ils sont connectés.

Prix et disponibilité

Les Sennheiser Momentum True Wireless sont disponibles dans le commerce depuis février 2019 à un prix de 300 euros. Vous les trouverez sur le site constructeur mais également à la Fnac, Boulanger et autres Darty. Il sont actuellement en réduction à 265 euros sur Amazon.

Les écouteurs ne sont pas déclinés en plusieurs couleurs et sont donc proposés en une seule et unique version. Attention à ne pas égarer un des écouteurs : il faudra débourser 149 euros pour le racheter.

https://www.frandroid.com/marques/sony/611350_test-sony-wf-1000xm3