Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Uber pourrait utiliser les voitures autonomes de Waymo (Google) à l'avenir

Dara Khosrowshahi, PDG d’Uber, a déclaré qu’il était favorable à un partenariat avec le système Waymo de Google. À terme, les voitures autonomes du géant du VTC pourraient ainsi être développées par son concurrent.

Qu’elle parait soudainement lointaine l’époque où Uber et Waymo (appartenant à Google), deux des principaux acteurs du milieu des voitures autonomes, cassaient chacun du sucre sur le dos de l’autre à grands coups de procès. Après avoir finalement enterré la hache de guerre en février dernier grâce à un accord cessant leurs disputes, les deux géants américains pourraient même collaborer.

L’appel du pied d’Uber

Secoué par le récent accident mortel, le projet de voiture autonome d’Uber a clairement pris du plomb dans l’aile. Dans ce contexte compliqué, le géant américain au célèbre service de transport chercherait à repartir de l’avant.

C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Dara Khosrowshahi, PDG de l’entreprise, dans une récente conférence. L’homme d’affaires s’est même déclaré prêt à collaborer avec Google Waymo pour que les systèmes de celui-ci équipent des véhicules Uber à l’avenir. Il aurait démarché Google à ce sujet, mais n’a pas communiqué la réponse de son concurrent.

Un partenariat entre les deux multinationales pourrait leur être bénéfique. Uber profiterait d’un système autonome qui jouit d’une plus grande notoriété et d’une meilleure image auprès du grand public, surtout depuis l’accident du véhicule Uber. De son côté, Google pourrait déployer à plus grande échelle son système de conduite autonome et renforcer sa mainmise sur le marché.

https://www.frandroid.com/produits-android/automobile/495422_waymo-pense-que-ses-voitures-autonomes-auraient-evite-laccident-mortel-duber