Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Voiture autonome Waymo : pourquoi voir à travers les flocons de neige est une vraie avancée

Les voitures autonomes de Waymo savent maintenant distinguer la route et les obstacles à travers des flocons de neige. Cela peut paraître totalement anecdotique, mais il s'agit d'une belle prouesse technologique pour assurer la sécurité des passagers.

En hiver, lorsqu'il se met à neiger, vous pouvez être, selon l'humeur et la situation, émerveillé ou blasé. Mais quoi qu'il en soit, sauf en cas de réelle tempête, ce ne sont pas quelques flocons cristallins qui vous empêchent de voir où vous mettez les pieds.

Pour une voiture autonome cependant, le challenge est tout autre. Même s'ils sont plus intelligents les uns que les autres, ces véhicules bardés de capteurs ont bien du mal à voir à travers des flocons de neige. Or les automobiles de Waymo (filiale d'Alphabet) réussissent désormais, par le biais de l'intelligence artificielle, à faire la différence entre des flocons de neige et des obstacles. Et aussi absurde que cela puisse paraître, il s'agit d'une belle prouesse technologique.

Waymo a en effet réalisé une démonstration lors de la Google I/O 2018. Grâce à l'intelligence artificielle, le constructeur a appris à ses voitures à voir à travers les flocons de neige. Le concept est assez simplement résumé par le GIF qui suit.

Jusqu'ici, les capteurs du véhicule repéraient tous les flocons de neige aux alentours. Cela engendrait du bruit dans la perception qu'ils avaient de l'environnement. Ce bruit est illustré par la masse de points violets apparaissant dans l'image ci-dessus. On comprend aisément que le système peut être perturbé par ce genre de situation. Les voitures autonomes n'auraient jamais pu être considérées comme sûres sans régler ce souci.

Mais en entraînant son intelligence artificielle, Waymo a réussi à lui apprendre comment distinguer le paysage au travers de ces flocons de neige, mais également en cas de fortes averses. En filtrant le bruit, les voitures peuvent donc identifier les autres véhicules et les piétons. Le constructeur n'indique toutefois pas clairement si le système réussit à distinguer les lignes au sol dans ces conditions météorologiques difficiles.

Cette avancée permet donc de faire un pas de plus pour garantir la sécurité des passagers dans n'importe quelle situation. Car si l'on peut se réjouir de voir une voiture autonome rouler sans heurt sur les belles routes ensoleillées de Californie, la même prouesse dans les froides contrées canadiennes (par exemple) est encore plus impressionnante.

Contexte épineux

Cette innovation se dévoile peu de temps après qu'une voiture autonome en test d'Uber a mortellement percuté une piétonne. Il semblerait que le véhicule aurait purement et simplement ignoré la victime après l'avoir repérée. Dans un tel contexte, la sécurité de ces automobiles capables de se conduire toutes seules est un sujet plus qu'épineux et Waymo a d'ailleurs affirmé que ses voitures auraient été capables d'éviter l'accident. Par ailleurs, un modèle de Tesla a également été impliqué dans un accident mortel où c'est le passager qui a perdu la vie.