Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Rolls-Royce révèle sa première voiture électrique : photos et date de sortie

L’idée d’une Rolls-Royce 100 % électrique ne date pas d’hier. Depuis quelques mois déjà, de nombreux bruits de couloir laissaient entendre que le constructeur de luxe planchait sur un tel projet. En janvier, Autocar croyait savoir qu’un premier véhicule électrique Rolls-Royce inspiré du concept 103EX de 2016 était dans les tuyaux.

Cinq mois plus tard, le patron de la firme d’outre-Manche, en la personne de Torsten Müller-Ötvös, est venu mettre un terme à ses rumeurs en confirmant la nouvelle : Rolls-Royce travaille bel et bien sur une toute première voiture électrique de série. À l’époque, un nom avait même été officialisé : Silent Shadow.

Bienvenue à la Spectre

Quelques mois plus tard, la filiale de BMW revient à la charge avec plusieurs annonces : d’un, son automobile branchée prendra plutôt le nom de Spectre, et de deux, le cru 2023 devrait marquer son lancement officiel, apprend-on dans les colonnes d’Electrek et du site français Largus.

À l’heure d’écrire ces lignes, qu’a-t-on à se mettre sous la dent ? Pas grand-chose, même si le groupe a déjà mis en ligne des photos officielles du véhicule. Ce prototype devrait logiquement se rapprocher du design final, marqué par un long capot et un style de voiture coupé. À n’en pas douter, l’intérieur devrait faire la part belle au luxe.

Pas de plateforme dédiée

D’après Largus, cette Spectre devrait s’appuyer sur l’architecture modulable des Phantom et Ghost. Ici, il ne serait donc pas question d’une plateforme inédite et exclusivement dédiée à l’électrique. Et en même temps, cela peut se comprendre : la création d’une telle plateforme engendrerait des investissements faramineux.

Ici, Rolls-Royce préfère donc se tourner vers une structure déjà conçue qui lui permettra de mieux gérer ses coûts. Ce futur produit de série passera également par une phase d’essais routiers : pas moins de 2,5 millions de kilomètres de test seront parcourus avant le lancement de la production.

100 % électrique en 2030

Cette Spectre électrique marque également un tournant fort pour Rolls-Royce : à l’avenir, et comme bien d’autres constructeurs, la marque britannique va tourner le dos au thermique. Une date a d’ailleurs été annoncée : à partir de 2030, soit l’échéance fixée par le Royaume-Uni pour mettre fin à la vente du thermique.

En Europe, ce virage 100 % électrique aura lieu en 2035.

https://www.frandroid.com/produits-android/automobile/voitures-electriques/752307_ces-deux-rolls-royces-electriques-transformees-sont-magnifiques-mais-hors-de-prix